« Grand Lac » : Le maire d’Aix fait le PLUI et le mauvais temps !

Le PLUI, plan local d’urbanisme intercommunal, c’est la nouvelle marotte de Dominique Dord, le président de la CALB. Une autre manière de mieux asservir les petites communes.


Les maires des « petites » communes sont-ils tous  tombés sous le « charme*» de D. Dord ou bien sont-ils inconscients de la dérive intercommunautaire ? C’est la question que se posent régulièrement quelques élus (de base) de l’agglomération en nous faisant part de leurs interrogations. Y compris en ajoutant cette précision qu’ils souhaitent (le plus souvent) conserver l’anonymat car ils craignent des représailles (politiques ou économiques) pour eux-mêmes ou leur commune.
*(charme au sens de sortilège, bien sûr)

Tout cela participe d’un étrange climat qui a une nouvelle fois été illustré par cette fausse consultation à propos du futur PLUI, Plan local d’Urbanisme Intercommunal, qui va concerner l’ensemble de l’agglomération dès 2018. Là encore, si bien des municipalités sont réticentes, personne n’ose vraiment affronter le « grand énervé », lequel ne manque jamais de venir voir si ses « troupes » se comportent comme il l’a décidé, ainsi que le dauphiné l’a illustré lors de la dernière pseudo réunion de concertation, en fait une opération enfumage puissance 10 :

Légende de la photo: Big Brother is watching You?

 Les élus secondaires des mairies concernées sont de plus en plus conscients de cette dérive.
Dans un domaine différent, l’un d’eux, tout en souhaitant ne pas être nommé, nous invite à faire prendre conscience de l'autre grande supercherie qui se prépare. A savoir que le maire d’Aix les Bains s’apprête à « bouffer » tout cru les offices de tourisme des communes environnantes afin de nourrir le très budgétivore office de tourisme d’Aix-les-Bains. Voici un extrait du communiqué que cet élu de base nous a invités à diffuser :

Les représentants de Grand Lac sont en pleine tournée et se déplacent dans les différentes communes pour porter la bonne parole, aussi bien sur l'importance du PLUI que sur le transfert de l'eau potable. Mais il est un sujet sur lequel nos concitoyens n'auront que peu ou pas d'information. Il s'agit du transfert de la compétence tourisme des mairies vers la communauté d'agglomération.
Cela implique donc que les OT existants (ainsi que leurs attributions, recettes et subventions) seront gérés par Grand Lac. Or aucun périmètre ou liste de compétences n'est défini. Cela se décidera une fois le transfert acté.

Dans ce cas, quel sera l'avenir de Musilac (qui perdure grâce à une subvention de 400 000 € versé par l'OT d'Aix les Bains ?) Quelles seront les actions en faveur du tourisme sur des territoires aussi divers que Le Bourget, la Chautagne ou Aix ?
Grand Lac assure déjà la promotion du tourisme sur le territoire (grâce aux  250 000 € récupérés auprès des 4 agglos et versés à l'OT d'Aix les Bains) !! - Il est bon de rappeler qu'avec un budget de près de 3,2 M€ (pour une population de 27 000 habitants) l'OT d'Aix les Bains fait preuve de poids lourd voir même de monstre. Ce budget représente 118€/habitant.
Pour remettre les choses à leur place, il est bon de comparer ce chiffre avec d'autres villes dans lesquelles le tourisme n'est pas moins actif :
Annecy : Budget de 2 M€ pour environ 55 000 habitants  => 36 € / habitant

Grand Lyon : Budget de 7 M€ pour env. 1,3 M d'habitants => 5,4 € / habitant.
Et tout ça pour nous pondre un film promotionnel qui n'aura la durée de vie que d'un éphémère ou nous casser les oreilles trois jours par an !!
En pièce jointe (ci-dessous) un extrait d'une décision adoptée par la CALB, qui est curieusement passée inaperçue et qui justifie les craintes de certains élus de l’agglomération.


Bientôt, à ce rythme, dans les communes périphériques il n'y aura plus que des "maires d'arrondissement" quasiment sans pouvoir,  comme cela existe déjà dans les plus grandes métropoles. Et le pouvoir central sera définitivement éloigné des citoyens.
Et vive la démocratie!





Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter
pluimauvais-tempsaix-les-bainsmairesoffice-tourismemusilac