La révolution est en marche (arrière?)

Lettre ouverte aux maires qui n’ont encore rien compris (par un citoyen-contribuable excédé de tant de bêtise)

Mesdames et messieurs les maires de Chautagne.

En tant qu'Aixois et totalement apolitiques, nous souhaiterions attirer votre attention sur votre annexion programmée à l'ex-Calb. Ce sont des contribuables d'Aix les Bains et de la Calb qui vous demandent de bien réfléchir et de ne pas vous laisser endormir par les bonimenteurs de foire professionnels qui ont pris la tête de nos agglomérations.

L'Albanais a dit oui, sans consultation des habitants, à leur fusion dans la CALB. Il est à noter qu'à la tête de la CCCA nous avons le suppléant du député-maire-président de la CALB. 40 ans pour lui et 31 ans pour l'autre de politique politicienne en laissant derrière eux un pays, un département, des villes et des villages en ruines! La chienlit aixoise ne cesse de vouloir s'exporter que dans l'intérêt de ses élus. De toute évidence les intérêts de la Chautagne se tournent plus vers l'avant pays savoyard (et Aix plus vers Chambery Métropole), mais ce serait aller contre les intérêts personnels des cumulards locaux.

A titre d'exemple, le député-maire et président de la Calb a voté le traité de Lisbonne contre le ''non'' au référendum des Français, croyez-vous qu'il se souciera de vous-mêmes et de vos électeurs après s'être foutu de 55% de Français? Il vous demande même expressément de ne pas consulter votre conseil si celui-ci ne lui est pas acquis, en toute démocratie. Le président de la Calb cumule 3 mandats dont chacun exigerait 60 heures de travail par semaine d'où un foutoir phénoménal en France, à la Calb et à Aix les Bains! (Allez faire un tour sur le site internet de la Calb, pour y trouver les budgets, les projets, etc... rien de rien! Site à l'abandon, comme notre territoire. Pourtant ce ne sont pas les élus aixois qui manquent!)

Nos institutions qui n'en sont plus, ne fonctionnent que par et pour l'esprit de parti au service d'ambitions personnelles démesurées, prêtes à tout pour s'assouvir. Un petit pour cent de la population qui vit des prébendes de la République et en fait vivre sa clientèle, attise les problèmes les plus inexpiables pour s'assurer les places, les carrières, les bénéfices.

Qu'ont donc fait ces gens pour notre pays? Ont-ils jamais vraiment travaillé? Leur vie se résume à des discours, de l'enfumage et des augmentations de taxes et d'impôts!

Ne vous laissez pas phagocyter par ce qui se fait de pire en politique. Pour ces gens vous n'êtes qu'un réservoir de contribuables qui servira à payer leurs délires et leur incompétence.

Rappelez-vous de ce que ces gens ont fait:

.  Les calamiteuses dessertes des bus.

.  Le restaurant de la Chambotte que personne ne demandait et qui n'était même pas sur le territoire de la Calb

.  La piscine d'Aix, jamais entretenue, transférée à la Calb et dont les travaux étaient annoncés à 2 millions pour finir à 8 millions d'euros.

.  Le manque de logements sociaux d'Aix que le maire va imposer aux autres communes plutôt que sur son territoire.

.  Les fuites d'eau potable d'un réseau aixois pourri qui sera refait et payé par les autres communes.

.  Une dette aixoise en 2015 identique à celle de 2001 alors que le patrimoine de la ville à été vendu pour trois francs six sous au privé pour noyer la ville sous des horreurs de béton.

.  Un futur camping de millionnaires dont personne ne veut qui se terminera en gouffre financier.

.  Un port à barque inutile que personne ne demandait et qui a durablement dénaturé les accès du lac aux touristes et aux habitants locaux.

.  Sans oublier ce qui faisait depuis des siècles la renommée d'Aix les Bains, les thermes. Bradés au privé pour le quinzième de ce qu'ils avaient coûté aux contribuables.

Etc... la listes des exactions est trop longue pour être retranscrite ici!

Leur devise: ''Je dépense, donc je suis!''


Tout ceci, bien entendu, avec des augmentations des taxes et des impôts que les élus en place assurent n'avoir pas augmentés.

L'idée, bonne au départ, de réduire le millefeuille administratif a été dévoyée. Les barons locaux n'ont vu dans cette occasion que leurs intérêts financiers et carriéristes au détriment de l'efficacité et des économies. Le dernier exemple en date: les élus du Conseil Régional d'Auvergne qui ont vu augmenter leurs indemnités de 40%. Les contribuables les remercient!

