La presse et le ''politiquement correct''.

A ce stade ce n'est plus grotesque, c'est indécent!

DOIT-ON SE FIER A LA PRESSE ''OFFICIELLE''?

Evidemment non, sauf, peut-être pour lire les avis de décès! Et encore. Mieux vaut vérifier avant de mettre son costume du dimanche et de se rendre au cimetière.

EXEMPLE DE LA MÉDIOCRITÉ DES JOURNALISTES DE ''LA CASTE''. 

A propos de l'attentat de Nice, le 21 septembre, toute la presse nous annonce : 8 nouvelles arrestations.

Petit rappel, quelques heures après le carnage, des ''journalistes'' excluent la piste terroriste. Ils nous affirment qu'il s'agit, "D'un chauffeur routier, en proie à des problèmes psychologiques, conséquence de son divorce et ayant oublié de prendre ses médicaments.'' Il est à noter que 10 minutes après cette annonce l'Etat Islamique revendique l'attentat!

Et régulièrement dans un premier temps, le meurtrier est un ''français'' puis il est ''Niçois'' (ou Aixois), pour devenir un ''déséquilibré'' avant d'être ''un loup solitaire''!

Le 21 septembre on nous annonce 8 nouvelles arrestations, après que 6 personnes soient déjà mises en examen! Le chauffeur décédé plus 14 personnes!!! N'est-on pas plus dans la meute que dans le loup solitaire?

Coluche, sur ceux qui ''s'autorisent à penser dans les milieux autorisés'' :  ''Quand un journaliste n'en sait pas plus que ça, il devrait s'autoriser à fermer sa gueule!'' 






 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter