Notre député, décoré de la ''Bétonnière d'Or'', est-il trop payé pour ce qu'il fait?

C'est toujours un régal d'aller voir ''ailleurs'' et de feuilleter le Dauphiné Subventionné.


Les ''valeurs de la République'' n'exigent-elles pas qu'un député ait de temps en temps une idée et un avis?

On trouve sur le site ''Contribuables Associés'' un chapitre intitulé ''Argus des Parlementaires''. Celui-ci a été créé il y a plus de vingt ans par des élus de l'UDF, du RPR et du PR. Ils ont mené des actions contre les banques, les évadés fiscaux ou les ''prises illégales d'intérêts'' de nos élus. Il a 350 000 abonnés. ( LR en à 200 000)

Ce site est régulièrement classé dans la ''fachosphère'' par ceux qui profitent royalement du système et par la presse subventionnée en train de disparaître parce qu'elle n'a plus aucune crédibilité. La fameuse ''volaille qui fait l'opinion'', comme le chantait Souchon.

Info ou intox, on aimerait savoir. On peut y lire:

Pour la mandature parlementaire 2012/2016, activité de notre député:  2/16!

Ce qui est plutôt bien par rapport à Gaymard qui fait:  1/16!

Propositions de lois soutenues par les ''contribuables associés'' et la position de notre député de la 1ère circonscription de la Savoie:

N° 3587, réserver le statut de la fonction publique aux agents exerçant une fonction régalienne: ne s'engage pas!

N° 3404, visant à supprimer l'ISF: ne s'engage pas!

N° 2374, visant à instaurer 3 jours de carence pour les agents de la fonction publique en arrêt maladie: ne s'engage pas!

N° 2376, visant à instaurer une peine d'inéligibilité perpétuelle pour tout élu condamné pour fraude fiscale ou corruption: ne s'engage pas!

N° 2030, harmonisation des modes de calcul des retraites entre le secteur public et privé: ne s'engage pas!

N° 2017, visant à soumettre les agents publics aux dispositions du code du travail: ne s'engage pas!

N° 1259, relative à la transparence financière des associations percevant des subventions: ne s'engage pas!

N° 683, instituant la liberté de recrutement par les collectivités territoriales: ne s'engage pas!

N° 352, création d'une commission d'enquête sur le coût économique de l'instabilité juridique en matière fiscale et sociale: ne s'engage pas!

N° 236, sur la modernisation de la vie publique: ne s'engage pas!


Comment s'étonner que la CRDC constate que le taux d'absentéisme de la mairie d'Aix les Bains soit de 10,8%? Soit plus du double du secteur privé! Comment avoir envie de travailler pour si peu de revenu quand on fait le rapport qualité/prix des élus? 


Que nous dit (ou pas) cette semaine notre journal local?


. RAPPEL: Dord s'est assis sur notre référendum pour donner tous les pouvoirs à ces individus! 

On a cherché vainement dans le DL cette déclaration de l'ivropathe Juncker, (Cet ex-président d'un paradis fiscal au coeur de l'Europe des mafieux), l'homme qui nous fait part de l'inquiétude des dirigeants des ''autres planètes''. (Ils en ont de la ''bonne'' à Bruxelles.) 

Il lance un cri d'alarme. Les Etats devraient cesser de consulter leurs peuples sur la question de l'UE, car cela "rajouterait de la défiance à l'énorme défiance déjà présente au coeur de l'UE"

Et le grand chef oligarque non élu de s'expliquer: ''Concernant les référendums sur l'adhésion à l'UE, je pense qu'il n'est pas sage d'organiser ce type de débat, non seulement parce que ''JE'' (!!!!) pourrais être préoccupé par le résultat final, mais parce que cela renforcera le nombre considérable de contreverses déjà présentes au cœur de l'Europe.''

On adore le ''JE'' du Président du Praesidium du Soviet Suprême. Grand moment de démocratie représentative si chère à nos élus!


. Un article sur l'intervention à Chambéry d'Eric de Mongolfier, dont Dord et Béretti devraient s'inspirer: '' Après l'attentat du Bataclan, Christian Estrosi, qui se considère comme le pape de la vidéosurveillance, avait déclaré qu'une telle chose ne pourrait pas se produire dans sa ville....La vidéosurveillance n'empêche pas le crime. La justice doit aussi permettre de le prévenir.'' M...., la justice? Mais c'est quoi? Estrosi! Ce parfait représentant de la classe politique actuelle dont plus personne ne veut, mais que le système protège et fait en sorte que l'on ne puisse pas s'en débarrasser. ( Cf, les dernières régionales en PACA où l'on a pu constater que LR et PS avaient bien achevé notre démocratie bien malade.)


. Une journaliste, un peu plus réaliste que les autres, sur une ''grande chaîne'' le soir de la primaire, autour d'une table avec d'autres médiacrates et sondeurs patentés, a étonné ses interlocuteurs. Alors que les sondeurs expliquaient qu'ils ne s'étaient pas trompés, mais que c'était l'électorat qui était versatile, cette brave dame leur a sorti: ''Savez-vous que, dans un récent sondage, les journalistes arrivaient avant derniers, juste devant les prostituées, pour la crédibilité?'' 


. Restons dans les sondages. ''La question du jour'' du Dauphiné Subventionné était, il y a peu: ''Y a-t-il un avenir politique pour François Bayrou?'' De sa part, il y aurait plutôt un ''passé'' politique de 35 ans!!! Il a tout fait, dit tout et son contraire, maire, député, ministre sous 3 gouvernements, président d'un conseil général, député européen, etc... Dès qu'il y a une élection, coucou le revoilou, tel l'homme providentiel. Il nous dit ce qu'il faut faire et ne pas faire, ce type est extraordinaire, c'est le nouveau Phénix, ce symbole de résurgence cyclique. Mais pourquoi n'aurait-il pas un avenir? Regardez le Juppé, ''I'll be back!'', tel terminator! Si on osait, à la question posée par le Dauphiné Subventionné, on répondrait comme le Sar Rabindranath Duval, de F. Blanche et P. Dac:

''Monsieur a son avenir devant lui, mais il l'aura dans le dos chaque fois qu'il fera demi-tour!'

BF







Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter