Aix les Bains, ville bientôt plus célèbre que Lourdes!

Notre ville est abracadabrantesque!

          

Nous avons eu à Lourdes de nombreuses apparitions. A Aix les Bains, ce serait plutôt des disparitions.

La transparence, indispensable dans une démocratie digne de ce nom, a tendance au fil des années à devenir de plus en plus opaque.

Les ''montages d'opérations'' ne sont souvent connus que lorsque ''l'affaire'' est conclue et irréversible, donnant l'impression qu'il existe un cabinet parallèle qui déciderait à la place des contribuables de ce qui est bon ou pas pour eux, ou pour ''d'autres''. 

Toutes ces opérations ont un coût! L'argent dépensé par les élus n'a qu'une seule origine: la poche du contribuable! Ces ''opérations'' sont souvent inutiles, de mauvais goût et vont souvent contre les intérêts des populations. Le contribuable n'a qu'à payer, que ça lui plaise ou non!

Un politicien se fait élire en promettant de satisfaire les envies de ses électeurs, puis une fois élu, cherche à leur imposer ses propres lubies.

Curieusement, plus il y a d'élus, plus tout ceci passe facilement. Entre la mairie d'Aix et Grand Lac, on n'ose pas penser au budget voitures, apéros, restos, cadeaux, congrès, publicité, voyages d'affaires, voyages d'études, séminaires, secrétariat et comptable pour gérer tout ça, etc...Sans compter le temps passé, les dépenses engendrées, les mélanges entre communications municipales et campagnes électorales, par ces gens qui grenouillent dans les différents partis politiques! Qui peut croire que tous ceci ne sort pas de notre poche? Personne ne pose la moindre question. Il n'y a pas d'argent? C'est pas grave, on emprunte. Tout sera bientôt voté à l'unanimité plus une voix. Étonnante passivité où les tenants du pouvoir local donnent l'impression d'une secte soumise à un gourou.

Simples étourderies ou tours de bonneteau? Un peu de clarté serait de mise.

Quelques bizarreries autres que la numérotation des délégations.

-  Ce sont les soldes, tout doit disparaître! Comme les 18 millions de Bigmillions.

-  Qui connait le coût exact des subventions et des dépenses municipales engendrées par Musilac, entreprise privée?

-  La fontaine de la place Léon Grosse payée 300 000€ au promoteur alors qu'elle en vaut à peine le dixième. Où sont les justificatifs?

-  La chaufferie de Lafin. En grattant un peu, on trouve derrière elle un monstrueux fond d'investissement luxembourgeois (Proche de certains partis politiques), renfloué par les contribuables après des erreurs, des magouilles et des condamnations. Une filiale locale démarchait en avril 2014  les copropriétaires pour une soi-disant ''étude''  d'une chaufferie qui devait se faire s'il y avait suffisamment de demandeurs. Or, le marché avait été signé le 18 novembre 2013. L'appel d'offre dont le critère de sélection était le ''plus économique'' n'avait reçu qu'une seule offre! Qui peut croire ça en pleine récession économique?

-  La fumeuse pseudo-lutte Dord-Beretti (Numéro éculé du clown blanc et de l'auguste) sur la vidéoprotection qui devient de la vidéosurveillance, comme on s'en doutait. Elle servira à nous surveiller et à verbaliser. L'attentat de Nice est exemplaire de cette fumisterie politicarde qui va nous coûter un maximum mais qui sera payante électoralement. Dormez, braves gens. Ils vont armer la police municipale! Peut-on imaginer un seul instant celle-ci sous les ordres de l'élu chargé de la sécurité obligé d'interrompre un bon repas d'inauguration pour se précipiter, Béretta en main, sur le petit voleur de pièces jaunes? On en frémit.

-  Sans oublier les anciens thermes! Du jour au lendemain, on nous sort une horreur comme le maire en a le secret. Stupeur et hurlements! Et les bonimenteurs de supermarché d'y aller: on fera, sans faire, tout en faisant, etc... Le fumisterie communicante tourne à fond, nous avons droit à tout de la part du maire et de la presse locale. (Les élus? Alors que ''l'affaire'' engage les contribuables pour des années, sont d'une discrétion de violette, tels les trois singes.) Le 30 juin 2016, le conseil municipal autorise le maire à signer la promesse unilatérale de vente. Aujourd'hui où en est-on après tout le tintamarre et le cinéma printanier? Compte tenu de l'importance de ''l'affaire'', soyons certains que Bouygues planche à fond sur le projet avec ses équipes d'avocats, financières, techniques et commerciales pour présenter un super dossier conforme à ses intérêts! Qui pourrait le lui reprocher? La FAAC, qui applaudit cette vaste plaisanterie, est-elle consciente que les 6000 m2 de commerces créés correspondent à peu près à la surface commerciale de toute la rue de Genève? Le maire dit qu'il va intervenir sur les hauteurs, etc... Comment le peut-il? Est-il dans l'équipe des promoteurs-investisseurs? Les anciens thermes n'ont-ils pas été vendus à Bouygues? Le PLU, comme par hasard changé peu avant, autorise 17 niveaux, pourquoi Bouygues n'en profiterait-il pas? Il nous dit que le permis de construire est retardé, le projet est donc bien lancé et, connaissant Bouygues, surement bien avancé. Et les singes hurleurs de la première heure, où sont-ils? Où sont passés les aixois qui se posaient des questions? 

-  Et nos thermes de Chevalley que nous avons payés 50 millions d'euros, que le maire super gestionnaire estimait valoir 1 €, bradés pour une poignée de figues! Pourquoi ce cadeau à une entreprise privée? ''I Want my money back!'' comme disait Thatcher à la voyoucratie bruxelloise, et elle repartait avec le fric que Bruxelles avait volé au peuple! 

-  La mairie publiera-t-elle un jour le bilan de la zac des Bords du Lac? Comme le service communication ne se vante pas d'un succès financier, nul doute que l'on peut craindre le pire.

-  Un petit dernier vomito!  Un journal local consacre deux pages à l'immobilier aixois. Pour dire, avec l'élu aixois, le plus grand mal des promoteurs et dédouaner les vrais responsables! Les vieux routards de la politique! Que fait notre ''Elu''? Il laisse accabler les autres de la folie bétonneuse aixoise. Tous les mêmes! Valls tape sur le 49-3 et notre ''élu'' nous sort: ''Mais c'est pas d'ma faute!'' en tapant sur les salauds de promoteurs. Ne nous prendrait-on pas un peu pour des cons?


Électeurs, vous avez donné des perchoirs à des perroquets, ils se prennent maintenant pour des aigles!

Réveillez vous avant qu'il ne soit trop tard! Éteignez vos téléviseurs et servez vous de la presse papier pour vos épluchures et protéger les cardons! Montrez à ce système devenu fou entre les mains d'irresponsables qui se cooptent depuis 40 ans, que c'est vous les patrons, que vous les avez élus, qu'ils sont à votre service, qu'on les paie bien plus cher que ce qu'ils valent et qu'ils doivent nous rendre des comptes!

Souvenez vous que votre député a jeté à la poubelle avec mépris votre bulletin de vote sur le référendum! 


Quand un politicien vous souhaite une bonne année, ne croyez surtout pas qu'il pense à la votre! Qui peut en 10 ans, sans profession ni qualification, acquérir de tels patrimoines immobiliers, à part nos politiciens professionnels? Celui qui trouve aura droit à une augmentation d'impôts et de taxes!

BF






Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter