Mieux que l'enfumage, le brouillard lacustre

Dans un cas comme dans l'autre les nigauds n'y voient que du feu...


L'interpellation, par un conseiller municipal voglanais, à propos de l'appellation Grand Lac, a fait réagir quelques lecteurs et fait émerger une évidence: avec l'enfumage, le député-maire-président sait aussi pratiquer la navigation dans le brouillard.

Récemment, un élu municipal faisait remarquer que l'appellation Grand Lac, pour désigner la communauté d'agglomération, n'avait aucune existence légale. Une évidence se dégageait de son raisonnement: quand le député-maire président ne pratique pas l'enfumage il sait entourer  ses projets d'une bonne couche de brouillard, en l'occurrence un brouillard lacustre. Car on n'y comprend vraiment plus rien autour du Grand Lac...

Par exemple, sur le site officiel de la mairie d'Aix-les-Bains, à propos de l'arrêté préfectoral du 31 mars 2016 fixant le nombre de conseillers communautaires, il est écrit que la communauté d'agglomération s'appellerait Grand Lac - communauté d'agglomération du lac du Bourget, le tout dans le même caractère (voir ci-dessous)

Par contre, dans le document officiel, à savoir la copie de l'arrêté préfectoral du 31 mars 2016 fixant le nouveau nombre de conseillers communautaires, il est précisé que cela concerne la Communauté d'agglomération du Lac du Bourget (CALB) sans la moindre référence à un quelconque Grand Lac (voir ci-dessous)

Sur l'en-tête d'un autre document paraphé à la fois par une fonctionnaire de préfecture et un élu aixois, Grand Lac apparait en très gros caractères et en deux couleurs, alors que le rappel communauté d'agglomération du lac du Bourget se fait en tout petits caractères. (voir ci-dessous).

Mais quand on cherche les adresses des deux signataires, on découvre, en bas du même document, que la référence à l'appellation officielle CALB a totalement disparu au seul profit de son appellation fantaisiste et non reconnue Grand Lac (voir-ci-dessous).

Enfin, dans un autre arrêté, celui-là très officiel, appelant les électeurs de Mouxy aux urnes, le préfet indique qu'il va s'agir de désigner les nouveaux représentants au "conseil d'agglomération du Lac du Bourget". Et là, il n'est même plus question de "communauté", et surtout pas de Grand Lac. (ci-dessous)


Bref, entre Grand Lac, Grand Lac - CALB, Communauté d'agglomération du lac du Bourget et conseil d'agglomération du lac du Bourget, soit quatre appellations différentes dont une seule contrôlée, on navigue en plein brouillard.
Sauf à imaginer qu'autour de la préfecture de la Savoie ce serait un tel bazar involontaire que personne n'y reconnaîtrait rien, on peut penser que tout cela ne doit certainement rien au hasard.

Moins les citoyens comprennent et plus les politiciens et les hauts fonctionnaires peuvent n'en faire qu'à leur tête.

Note aux benêts: et pourquoi pas Grand Lac, Riviera des Alpes, communauté de conseil de l'agglomération du lac du Bourget, pendant qu'il y sont!

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter