Arrivée de clandestins à Aix: enfin le député-maire se fend d'un discret petit communiqué sur son compte Facebook.

Le Dauphiné Subventionné se contente de le recopier sans se poser de questions!


Pour commencer: enfin une bonne nouvelle:

Les fonctionnaires de Bruxelles jettent à la poubelle un projet de loi réglementant les grille-pains pour s'attaquer de façon urgente aux problèmes des sèche-mains!

On ne remerciera jamais assez notre député-maire pour s'être assis sur notre référendum. Il avait compris bien avant nous les bienfaits que pouvaient nous apporter ce système technocrato-kleptocratique!


A propos des ''clandestins''!


Explications du député-maire:


''La politique migratoire relève de la seule responsabilité de l'Etat et en rien de la commune!'' C'est pas moi, c'est l'autre. N'est-ce pas lui qui vante le cumul des mandats qui permet aux élus locaux de se faire entendre à Paris?

''Sur le plan politique, j'ai eu l'occasion de dire ce que je pensais de cette opération de dissémination des migrants de Calais sur le territoire national.'' Nous touchons là le vrai problème. Le député-maire parle beaucoup mais ne fait rien. Pourquoi avoir un député-maire ''représentatif'' si celui-ci ne ''représente'' pas ses électeurs?

''Objectivement cette politique est un échec!''  Il n'est responsable de rien! On en tombe sur le cul! Le député-maire est député depuis 1997! De 1997 à 2016 son parti a été au pouvoir 10 ans et le PS 9 ans. Il porte donc la coresponsabilité du problème des ''clandestins'' qui ne date pas d'hier. Qu'il se souvienne de la Libye, de l'UMP qui a couvé l'homme de Damas quand elle était au pouvoir avant de prôner les bombardements. (Qui se souvient des vacances en Syrie, invités par le parti Baas, du président de la république UMP et de madame?)

Rappel au député-maire des déclarations de Robert Kennedy junior, sur l'une des origines de la guerre en Syrie. C'est le refus d'Al Assad de faire passer les pipe-lines de gaz et de pétrole du Qatar par la Syrie pour alimenter l'Europe. Les USA et Bruxelles veulent couper l'approvisionnement du gaz qui nous vient de Russie! Nos élus ne sont-ils pas soumis aux USA et à Bruxelles? Sans cette soumission, aurions nous un tel problème de ''clandestins''?

A nos élus qui traquent l'automobiliste et le fraudeur d'horodateur faut-il leurs rappeler que de séjourner de manière irrégulière sur le territoire est un délit? Et que quelqu'un qui aide une personne qui ne possède pas de titre de séjour est passible de poursuites judiciaires? Nos élus sont-ils ''hors la loi''? Il y a actuellement 35 pays en guerre, faut-il en accueillir tous les habitants? Et pourquoi, alors que ce sont les irresponsables politiques qui ont organisé ce chaos, ce serait le petit peuple qui devrait en subir les conséquences? Que les élus les hébergent chez eux, ils ont la place et les moyens!


Le brave Abulgassim est donc arrivé à Aix les Bains et le Dauphiné Subventionné l'a interviewé.


Ce qu'il explique nous oblige à poser quelques questions à nos élus:

''C'est un soudanais de 24 ans.'' Qu'avons nous à voir avec le Soudan? Ce pays est victime d'une guerre civile dont une des causes est le pétrole que veulent se partager les USA et les seigneurs de la guerre locaux.

''Il est logé et pris en charge par des professionnels.'' Combien de nos petits vieux retraités pourrissent dans leurs coins sans l'aide de personne après toute une vie de travail et de cotisations?

''A cause de la guerre civile j'étais obligé de partir. Mon village a été attaqué. J'étais en danger.'' Il a donc abandonné les enfants, femmes, vieillards, parents, etc... à la misère et à la guerre civile? A 24 ans son devoir n'était-il pas de les protéger? En 40, combien de nos gamins, (certains avaient 16 ans) se sont engagés pour se battre et défendre leurs familles et leur pays?

''Il parle anglais et il est passé par la Libye, ne sachant pas que le pays n'était pas en paix.'' Curieusement tous ces ''clandestins'' ont les yeux rivés sur des téléphones portables et ils ne savent pas?

''4 mois d'errance, Soudan, Libye, Méditerranée, Italie, Allemagne, Paris, Calais!''  A qui va-t-on faire croire que tout ceci n'est pas organisé? Comment ce pauvre type parti du trou du cul du monde, dit-il, peut-il avoir un tel cheminement à travers l'Europe sans que ce soit organisé?

''Je rêve de pouvoir étudier en France.'' Il a 24 ans! Etudes jusqu'à 30 ans, puis chômage et retraite? Combien de nos gamins rêvent de pouvoir étudier et ne le peuvent pas pour la simple raison que leurs parents n'en ont pas les moyens?

''Je rêve de travailler afin de pouvoir aider ma famille.'' La famille qu'il a abandonnée aux milices? Nos jeunes chômeurs aussi font ce rêve, qui se soucie d'eux?

Pourquoi nos élus et la presse ne posent-ils pas ces questions? De quoi ont-ils peur? Le député-maire plutôt que de faire rire l'hémicycle avec des interventions déplacées, ne devrait-il pas poser ces questions à ses collègues de l'Assemblée Nationale? Et la presse, plutôt que de piéger les politicards avec des questions débiles, comme le prix du pain au chocolat ou du ticket de métro, ne devrait-elle pas exiger des réponses sérieuses sur des sujets sérieux à tous ces occupants télévisuels?


Curieuse presse locale subventionnée.

Alors qu'elle traite en première page le fait que les derniers ''migrants'' arrivent en Maurienne, elle nous offre une grande page intérieure sur:

''Depuis 15 ans, le nombre de SDF et de foyers confrontés à la précarité de l'habitat augmente.'' et ''La crise du logement frappe aussi les familles.''

Avec des récits apocalyptiques de la vie de ces français abandonnés par les élus!

''Ce n'est pas le froid qui tue, c'est la rue!'' Des enfants meurent de froid dans la rue, chez nous, en 2016, c'est ce que l'on peut constater après quarante ans de pouvoir de la fausse droite et de la fausse gauche!

A mettre en parallèle avec des députés qui, après deux mandats, peuvent acquérir une propriété de 1,5 million d'euros.


Les grands élus se plaignent du désengagement de l'Etat pour de plus en plus de choses. Et si les contribuables se désengageaient du financement de ceux qui ne les représentent plus?

BF









Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter