Le cumul des mandats? C'est fini? Mais vous voulez rigoler!

J'y suis, j'y reste! Il y a tellement de fric facile à faire.



Pourquoi abandonneraient-ils une telle sinécure?

Quelle planque permet à des incapables d'acquérir en si peu de temps de tels patrimoines immobiliers et un tel train de vie sans prendre aucun risque ni aucune responsabilité? Ils font les lois qui les protègent! 

Ils ne partiront pas d'eux même! Ils ne disparaîtront pas aussi vite que les 18 millions de Bigmillion. Vous ne les voulez plus? IL VOUS SUFFIT DE LES VIRER AUX PROCHAINES ELECTIONS! ( Un jour, peut-être proche, vous ne pourrez plus le faire. Rien n'est acquis!)

Ils sont la preuve absolue que le multiplicateur Keynesien existe: aucun politicien ne peut justifier son train de vie par ses émoluments officiels.



Nos politiciens se sont déculottés en rase campagne face à la mondialisation, au fric et à Bruxelles sans livrer bataille!

Une main devant et une main derrière! Tout en nous parlant de leurs ''valeurs'' qui sont pour beaucoup d'entre eux plus ''numéraires'' que patriotiques! Ils ont abandonné les idées pour lesquelles nos anciens se sont battus pour faire ce pays. C'est -à-dire: la nation, la laïcité, la sécurité, l'indépendance et la liberté.

                 

Ils sont où, nos élus? Le seul jour où ils étaient tous présents? Celui où Pamela Anderson est venue défendre les oies à l'Assemblée Nationale!

Nous n'avons plus que des politiciens ''réflexe'' , comme ces grenouilles que l'on dissèque dont le système nerveux fonctionne encore un peu, mais dont l'encéphalogramme est plat.


Nul doute qu'il trouveront bien une astuce pour conserver leurs nombreux fromages.

Drame chez Les Républicains: leur champion ne veut pas de retour en arrière sur le non-cumul des mandats. Ne croyons pas qu'à la buvette de l'Assemblée ça parle d'attentats, de Florange ou du chômage! Non, la grande question est: ''Et toi, tu vas faire comment?''

Et là, ils se creusent la tête, ils cherchent les combines pour contourner la loi et cumuler... sans cumuler, tout en cumulant.

Une solution: l'homme de paille!

Exemples:

L'élu sortant laisse son siège de député ou de maire à un serviteur fidèle qui le lui rendra dès que possible. L'homme de paille sera plus difficile à élire, qu'importe. Ils ont trouvé la faille dans le système qu'ils ont mis en place. Pour éviter les élections partielles la loi prévoit que le suppléant devienne député automatiquement après une démission. (Avant, ça n'était possible qu'en cas de décès ou si le parlementaire devenait ministre.) Le suppléant, nouveau député, ne sera que le porte-parole de l'ancien qui continuera de faire la loi indirectement.

Autre solution. Le député démissionne du poste de maire et reste simple conseiller municipal. Il garde un œil sur les ''affaires'' municipales. L'exemple niçois est là pour le rappeler. Qui connait le maire de Nice? Personne, même à Nice! Le nullissime larbin a même avoué à la presse: "Je fais ce qu'Estrosi me demande et il ne me demande rien." Ceci explique pourquoi les cumulards s'entourent de gens falots qui ne leur font pas d'ombre. Pourquoi, là où il y a un député-maire, le remplaçant paré de toutes les vertus, est-il présenté comme le successeur de droit divin?

Oui, mais vous allez dire et le fric? Certains seront gagnants, d'autres perdants. Faites leur confiance, ils sauront trouver des ''arrangements''! On connait tous des ''hommes de paille'' qui continuent de toucher du fric du contribuable sans rien faire. Il suffit d'avoir été à la tête d'un grand service d'une administration territoriale. Ils sont intouchables, ils savent trop de choses.


Ils sont inquiets, nos élus. Alors ils essaient! De lutter contre le chômage? Le terrorisme? Non! Ils essaient de trouver une solution pour que le plan du ''non cumul'' échoue. Et là, ils se battront plus que pour garder nos frontières.

En 2016, le Sénat, gauche et droite ensembles, a déjà lancé deux offensives. Il est vrai que le ''lanceur'' est un gros cumulard, mais on l'entend un peu moins depuis que son nom a été un peu prononcé comme premier ministrable. Alors ça discutaille dur! Sur le suicide des agriculteurs, des femmes et enfants SDF, sur les flics carbonisés, les infanticides de plus en plus nombreux, les pompiers caillassés? Non! On discute pour voir si la date d'application ne pourrait pas être retardée. Il peut se passer tellement de choses, attendons un peu avant d'y renoncer.

Sortis du Bottin Mondain et du catalogue Rolex, que connaissent ceux qui se sont appropriés tous les pouvoirs?

Électeurs, faites en sorte que les élus qui défilaient avec la pancarte ''Je suis Charlie'', alors qu'ils portent la responsabilité de la situation du pays, se mettent à défiler avec la pancarte "Je suis chômeur''!

Nombreux sont les gens qui, gamins, pensaient que l'on mettait les escrocs en prison et qui découvrent aujourd'hui qu'ils en ont mis un grand nombre au pouvoir.















Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter