De loin, ça ressemble à une arnaque

De plus près, ça en est vraiment une!


Tout le monde, ou presque, est d'accord pour admettre que la gauche devrait être absente du second tour de l'élection présidentielle de mai prochain. On est d'accord? Bien...

Tout le monde, ou presque, est  d'accord pour admettre que le candidat qui sortira vainqueur du second tour de la primaire organisée par "la droite et le centre" sera opposé à Marine Le Pen au second tour de la présidentielle de mai 2017. On est encore d'accord? Parfait...

Tout le monde, ou presque, est  d'accord pour admettre que, dans le cas de figure précédent, tous les partis de gauche et de droite appelleront à voter contre la candidate du Front national. On est toujours d'accord? Okay!

On en arrive donc à la conclusion: dimanche dernier, 1,8 million d'électeurs en votant François Fillon ont décidé qui sera le prochain président de la république à la place des 46 millions d'électeurs français inscrits.

Et personne ne trouve que tout cela ressemble à une énorme arnaque? Ou à la revanche de la "manip" pour tous?

Pauvre France!


Opticon

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter