Quand va-t-on nous parler des migrants attendus à Aix les Bains?

Qui va trouver un peu de temps pour informer les Aixois?


La ''démocratie représentative'' n'est qu'une fumisterie qui n'a qu'un but maintenir au pouvoir des individus qui ne représentent plus qu'eux mêmes.

Pendant que le député-maire-président s'active à dépenser l'argent des contribuables en passerelle et autres idioties onéreuses, le préfet affirme que ''La Savoie est prête à accueillir des migrants'' de la ''jungle'' de Calais.

C'est qui, la Savoie? Les Savoyards ont-ils été consultés? Les a-t-on tenus au courant? Leur a-t-on demandé leur avis?

Certains maires sont inquiets, le nôtre est aux abonnés absents! Le député-maire-président en a-t-il informé les citoyens? Comme le dit Manuelito el Constipador chaque fois que ''Dord prend la parole à l'Assemblée Nationale, c'est pour faire rire ses collègues, mais il ne fait jamais la moindre proposition.'' Oui, mais le mercredi, il y a les caméras et le numéro d'artiste fini en rap sur youtube!

Que dit le préfet?

''Que c'est sans frais pour les collectivités. Que c'est à la charge de l'Etat.'' Hors l'Etat n'a pour argent que celui des contribuables! Le préfet et les élus le savent-ils? Savent-ils qui les rémunèrent?

''C'est une forme de solidarité des élus avec leurs collègues du Pas de Calais.''

Solidarité? Avec qui? Pourquoi?

Avec la maire cumularde LR de Calais? Celle qui dit tout et son contraire, comme la plupart des élus?

''Les migrants sont une richesse culturelle exceptionnelle.''

''Les migrants sont là pour des raisons économiques, pas pour des causes humanitaires.'' 

''Les migrants c'est la bérézina pour le Pas de Calais''

Alors, monsieur le député-maire-président, les migrants, est-ce une richesse ou est-ce la bérézina? Les aixois aimeraient savoir?


Notre député-maire-président a-t-il encore en mémoire ce qu'écrivait la presse?

''En novembre 2015, Aix a accueilli une vingtaine de jeunes hommes d'origine kurde-irakienne, en provenance de Calais. A peine arrivés ils ont repris la route, destination inconnue.''

Ce qui n'a pas manqué de faire réagir le député-maire-président.

''Dord a exprimé sa vexation d'avoir vu ces migrants quitter si précipitamment SA ville, tout en jurant que l'on ne l'y reprendrait plus! Aux autre villes de prendre leurs responsabilité. Avait-il entonné.''

Quelques remarques: 

Premièrement ce n'est pas SA ville, mais la nôtre! Il n'est là que provisoirement. 

Deuxièmement, le monsieur est vexé! Un maire responsable se serait inquiété de savoir pourquoi, où, comment tout ceci a pu se produire, ces gens sont-ils dangereux ou pas, etc... Non, môôôssieur était vexé! Toujours un problème de nombril.

Troisièmement, on attend avec impatience de voir notre député-maire-président engager un bras de fer avec l'Etat. Le courage n'a jamais été la qualité première de nos élus. Si c'était le cas nous n'aurions pas ce type de problème aujourd'hui. Mais faisons confiance et attendons de voir le ''rebelle'' défier l'Etat et ne pas se soumettre au dictat de celui-ci.

Valls: ''Ceux qui se mettront en travers de l'accueil des réfugiés trouveront l'Etat devant eux!''

On frémit en pensant à ce combat des chefs.


Monsieur le député-maire-président, expliquez-nous!

Qui sont les responsables de la mort de centaines de milliers de personnes, de l'état du chaos en Syrie et en Libye, de la mort lente de la Tunisie et à l'origine directe des vagues ''migrationnistes'' qui déferlent sur l'Europe actuellement qui font peser des sérieuses menaces sur sa pérennité et nourrir inexorablement de la xénophobie réactionnelle?


Le ''rebelle'' savoyard:

 

Les anciens ''combattants'' et leur chef, commandant dans la réserve citoyenne ! 

Ce ne serait pas la première fois que notre Che Guevara local mène une fronde contre le ''pouvoir''. Nous l'avons déjà vu lever une armée de maires locaux pour lutter contre l'Etat et ses rythmes scolaires. Le combat a tourné court et une fois les photos prises et publiées dans le grand ''journal'' local, tout le monde s'est dispersé et a appliqué la loi! Encore un simple coup de pub, l'important n'est pas de faire, mais d'exister!

N'est pas Jean Moulin qui veut. 

BF









Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter