L'humeur du dimanche: un peu de sérieux ne nuirait pas

Entre la presse papier et la presse électronique, qui informe le mieux les Aixois?

(A Guillaume le peu conquérant)

Soyons sérieux deux minutes. A propos du projet phraonirique* des Anciens Thermes aixois, dans quel média les Aixois ont-il pu apprendre, entre autres...

- que le projet était chiffré à plus de 100 millions d'euros TTC (l'Etat ne rembourse pas la TVA aux promoteurs privés),
- que la Ville s'engagerait à céder au consortium Bouygues la totalité du bâtiment pour 1,2 million d'euros,
- mais que moyennant ce prix d'achat le consortium exigeait que la Ville désamiante le bâtiment à ses frais (coût encore non chiffré)
- que le consortium exigeait que la Ville dépollue, toujours à ses frais, les deux transformateurs au pyralène qui existent encore sur site (coût non chiffré),
- qu'avant de commencer les travaux il fallait que la Ville reloge, toujours à ses frais, l'école Peyrefitte (coût non chiffré),
- qu'avant toute cession la Ville devait mener à leur terme les travaux entrepris sur la toiture de Pellegrini (coût encore non chiffré),
- que si la Ville voulait récupérer les parties les moins négociables du site elle devrait payer, en sus, une quinzaine de millions d'euros au consortium...
Bref, rien que des informations sérieuses, venant de sources sérieuses, et qui font sérieusement douter de la crédibilité du projet...
Alors, on répète la question: où les Aixois ont-ils pu prendre connaissance de ces informations essentielles?
Réponse: uniquement dans ce journal en ligne et en tout cas pas dans le dauphiné. Car le quotidien papier local s'est mué pour la circonstance, comme en bien d'autres, en simple chantre de la volonté municipale, quitte à faire de la désinformation par omission, justifiant, de ce simple fait, l'existence de ce journal en ligne.
CQFD

Opticon

*Pharaonirique: Néologisme essentiellement applicable aux projets les plus mégalos qui peuvent faire rêver un temps mais qui se transforment très vite en cauchemar.

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter
dauphinéanciens-thermesbouyguesmairieaix-les-bains