En bref: Anciens Thermes, la tension monte

Le député-maire cherche à la faire retomber

En bref: La tension monte autour du dossier des anciens Thermes et la contestation ne cesse de prendre de l'ampleur au point que même dans les rangs de la majorité municipale le projet ne fait plus l'unanimité. L'extrême nervosité de Dominique Dord (confer sa colère noire et ses excès de langage quand une intervenante l'a interpellé à l'issue d'une présentation de son projet devant la société d'Art et d'Histoire) grandit à mesure que l'échéance de juin approche. C'est sans doute pourquoi, dans l'objectif de reprendre la main, le député-maire a organisé, à la hâte, une conférence de presse ce mercredi (18 heures). Une conférence de presse à laquelle seuls les représentants des médias que D. Dord croit dociles ont été invités, ce qui exclut bien sûr ceux de la presse dite électronique libre. On ne change pas les vieilles habitudes d'enfumage...


Note aux bênets: Assurément, parmi les journalistes présents, beaucoup insisteront pour avoir une réponse à cette énigme: Quand a-t-il été décidé, et par qui et pour quel motif et dans quelles conditions, d'accorder 2800 mètres carrés à la société Peyrefitte dans l'aile sud des bâtiments, à quel prix et qui sera le "vendeur", la mairie ou Bouygues?
Les "confrères" vont sûrement se battre pour poser ces questions.



Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter