Le bon sens plutôt que des balivernes !

Voilà donc un Président-député-maire qui, pour réaliser des économies, a décidé en 2014 de supprimer des bus et du service public, pénalisant par là toutes les personnes sans moyen de locomotion habitant la CALB.

Ci dessous le communiqué que M. Girardin, conseiller municipal de Voglans, a transmis à la presse locale


Le bon sens plutôt que des balivernes !                                                                                  

 Et le voilà qui aujourd’hui propose de racheter le lac du Bourget à l’Etat dès que la Chautagne et l’Albanais auraient rejoint la CALB lors de la création de Grand Lac, au 1er janvier 2017.

 

C’est donc à une telle baliverne que nous conduirait la fusion des petites communes dans l’agglomération Grand Lac. Voilà de l’argent public qui serait bien inutilement gaspillé pour cette excentrique innovation qui nous ferait retourner au moyen-âge, avant la création d’un Etat digne de ce nom, où les barons locaux donnaient libre cours, avec l’argent extorqué aux manants (aujourd’hui les contribuables ?) à toutes les folies douces que leur tête pouvait receler. Peut-on faire confiance au président-député-maire pour gérer l’évolution écologique du lac, la réserve d’eau douce et les ports de ce même lac comme il propose de la faire lorsque l'on connaît les enjeux financiers de la gestion de la ressource en eau et l'appétit correspondant des sociétés concessionnaires de tels services, dans telle ou telle commune voisine ?

 

Contrairement au député-maire-président de la CALB, je préférerai que l’argent des contribuables soit utilisé, avec plus de bon sens, à maintenir des lignes de bus(qu’il va peut-être falloir étendre à la Chautagne et à l’Albanais ) qui permettraient ainsi d’éviter que des grands-mères, sans moyen de locomotion, laissées à l’isolement sur un parking de grande surface dans la longue attente d’un rare bus, soient, comme à Voglans, la proie d’individus sans scrupule aucun, prompts à les dévaliser après avoir proposé de les reconduire chez elles !

 

Marcel GIRARDIN

Conseiller municipal de Voglans


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter