Et not’ trésorier à nous ? C’est l’idiot utile peut-être..?

Pétition à destination de Mesdames et Messieurs les gens de justice, journalistes politiques ou faits-diversiers ainsi qu’aux élus et membres de l’ex-UMP,



Arrêtez de faire passer not’maire pour l’idiot utile* !

Mesdames, Messieurs,
Voici deux ans qu’a éclaté l’affaire Bygmalion, une affaire qui est devenue aujourd’hui celle des comptes truqués de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy** et celle des dépenses inconsidérées et illégales de l’ancien premier parti de France, à savoir l’UMP.

Depuis que ce scandale a été mis à jour, on nous a annoncé que l’UMP aurait payé inconsidérément pour plus de 18 millions d’euros de fausses factures à un prestataire dans le seul but de masquer les comptes de campagne du président sortant. Plus récemment, on nous a laissé entendre que, en plus de ces 18 millions d’euros avérés, il existerait une autre dizaine de millions d’euros que l’UMP aurait payés alors que les prestations relatives à ces montants ne correspondaient pas à des services utiles à ce parti politique.


De l'argent public dilapidé

Ainsi, on arriverait à un total de 28 millions d’euros d’argent qui auraient été galvaudés, dépensés sans la moindre justification, des sommes qui auraient été réglées à des prestataires au mépris des règles les plus élémentaires de prudence et de transparence et d’honnêteté. Qui plus est, et compte tenu du mode de financement de ce parti politique, la quasi totalité de ces sommes ainsi indûment dépensées serait de l’argent public. Vingt huit millions d’euros d’argent public dilapidés par un parti politique qui prétendait diriger le pays, c’est assurément le scandale du siècle. Les juges et les médias ne s’y sont d’ailleurs pas trompés qui ont fait de cette affaire un feuilleton à rebondissements.
Cette semaine encore, selon une dépêche de l’AFP, quatre nouveaux hauts personnages proches ou membres de l’UMP auraient été mis en examen pour une affaire parallèle à l’affaire Bygmalion (mais sans aucun rapport direct avec elle). Il leur est reproché d’avoir, au cours de l’année 2012, fait payer par l’UMP des dépenses de transport ou d’aménagement de locaux ou d’impression de tee-shirts destinés à la campagne électorale, ceci alors que ces frais auraient dû être supportés par le candidat. Les noms de ces personnages sulfureux ont été communiqués à la presse qui s’est empressée de les rendre publics. Ils viennent ainsi s’ajouter à la très longue liste de ceux qui ont déjà été mis en examen pour ce qu’il conviendrait d’appeler l’escroquerie du siècle si les faits étaient avérés. Tous ces personnages, souvent obscurs et sans grande aspérité, vont très certainement passer à la postérité comme étant ceux qui avaient (presque) réussi à détourner au vu et au su de tous ces sommes faramineuses. Et l’on arrive au motif de cette pétition.

Rendez à not' maire ce qui lui revient
Sachant que ces personnages, qui n’ont peut-être été que des pions, vont passer à la postérité, pourquoi avoir privé de cet éclairage not’ député-maire d’Aix-les-Bains. On vous rappelle, au cas où vous l’auriez oublié, que Monsieur Dominique Dord, not’ maire, était le trésorier de l’UMP au moment des faits. On vous rappelle à quel point il semblait fier de cette nomination quand elle lui est tombée dessus en septembre 2010. Pour mémoire, ci-dessous on retrouvera un des nombreux articles saluant cette promotion :