N'ayant aucun intérêt dans cette affaire, nous sommes très à l'aise pour attirer votre attention sur notre désastreux système qui fait que les politiciens professionnels ne sont plus que des managers irresponsables et incompétents qui privilégient l'immédiat à la place du long terme, compte tenu de leurs échéances électorales.

Pour le bien de vos villages gardez votre autonomie et votre proximité avec les habitants, n'allez pas vous perdre dans ce magma de réunionites aigüe où tout est décidé par avance par les barons et leurs complices en petit comité et où les intérêts des barons locaux priment sur l'intérêt général. On ne vous demandera que de lever la main pour approuver la dernière folie en date. Les réfractaires et les empêcheurs de bétonner en rond verront leurs subventions partir chez les copains et les coquins.

La véritable révolution dans ce pays, plutôt que de tout changer pour que rien ne change, serait surtout que tous ces gens foutent la paix à ceux qui ne leur ont rien demandé.

Mesdames, messieurs les maires, merci de nous avoir lu.

En espérant que vos décisions iront dans le sens des intérêts de nos villes et nos villages, nous vous présentons tous nos voeux pour l'année 2016.

Pour de nombreux contribuables aixois,

Bernard Freyre

 

Le cadeau de Noël (au président de la CALB) vivement contesté par quelques Chautagnards

Voici comment Sophie Trinquand, une Chautagnarde convaincue, voit le projet de fusion de leur communauté de communes dans la CALB. Elle en profite pour demander aux citoyens de s’intéresser à ce qui se passe près de chez eux, la démocratie étant en danger.

Ah, si tous les élus locaux étaient aussi clairvoyants. Et si tous les citoyens étaient aussi vigilants...


Le 3 décembre dernier a eu lieu un vote pour/contre le rattachement de la CCCh à la CALB.
Le résultat est de 14 pour, 10 contre et 1 abstention. Au préalable, 4 communes avaient voté contre: Chanaz, Motz, Saint Pierre de Curtille et Vions. Mais par le truchement de la répartition des conseillers communautaires par communes, à la communauté de commune, 3 communes sont systématiquement majoritaires: Chindrieux, Ruffieux et Sérrières. Ce vote s’est effectué à bulletin secret.

J’accuse la communauté de communes d’avoir menti par omission, et d’avoir par là même, floué les chautagnards !

On nous fait croire, depuis près de deux ans, que les communautés de communes de moins de 20 000 habitants doivent fusionner. C’est vrai, mais c’est sans compter sur la « loi montagne », qui stipule que pour des communautés ayant plus de la moitié de leurs communes en zone de montagne, ce chiffre est réduit à 5 000 habitants. Ce qui est le cas de la communauté de communes de Chautagne.

Donc, NON, LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE CHAUTAGNE N’EST PAS OBLIGEE DE FUSIONNER AVEC UNE AUTRE COMMUNAUTE DE COMMUNES ! Et elle n’y trouverait aucun avantage.

Qui a intérêt à la fusion de la CCCh avec la CALB ? Et quel est le rôle du préfet dans cette histoire ? Comprenez bien que cette manœuvre de rattachement à la CALB, est juste une opération bassement politique. Le territoire chautagne n’existera plus.

Comprenez bien que cette manœuvre mettra la Chautagne sous la coupe d’un seul homme M. Dord, député-maire-président de la CALB (liste non exhaustive); et que les préoccupations des citadins sont bien éloignées de celles de notre communauté rurale !

Comprenez bien, que cette manœuvre s’inscrit dans un calcul bien plus large, visant à nous (les citoyens) éloigner géographiquement et moralement, des pouvoirs décisionnaires.
Plus aucun quidam ne pourra participer à la vie politique et prétendre devenir élu: le règne des politicards de métier est advenu. Les outsiders sont bannis.

Alors, vous tous, qui critiquez, non sans raisons, les politiques nationales (que ce soit gauche, droite, centre, etc…),  S’IL VOUS PLAIT, commencez à vous tenir au courant de ce qui se passe localement, chez vous, et demandez des comptes à vos élus.

Vous pouvez encore agir, mais plus pour longtemps !

Sophie Trinquand

 

L’exhaustivité du message de S. Trinquand est à lire sur le site de la Gazette Castelfortaine :

http://www.motz73.fr/2015/12/cadeau-de-noel-elus-de-chautagne/

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter