Mais que fait la police?

Encore une occasion manquée d'embastiller les irresponsables responsables!


Les ''Meilleurs d'entre eux''? Grande soirée des piranhas: guignols ou farandole des faux-culs? Le prochain président sortira-t-il de ce cloaque?


Henry de Rochefort: ''Il y a deux sortes de bergers parmi les pasteurs des peuples: ceux qui s'intéressent au gigot et ceux qui s'intéressent à la laine. Aucun ne s'intéresse au mouton!''

Le drame, c'est que le mouton, collé devant sa télé entre deux visites à Pôle Emploi, ne fait plus la différence entre les bonimenteurs de foire et la télé-réalité. Il n'a même plus conscience que ceux qui ambitionnent de rester à la gamelle lui ont volé tous ses droits. En particulier celui de juger et d'envoyer en taule quelques parasites.

Nous sommes entrés dans le règne de ''l'homo festivus crétinus''. Sans doute le dernier soubresaut du pays des ''lumières'' éteintes par la corruption et la prévarication.


Pourquoi la police n'est-elle pas intervenue pour embarquer cette belle brochette?

Alors que tout le monde était au courant d'une réunion entre les grands chefs du gang des LR (Les Racoleurs) et des journalistes complices joueurs de pipeau du groupe ''Handy Kappé et ses Prothèses Hurlantes'' , la police n'est pas intervenue pour coffrer tout ce petit monde qui serait, parait-il, responsable de la ruine du pays!


Ensuite viendront les faux prophètes pour inventer d'autres faux remèdes.

D'ici peu le cinéma médiatique va recommencer avec les chefs du gang du PS (Parasites Spécieux) qui semblent vouloir conserver un peu de pouvoir pour achever les quelques domaines qu'ils n'ont pas encore tout à fait massacrés.


Mais il y a encore pire que les ''grands chefs''.

Ce sont les petits chefs! Ils sont les gardiens de leurs intérêts et sont déployés sur tout le territoire et à tous les niveaux, leur garantissant puissance et impunité. Ces petits barons qui se partagent les miettes, (De très, très, très grosses miettes! De celles qui permettent de se constituer un très gros capital immobilier.), se sont noyés au milieu du peuple en lui faisant croire qu'ils étaient indispensables alors qu'ils ne sont que superflus.


Mais a-t-on encore le droit de rêver?

Et si le peuple se réveillait de ce cauchemar en organisant une superbe télé-réalité qui mettrait sur le même plateau de télévision les protagonistes LR et PS et qu'il déclare ouverte la Saint Barthélémy pour qu'ils s'éliminent les uns les autres? Présenté en direct par Drucker, entre deux publicités pour un laxatif, ça aurait de la gueule! 

Une seule chose est sure, la guerre des gangs n'aura pas lieu! La seule, la vraie qui se déroule sous nos yeux, c'est la guerre que ceux qui sont censés nous défendre ont déclaré au peuple et à la nation.


Un seul exemple pour prouver que ce n'est pas demain que quelque chose changera, c'est que l'ineffable Dauphiné Subventionné va chercher, pour donner son avis la veille du ''débat'' des LR, un ''journaliste'' déformé par les courbettes, chroniqueur politique depuis 1963 et icône des chiens de garde médiatiques! C'est dire la fraîcheur des idées. Et si on payait le DL au prix de 1963?

On ne débat pas! On soliloque! Tout ceci pue le renfermé, on biaise, on embrouille, on enfume. 












Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter