Devinette: qu'est-ce qui cloche dans cette facture?

Décidément, ça prend l'eau de toutes parts!


Voici un extrait d'une facture d'eau telle que les Aixois l'ont reçue ou vont la recevoir. Outre le fait que l'on a effacé les données qui auraient pu permettre d'identifier le destinataire de cette facture, il y a un autre détail qui devrait retenir l'attention. Lequel?



Réponse demain dans la suite des aventures d'Ubu-Dord.


Fallait pas !


Fallait pas. Imaginons que nos gouvernants aient simplement considéré que le virus de la grippe, nom de code covid 19, qui a frappé l'hiver dernier était un peu plus dangereux que ses prédécesseurs. Qu'au vu de quoi les autorités sanitaires aient, d'une part, invité les citoyens à prendre toutes les précautions pour éviter les contamination, d'autre part à renforcer les dispositifs de santé. Mais sans prendre de décisions ineptes de confinement et d'arrêt de la vie sociale et économique. Que ce serait-il passé? Eh bien on aurait sans doute été confronté à une surmortalité parfaitement acceptable par la majorité d'entre nous. Et la vie aurait continué.
Au lieu de cela nos chèvres, après avoir minimisé la dangerosité du virus, après avoir même laissé entendre qu'il avait été bloqué aux frontières, après avoir clamé que les masques et autres moyens de protection ne servaient à rien, que les hôpitaux étaient prêts, bref après avoir proféré un tas d'inepties a soudain décidé de dramatiser à outrance la situation. À instaurer un climat de peur, voir de panique.
Que peut faire aujourd'hui ce gouvernement bêlant? Il n'a plus que deux solutions.
Soit il persiste à confiner le pays au risqu

C'est un médecin faisant autorité de l'hôpital Cochin qui le clame "on va massacrer un pays pour sauver 30.000 vies". Il voulait bien entendu parler des mesures de confinement prises par le troupeau de chèvres qui nous gouverne.



On va massacrer un pays pour sauver 30 000 vies




Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter