Aix-les-Bains en proie à une ''folie douce''

Mieux que Riviera, une association tresservienne compare les bords du lac à Ibiza. Et ce n'est pas un compliment.

ADEL, c'est l'association de défense des bords du lac. Si le siège de cette association est à Tresserve, ses sujets de préoccupations, pour ne pas dire ses craintes, ont largement débordé sur le territoire d'Aix les Bains. Récemment, dans un édito au vitriol, ADEL comparait les bords du lac aixois à IBIZA:


Et le moins qu'on puisse en dire, c'est que non seulement la comparaison n'était pas flatteuse mais qu'elle donnait même plutôt le frisson. Selon ADEL, les bords du Lac du Bourget sont menacés des mêmes maux qui frappent Ibiza, à savoir une urbanisation mal contrôlée, un bétonnage désordonné, une dégradation de l'environnement naturel ou la disparition d'activités agricoles.

Les responsables d'ADEL assurent qu'ils ont, à plusieurs reprises, attiré l'attention du député-maire sur ces risques, mais sans véritablement être entendus. Nul doute que la toute nouvelle appellation "Riviera des Alpes" ne va pas être de nature à les rassurer. D'autant plus qu'ADEL a déjà pu constater les méfaits de la transformation des bords du lac en lieux de fiestas estivales. Mais plutôt que d'interpréter les propos de cette association, le mieux est encore de reproduire ce que ses responsables écrivaient juste avant l'annonce de la transformation du paisible et romantique Lac du Bourget en une pâle et pauvre copie de la Riviera italienne. On intitulera ce chapitre:

La Folie douce à Aix les Bains





L'intégralité des interventions d'ADEL est à consulter sur le site: http://collinedupoete.eklablog.com/


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter