Pourquoi le tandem Dord-Beretti n'était-il pas à la réunion du bilan de l'ASA?

Le crépuscule des démagogues. Y a-t-il un élu dans la salle?


Cherchez le champion aixois de L'ASA !

                             

NON! Ce n'est pas l'homme en rouge! Celui là ne fait que courir après les électeurs!



LE MEDAILLE est bien caché par le gros troupeau bêlant  de nos politiciens professionnels!

Une chose est certaine, s'il a gagné, ça n'est pas grâce à eux.


Le Président de l'ASA explique le mal qui ronge cette ville!

Où sont passés Dord et ses adjoints? Eux si prompt a se précipiter devant les objectifs des ''journalistes'' locaux? La peur d'être chahutés, peut-être?

Réunion de l'assemblée générale de l'ASA, pas un élu!

Cette pépinière de plus de 1000 licenciés, dont Christophe Lemaitre, montre du doigt un des problèmes de notre ville;

Etat des lieux! Ce qui s'est dit sur la ''ville d'avance''.

- Les athlètes rencontrent des difficultés pour s'entraîner.

- La piste d'athlétisme est en réfection. ( Elle n'était pas aux normes.)

- Les travaux sont suspendus depuis plus d'un mois.

- Les athlètes vont s'entraîner à Chambéry. (Aix, ville sportive) Ce qui engendre coût et fatigue.

- L'ASA espère que cette pause n'impactera pas le déroulement de la finale du championnat de France élite confié à l'ASA.

- L'ASA demande aux élus ''responsables'' d'installer son siège social au stade Forestier. (Responsables ???)

- Des soucis aussi au gymnase de Marlioz! Il ne sera pas opérationnel pour l'entraînement hivernal.

- Compte tenu de la rénovation du sol et de son séchage, l'entraînement ne sera pas possible avant février.

- A Marlioz, sur les deux créneaux d'entraînement les athlètes doivent consacrer 20 minutes pour installer leur matériel, ce qui réduit la durée des exercices.

- Pour des raisons économiques, durant les vacances d'hiver, les gymnases suspendent les entraînements des sportifs.

Nul doute que si l'ASA arrive à fabriquer des champions, ça n'est pas grâce aux élus aixois! 

La politique folle et prétentieuse de notre ville se fout de l'essentiel, notre jeunesse, et sombre dans le ridicule. Nos élus pleurent sur la diminution des dotations, mais jettent l'argent par la fenêtre en constructions de restaurant et autres passerelles que personne ne demande, et ils ferment les gymnases l'hiver par souci d'économie!


Coucou! On a retrouvé nos élus!

On était mauvaise langue! Ne pouvant être partout, ils étaient à l'assemblée générale des ''Sabots de Vénus''. Cette association lutte contre l'isolement des personnes âgées. (Qui compose la majorité des électeurs de Dord)

Et là, ils sont sur la photo!

Attention, mesdames et messieurs, nos élus se sont déplacés à 4 !!!!!

Dord, Beretti, Buisson, Evelyne Forner! Rien que ça! (Marina Ferrari n'était pas là. Peut-être était-elle invitée à soutenir l'association qui soutient les associations d'associations des élus associés en association de défense des intérêts des élus)

Les ''Sabots de Vénus, belle petite association au service de nos anciens, qui a le mérite d'exister et de survivre au milieu du désert municipal aixois. Le député-maire-président se contentant de faire envoyer, à nos frais mais à son nom, la petite boîte de chocolat.

- Cette association passe de 43 à 83 adhérents.

- Les élus sont venus les encourager.

. Le club est ouvert de 13h.30 à 17h.30 les mercredi et vendredi.

- On peut y discuter, jouer aux cartes, au scrabble et goûter.

- Le club propose deux lotos par an.

Bravo et merci à la présidente et aux membres du bureau.


Question:

Pourquoi ici et pas à l'ASA? Peur d'affronter la réalité? Peur du peuple? Peur de s'expliquer sur la décadence de la ville? Peur qu'on leur mette sous le nez la preuve de  leur incompétence? Peur qu'on leur demande des comptes?

Que nos élus se tranquillisent. Comme les gens sont effrayés par la vérité, ils préfèrent encore se réfugier dans le confort trompeur des démagos en croyant que c'est chez eux que se trouve la raison. Ce mensonge est le moteur de la politique et de la lâcheté des électeurs depuis 40 ans.

BF

 












Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter