Courrier des lecteurs: Une école de figurants professionnels et une histoire de lumière

un autre éclairage sur la vie locale aixoise

On trouvera ci-après une annonce qu’une agence de casting nous a proposé de mettre en ligne. Il s’agit de recruter des figurants en vue du tournage d’un film sur la vie de Django Reinhardt

Si la production du film a choisi de le tourner sur les bords du Lac du Bourget, on peut penser que c’est pour son côté romantique. Faut-il alors informer le réalisateur que ça, c’était avant hier. Car, depuis hier, le lac de Lamartine est devenu la Riviera mais manifestement la nouvelle n’a pas encore franchi les frontières de notre vallée.
Le jour où notre Riviera des Alpes aura supplanté en renommée la Riviera du sud, faut-il s’attendre à voir les metteurs en scène se bousculer pour y tourner, par exemple, un biopic sur la princesse Grâce de Monaco ?

COMMUNIQUÉ:

Pour les besoins du tournage du film "Django Mélodies" réalisé par Etienne Comar, avec Reda Kateb et Cécile de France, sur la vie de Django Reinhardt, nous recherchons de nombreux figurants pour tourner dans la région.
Il faut avoir entre 16 et 75 ans et être véhiculé

S'agissant d'un film d'époque dans les années 40 :- Pour les messieurs accepter une coupe de cheveux si vous êtes sélectionnés- Pour les dames avoir une longueur de cheveux aux épaules minimum de préférence.
Les personnes retenues tourneront 1 à 2 journée(s) dans la région d'Aix-les-Bains et d'Annecy, entre le 4 et le 15 avril (en semaine, en journée).
Cette figuration est rémunérée 85,10 euros brut par jour, auxquels s'ajoute une prime d'essayage de 25 euros (essayage qui se déroulera avant le tournage sur rendez-vous après avoir été sélectionné).
SI VOUS ÊTES INTÉRESSÉ(E) IL SUFFIT DE VOUS PRÉSENTER AU CASTING QUI AURA LIEU SAMEDI 5 MARS À AIX-LES-BAINS ENTRE 9H30 ET 18H CENTRE DES CONGRÈS RUE JEAN MONARD 73100 AIX-LES-BAINS
.
Venez simplement avec un stylo et votre carte vitale.
Nous vous prendrons en photo et vous ferons remplir une fiche d'inscription.

Fin de communiqué

Un dernier pour la route :
à la place des Aixois intéressés, on ne tarderait pas à se faire inscrire car la concurrence risque d’être rude. Il existe en effet à Aix-les-Bains une école qui, depuis des années, a déjà formé des dizaines de figurants. Au moins une fois par trimestre, cette école réunit la promotion en cours de ses élèves pour vérifier s’ils sont capables de rester pendant des heures à ne rien dire, sans bouger, et à attendre simplement qu'on leur demande de lever le bras sur commande. Ces figurants reçoivent en échange une indemnisation mensuelle qui va de quelques centaines d’euros jusqu’à plusieurs milliers d’euros :

On appelle cela le conseil municipal. Et ils sont environ une bonne trentaine de figurants aguerris, même s’il est difficile de prétendre que ceux-là font... de la figuration intelligente !

Que la lumière soit!

Un lecteur nous propose de relayer sa demande d’éclairage :

Habitant à Aix les Bains, chemin des Pinchins, en mon temps, j'ai essayé bien modestement, moi aussi, de faire bouger mes concitoyens, concernant le PPRI qui touche notre secteur. Bien qu'ayant réuni plusieurs centaines de signatures et rencontré les trois commissaires enquêteurs de l'époque, j'ai constaté qu'il était difficile de "réveiller" les Aixois...


 légende : le chemin des Pinchins :S'il n'y a pas de lumière, l'endroit ne manque pourtant pas de fils électriques. Un avant goût de la Riviera peut-être.. ?

Tout comme eux, je n'échapperais donc pas à cette ''fatalité'', car loin de l'affaire Bygmalion, de la blanchisserie Elis, ou du restaurant de la Chambotte, ma toute petite préoccupation actuelle est de réussir l'exploit de faire intervenir les services techniques de la Ville dAix-les-bains, afin de venir changer dans ma rue (publique) une lampe grillée,depuis au moins 2 mois, de candélabre.

Voila un mois, j'ai téléphoné aux ST de la mairie pour leur signaler, suivi de 2 relances par email, et toujours pas de nacelle en vue...

Las de rester dans le noir, ce lecteur se demande si un écho dans ce journal en ligne (que la mairie épluche tous les matins) pourrait lui apporter la lumière. On peut toujours essayer sans trop y croire...
Dans un premier temps on avait été tentés de proposer à cet habitant de s’adresser directement à Jean-Jacques Mollie qui est le conseiller municipal délégué à la vie des quartiers aixois. Mais on s’est très vite ravisés. A la réflexion il nous est apparu que JJ Mollie, ce n’était pas non plus une lumière !


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter
djangoreinhardtmairieaixlac-du-bourgetlumière