Ça commence à trembler autour des Tours Bouygues

Ce n'est pas encore un cataclysme mais on note déjà des turbulences sur les anciens Thermes


Ici, des réunions organisées par le maire, en catimini et sur invitation, avec un public choisi pour sa présumée docilité. Ailleurs, la promesse d'une mobilisation forte des membres de la plus grosse association sportive aixoise. Et, sur la toile, la naissance d'une pétition contre une idée farfelue. Voilà de bonnes raisons de croire que le projet Bouygues-Anciens Thermes, que Dord voulait boucler pour le mois de juin, rencontre de sérieux obstacles...

On avait peut-être eu tort de désespérer de la réaction des Aixois face à ce projet délirant de confier à Bouygues la rénovation (sic) des Anciens Thermes aixois. il semblerait en effet que le député-maire-président-agent-immobilier avait sous estimé l'impact de son projet sur la population aixoise.
A l'évidence, notre agent immobilier très spécial rencontre dans cette affaire davantage de contestataires que de supporters. C'est sans doute la raison pour laquelle, à défaut des réunions publiques qu'il avait promises, il se voit contraint d'organiser des réunions privées destinées à un public choisi.

C'est ainsi que les membres d'associations bien en cour auprès de la mairie ont reçu une invitation à assister le 11 mai prochain (à 18 heures) au Centre des Congrès, à une réunion censée leur présenter l'avenir des anciens Thermes. Particularité de cette réunion: les invités, déjà triés sur le volet, devront préalablement s'inscrire tandis qu'un contrôle d'identité sera opéré à l'entrée. C'est dire si Dord et sa clique craignent les trouble-fête. Et vive la démocratie !

Une mobilisation pour une action forte

Le président de l'Association de Gymnastique Volontaire aixoise, lui, n'a pas attendu d'être invité à cette réunion pour réagir. Dans un message adressé à tous ses adhérents et sympathisants François Gruffaz leur demande de se "mobiliser" non pas contre les Tours (cela ne semble pas être son problème) mais contre le calendrier et la finalité des travaux. Voici le contenu de son message:



S'il faut reloger les centaines de pratiquants de l'Association de gymnastique avant même de commencer le chantier des anciens Thermes, autant dire que les choses se compliquent. Y compris pour les finances de la Ville au cas (très improbable) où Bouygues céderait à ce diktat. Surtout quand le président des gymnastes se promet d'inviter ses adhérents à se mobiliser pour une action forte. A bon entendeur...

Un bonheur n'arrivant jamais seul, un collectif d'habitants d'Aix-les-Bains et de la région aixoise vient de lancer sur internet une pétition:

Dans leur résumé de la situation, ceux-là semblent avoir tout compris de l'absurdité du projet de Dord. Lequel projet consiste, dans un premier temps, à faire racheter par les contribuables aixois, et pour 1,2 million d'euros, un bâtiment qui appartenait depuis des générations à tous les contribuables français et donc aux Aixois aussi. Ensuite à revendre, quasiment au prix d'achat, ce bâtiment à un promoteur immobilier, non sans avoir auparavant dépensé plus d'un million d'euros pour le "nettoyer" et le désamianter. Et, enfin, à racheter au promoteur immobilier, après travaux, une infime partie de ce bâtiment (pour une quinzaine de millions d'euros minimum) et à laisser le promoteur commercialiser le reste à son seul profit, cela tout en ayant fait financer les voiries et réseaux divers par les contribuables locaux.
En langage trivial, on appellerait cela un attrape-couillon.


Voici donc le texte de cette pétition:

En juin 2016, si personne ne réagit, la ville vendra l’ensemble des anciens thermes au groupement privé Bouygues-SAS à un prix équivalent à celui qui lui avait été consenti par l’Etat. Seuls quelques passages publics ou lieux historiques lui seront rétrocédés gratuitement. La municipalité d’Aix-les-Bains devra racheter au prix fort des espaces si elle désire y  installer des locaux municipaux ou d’équipements publics. La ville devra prendre en charge la dépollution et le désamiantage et certains coûts liés aux réseaux. L’aménageur lui, «pour équilibrer son projet», en fait pour en tirer profit , a prévu de construire deux grandes tours de 17 étages avec 200 logements, des bureaux, des parkings, une galerie marchande dont la « locomotive commerciale» serait une «supérette».

Cela ne correspond pas au coeur de ville que nous souhaitons ! Ce projet ne se base sur aucune consultation de la population, aucune analyse des besoins, et il peut coûter jusqu’à 15 millions d’euros d’argent municipal sans grande contrepartie d’intérêt public. Une entreprise privée ne peut produire un projet au nom de l’intérêt général. Les Aixois(es) doivent s’emparer de ce dossier si l’on veut éviter l’irréparable ! Il ne reste que quelques mois, après, il sera trop tard ! Nous vous appelons à signer et faire signer rapidement autour de vous, la pétition pour stopper ce projet et mettre en place une grande consultation publique et citoyenne. Les Aixois(es) doivent pouvoir s’exprimer sur l’évolution et l’utilisation de ces bâtiments, et le projet doit en tenir compte. Pour que l’on puisse recueillir les pétitions signées, envoyez nous un mail à l’adresse: aixpetitionanciensthermes@gmail.com

On peut trouver la pétition et plus de renseignements sur le site: https://petitionaixanciensthermes.wordpress.com/la-petition/

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter
anciens-thermesbouyguestourspétitionaix-les-Bains