Exclusif: la liste des prochaines commémorations avec leurs lots de festivités


Afin de mettre un terme à la rumeur selon laquelle Dominique Dord en ferait trop pour ses amis marocains (cf un nouvel article du daubé ci-dessous)...

...et pas assez pour les autres commémorations historiques, la mairie s'apprête à publier la liste des prochaines manifestations commémoratives et historiques. En exclusivité nous avons pu nous en procurer une première mouture. Voici donc la liste des prochaines rencontres, dans l'ordre inverse du calendrier comme il se doit...


Le 4 juillet la ville sera pavoisée des étoiles du drapeau américain à l'occasion du 240 ème anniversaire de l'indépendance des Etats-Unis. De nombreuses festivités devaient marquer cet évènement mondial mais les concerts prévus ont dû être annulés, non pas en raison de la proximité de Musilac mais à cause de la défaillance des artistes. David Bowie (le plus américain des chanteurs britanniques) et Prince ayant récemment déclaré forfait, les organisateurs ont estimé que Dick Rivers, malgré son patronyme, ne faisait pas assez américain. Quant à Barak Obama, lui aussi pressenti, il pourrait être retenu par d'autres obligations à Washington le même jour.

Le 2 juillet on fêtera le 80 ème anniversaire de la loi de 1936 (du Front populaire) rendant l'école obligatoire. A cette occasion une dictée ouverte à tous les jeunes adhérents de l'UPA sera organisée au centre des congrès. Le candidat qui aura réussi à faire moins de dix fautes en dix lignes ramportera un stage rétribuer d'une anée à l'agense du dauphiné libéré d'Aix-lesBains.

Le 20 juin, ce sera la commémoration du 80 ème anniversaire d'une autre loi de 1936, celle sur les congés payés. Pour la circonstance, une semaine supplémentaire de congé sera accordée au personnel municipal mais personne ne devrait s'en apercevoir.

Le 21 juin, à l'occasion du solstice d'été, c'est le quarantième anniversaire de la grande sécheresse de l'été 1976 qui sera commémoré. Comme ce sera aussi le jour de la fête de la musique, on peut espérer que les fausses notes habituelles amèneront la pluie.

Le 18 juin, le député-maire et ses grognons honoreront la mémoire des grognards tombés au champ d'honneur à la bataille de Waterloo en 1815 dont ce sera le 201ème anniversaire (un peu comme en 2016, c'est le 61ème anniversaire des entretiens d'Aix les Bains
d'août 1955 sur le Maroc ). A l'heure de mettre en ligne on ne savait pas grand chose sur les festivités prévues sinon que les participants seraient tous invités à offrir un canon au premier adjoint.

A une date qui reste encore à définir, la ville entend donner beaucoup de lustre, pour son centième anniversaire, à la commémoration de la bataille de Verdun de 1916. Le député-maire ne manquera pas de rappeler à cette occasion que la ville a donné le nom d'une de ses plus belles avenues à cette bataille, ce qui, à ses yeux, suffit à justifier l'existence d'une telle cérémonie. Et puis il y a certainement eu des Aixois qui y ont pris part, à cette boucherie...

Pour le 15 mai, D. Dord hésite encore. Ce ne sera en effet que le deux cent vingtième anniversaire du traité de Paris, un traité par lequel, en 1796, le duché de Savoie était rattaché à la France. A côté des entretiens d'Aix les Bains de 1955, c'est vraiment une date qui ne mérite pas de retenir l'attention, aurait déclaré le député de la Savoie.

On a gardé le meilleur pour la fin. Le 2 mai sera en effet une date exceptionnelle dans l'histoire d'Aix les Bains. C'est en effet le 2 mai 1876, il y a exactement 140 ans, que la reine Victoria a été sacrée Impératrice des Indes. Un évènement dont les Aixois peuvent être fiers puisque c'est juste avant ce sacre (ou juste un peu après) que la reine Victoria était venue à Aix les Bains pour une cure, comme en témoignent les traces qu'elle a laissées ici. Un grand secret entoure encore les festivités qui vont être organisées pour célébrer cet anniversaire mais, par une indiscrétion, on a appris que ce jour-là un grand concours serait organisé, concours auquel toutes les électrices du député-maire seront autorisées à participer (une carte d'électeur dûment tamponnée et une attestation sur l'honneur seront exigées). Un jury composé de la gent masculine du conseil municipal désignera celle qui, pendant un an, pourra porter le titre de Miss Impératrice d'Inde. Quoi que ce titre reste encore à être arrêté, certains membres du jury ayant une préférence pour une autre appellation: la Reine des Dindes.


Et si tout cela ne fait pas très sérieux, on en convient, qui peut prétendre que dix jours de festivités pour célébrer (sic) des entretiens d'Aix les Bains dont tout le monde ici se fiche, c'est vraiment sérieux ..?


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter