La drôle de cuisine de Bouygues-Immobilier

Exégèse d'un message parvenu sur la boite mail du journal


Vendredi, notre article du jour était consacré aux vents de protestation qui soufflent sur le projet des Tours Bouygues aux anciens Thermes aixois. Le lendemain, samedi matin, arrive sur la boite mail du journal un message en provenance de la société Bouygues Immobilier...

Et là on se dit que le promoteur immobilier vient de réagir à l'article que l'on a mis en ligne la veille. On se met donc à faire l'analyse du message.
Sous la bannière commerciale de la société il est question de "devenir propriétaire", allusion immédiatement suivie de la précision suivante "Dans la vraie vie, quand on s'installe, c'est bien que la cuisine soit déjà prévue". On en déduit alors que Bouygues-Immobilier nous annonce qu'il a bien l'intention de s'installer dans les Anciens Thermes aixois et que sa petite cuisine avec le député-maire est déjà prévue. Et en plus, on remarque que le promoteur nous ajoute, comme une provocation: "J'en profite" tout en nous précisant qu'il lui reste encore quelques jours pour concrétiser le projet.
Voici d'ailleurs un extrait du message que nous avons reçu:


C'est seulement après avoir lu le message jusqu'au bout qu'on a compris qu'il ne s'agissait pas d'une réponse à notre article mais juste d'une annonce publicitaire destinée à nous convaincre d'acquérir un appartement Bouygues. On se disait aussi. Sauf que...


Sauf qu'en analysant ce message publicitaire, on a trouvé que Bouygues-Immobilier avait tendance à jouer avec les mots et avec ses futurs partenaires. En effet, quand un client potentiel lit ce message :" Dans la vraie vie, quand on s'installe, c'est bien que la cuisine soit déjà prévue", il est enclin à penser qu'avec Bouygues-Immobilier il va trouver sa cuisine déjà toute installée dès qu'il va entrer dans son futur logement. Or c'est sans compter sur le petit (1) qui suit la formule.
Un petit (1) qui renvoie à cette précision en petits caractères:

Bref, quand le client d'un appartement Bouygues, entre dans son appartement pour la première fois, il doit encore attendre le bon vouloir de Darty pour que sa cuisine soit installée, voire payer le supplément entre le "voucher" et le prix final de la cuisine. Autrement dit, c'est bien prévu mais c'est pas fait et pas forcément financé.

De quoi donner à réfléchir quand Dord va raconter aux Aixois sa petite cuisine avec Bouygues.
A bon entendeur.

Opticon



Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter
bouyguesanciens-thermesdrôle-de-cuisine