  • Joyeux anniversaire ! Le maire d’Aix-les-Bains et député de Savoie, Dominique Dord, a eu un beau cadeau à deux jours de ses 51 ans : une nouvelle casquette toute neuve de trésorier de l’UMP. Elu hier soir, ce proche de l’Elysée, dont les conseils trouvent l’oreille du Président, succède à Eric Woerth, qui a démissionné le 13 juillet suite à la polémique provoquée par l’affaire Bettencourt sur sa double casquette au gouvernement et à l’UMP. Qualifié de «particulièrement rigoureux et sérieux» par Xavier Bertrand, qui l’a proposé à ce poste, Dominique Dord a également travaillé chez L’Oréal de 1985 à 1987. Une coïncidence qui prête à sourire à l’heure du scandale autour de l’héritière de L’Oréal, Liliane Bettencourt. «C’est un manque de prudence, s’est gaussé un membre de l’UMP. Je pense que ça ne devrait pas avoir d’impact, mais ça va faire tous les choux gras, évidemment.» Xavier Bertrand aurait-il offert à Dominique Dord un cadeau empoisonné ?  (Extrait du quotidien Libération qui, en août 2010, l'air de rien, offrait déjà une perspective de l'idiot utile*)

Ou encore la façon dont Canard Enchaîné avait salué cette promotion :

Grâce à cette nomination et au scandale financier qui l’a suivie, notre grand homme avait lui aussi l’occasion de passer à la postérité. Être le trésorier d’un parti qui a dilapidé 28 millions d’euros, ça compte dans une carrière politique ! Or, depuis que l’affaire a éclaté, non seulement aucun magistrat n’a choisi de mettre not’ maire en examen mais, d’une manière très surprenante, la presse parisienne a même feint d’ignorer son rôle, voire aussi son nom et même sa présence.

Pourtant, en sa qualité de trésorier du parti, c’est bien lui qui était censé être « assis sur la caisse » comme l’on dit vulgairement. Cet homme, qualifié à l’époque de sa nomination de « particulièrement rigoureux et sérieux » par le futur Zorro de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, ne pouvait quand même pas ignorer que la « caisse » était en train de se vider au profit d’intérêts sans rapport avec le parti. Vouloir faire croire le contraire, c’est laisser entendre que not’ maire n’aurait été que l’idiot utile de l’UMP. Qu’il aurait été le naïf que des gens se croyant intelligents auraient placé à ce poste pour qu’il ne voit rien et laisse faire. Ce traitement est très désobligeant à la fois pour lui et pour nous autres, citoyens aixois, nous qui avons placé beaucoup (trop ?) de confiance en l’intelligence et la clairvoyance de cet homme.

Mesdames et Messieurs, par cette pétition, nous vous prions de reconsidérer la question et de rendre justice à notre député-maire. Vous n’ignorez pas à quel point le mot « innocent » dans certaines circonstances peut renvoyer comme connotation péjorative, dépréciative. Non, Dominique Dord n’est pas l'idiot utile à qui l’on peut faire avaler n’importe quoi. Nous refusons de croire que cet homme qui dirige des collectivités dont les budgets annuels cumulés dépassent les 100 millions d’euros serait le même homme qui n’aurait pas vu s’évaporer, sans savoir à quelles fins, 28 millions d’euros des caisses d’un parti politique dont il était le trésorier. Rendez à not’ maire sa stature et sa dimension. Et cessez de nous prendre, nous autres, ses électeurs, pour des idiots inutiles.

Signé : Le CARAATA (Comité Aixois pour la Reconnaissance de l’Aixcellence de l’Aix-Trésorier de l’Aix-UMP)


Note aux benêts (ou à l’attention des électeurs de D. Dord, c’est kifkif) : Ceci n'est qu'une farce. La pétition n’est pas à signer.

Note au dauphiné : Bravo pour votre sens de l’anticipation et des apparentements. Dans votre édition du 30 août 2010, à peine la nomination de Dord était-elle connue, que vous annonciez « la polémique enfle déjà ». Bien vu.

Quant à la photo choisie pour illustrer cet article, rien à dire. Enfin, joli clin d’œil avec l’apparition, au dessus du titre, de la mention « SOLDES». Chapeau bas les gars, on vous sous-estime trop souvent!

* Idiot utile, voir aussi la définition sur http://www.slate.fr/story/83329/idiot-utile

** On reviendra, plus sérieusement, sur cette histoire de financement de campagne électorale car il y a autant de choses qui clochent dans les versions officielles que dans celles de l'accusation.




Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter