Un tsunami aurait-il emporté la Riviera des Alpes?

Que se passe-t-il à la Calb-Grand-Lac


La riviera des Alpes!


 Quand les élus s'amusent avec notre argent.

Que se passe-t-il à la Calb sous l'emprise du député-maire-président? Et surtout pourquoi laisse-t-on faire une petite poignée d'élus professionnels?

Ils nous avaient promis de réveiller Aix les Bains, la ''belle endormie''! Pour cela un argent fou (le nôtre!) a été englouti dans un des Office du Tourisme le plus cher de France, des vidéos hors de prix du genre ''happy'' ou ''riviera des Alpes'', des réunions ridicules et des déclarations ubuesques.

A quoi cet argent a-t-il servi?

Aix est devenue ''la ville sale et ignorée''! Le bling-bling prétentieux et vulgaire cher à nos politiciens s'étale au grand jour.

- En septembre une émission de FR3, ''Des Racines et des Ailes'', dont le thème était les lacs alpins, avait superbement contourné le notre, allant des Bauges aux lacs italiens en passant par celui d'Annecy et le Léman. Nous avions pu constater la différence flagrante entre ce que les Italiens ont fait pour le patrimoine de leurs villes lacustres et Aix les Bains! Honte à nos politiciens!

- Rebelote en novembre dans une émission de France 5, ''Echappées Belles''. Les caméras après un reportage sur le lac d'Aiguebelette passent au dessus de l'Epine et du Semnoz, en méprisant le lac du Bourget, pour aller nous montrer les beautés d'Annecy et ses environs!

Quid de la Riviera des Alpes?

Doit-on en déduire que notre lac, nos villes et nos villages ont été saccagés par nos ''grands élus'' et ne sont plus dignes d'être montrés? Il est vrai que la saleté de la ville doit repousser les producteurs de ces émissions.


Et pendant que notre territoire est ignoré des grands médias, nos élus rêvent de s'immortaliser avec une passerelle!

Au diable la dette nationale de 2 150 milliards d'euros! A ce stade, un peu plus ou un peu moins quelle importance? Il faut bien que les élus s'amusent et utilisent nos impôts pour briller aux inaugurations pour tout et surtout pour rien. L'important n'est-il pas d'être réééélu?

Un journal local titrait: ''Une passerelle entre deux plages, pour quoi faire?

Comme dans beaucoup d'affaires nous aurons du mal à connaître le comment du pourquoi du parce que. Dans cette ville rien n'est simple, tout est alambiqué et il faut régulièrement chercher le coup du billard à trois bandes et là, on est rarement déçus. 

Pour nous expliquer la ''chose'', le Président laisse la parole au grand spécialiste du déclin touristique et thermal. On parle du 8ème adjoint! Oui, oui! Il y en a 11! On est encore au-dessous de l'armée mexicaine, mais attendons les regroupements d'agglos, on va rigoler!

Que nous dit cet adjoint que le Président envoie au casse pipe à sa place?

''C'est à l'étude.'' Il tempère, il avance à pas de loup, nous dit l'article. C'est mal parti! Tant de prudence sent l'entourloupe. Ça nous donne l'impression que l'affaire est dans le sac.

''Le conseil communautaire lance une étude de faisabilité! L'étude coûtera 20 000€'' Avec tous ces cadres aux Services techniques personne n'est capable de faire un petit avant-projet  avec son estimation? Appelez n'importe quelle entreprise de charpente et elle vous fera ça gratuitement! Sans compter qu'il existe des moyens administratifs pour que des entreprises présentent des projets sans que ça coûte 1€ à la collectivité. (Mesdames et messieurs les élus, vous devez bien le savoir. Combien dépensez-vous par an en études sans suite?)

''Nous voulons'' Le roi dit ''nous voulons''! Et nous, contribuables, on veut quoi? Que les élus ne jettent pas notre argent par la fenêtre. Le maire dit: ''Je fais ce que je veux!'' et l'adjoint: ''Nous voulons!'' Pourquoi autant d'élus si le maire et son adjoint font ce qu'ils veulent?

''Un simple cheminement piéton était préconisé avant d'en arriver à l'idée d'une passerelle.'' Qui a pu avoir une idée pareille? On aimerait avoir le nom. Nous en avons, nous, une petite idée. 

''La promenade lacustre est la plus forte attraction de ces dernières années!'' Alors là, on se pisse dessus! Effectivement, mais ce n'est ni la Calb, ni la mairie d'Aix qui l'ont faite cette promenade mais le Département! Quel aveu. Ce qui veut dire que le reste n'a pas été très brillant malgré les dépenses somptuaires et les beaux discours.

''On sent l'engouement des gens.'' Qui a été consulté? ''Les gens'' ne sont-ils pas que les élus aixois? 

''Plusieurs voix se sont élevées pour contester le projet mettant en avant la loi littoral.'' Le président reconnait être ''à côté de la loi'', alors un peu plus ou un peu moins, dans le système en place qui va s'en inquiéter? Certainement pas les organismes de contrôle.

''A quoi va-t-elle ressembler?'' A rien! Comme tout ce qui se fait à Aix depuis 2 001.

Monsieur le 8ème adjoint, permettez nous de vous aider en vous faisant deux suggestions de passerelles.

La première, pour le bling-bling cher à nos élus. Une passerelle trampoline du plus bel effet qui attirera peut-être les grands médias.


La deuxième, pour bien exprimer l'esprit tortueux de nos élus.


Pouvons nous, en tant que contribuables, donner notre avis? Comme 20 000€ ne semble pas gêner les élus, nous suggérons qu'ils prennent cette dépense à leur charge. Ça représente 344€ par membre et ça soulagera les petites gens qui les rémunèrent.

S'il reste un peu d'argent , serait-il possible d'envisager en priorité, les réfections des voiries, des pavés rue de Genève, des trottoirs, du réseau d'eau, de nettoyer la ville, de revoir les transports en commun, et tant d'autres choses qui échappent totalement à nos élus.

BF 



Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter