Le Conseil Municipal! Ce théâtre d'ombres où il y a peu de lumières.

Les élus cherchent des économies. Passons nous d'eux!


Le conseil municipal du 27 mars 2017 est édifiant.

  

Une réunion tous les trois mois. Pour une ville comme Aix et un maire couteau suisse multi-usages, c'est ridicule. Mais n'est-ce pas la preuve qu'à part le maire, personne ne décide rien? Les ''affaires'' importantes sont traitées ailleurs et en amont. Lorsqu'elles arrivent au conseil municipal, il n'y a plus qu'à dire ''Oui, oui, bien sûr, monsieur le maire! Comme vous avez bien raison!''
Deux heures pour traiter 37 sujets et approuver 19 décisions prises par le maire, tout seul, dans son coin et en accord avec lui-même. Soit : 2,14 minutes par sujet! En réalité moins que ça, si l'on déduit les temps de parole du maire qui ne peut s'empêcher de sortir quelques finesses ridicules dont il a le secret et de rabaisser le seul élu d'opposition qui ose poser une question.
On notera que sur 35 élus, seuls 25 étaient présents. Dominique sacrifie à la mode de tutoyer tout le monde et d'appeler les gens par leurs prénoms. Cette fausse proximité à la mode est ridicule et méprisante. (Dord à Copé: ''Barre toi!'') 

Analyse rapide des débats qui ne sont que des injonctions à voter ''Oui, oui, Dominique''.

Le maire a pris tout seul 19 décisions. Or il y avait 37 sujets soumis aux conseil municipal. Soit 51% des décisions qui ne sont pas prises par nos représentants, mais qui sont entièrement à la discrétion du maire! Parmi celles-ci on note 5 désignations d'avocats pour des ''affaires''! Soit 13% des décisions du maire! Ceci prouve que le maire nous engage dans des opérations mal préparées et mal étudiées. Comment expliquer ça autrement. Il serait bien que les contribuables connaissent la dépense annuelle du maire en avocats.

Quelques exemples d'interventions des élus.

Lorsque sur un sujet précis le maire donne la parole à un élu chargé de l'exposer, c'est plutôt pittoresque. A une exception près, ceux-ci ânonnent. De toute évidence ils ne connaissent pas le sujet et se contentent de lire avec difficulté la note que leur a transmise un cadre administratif.
A une question posée par un élu d'opposition au sujet des relaxés du ''piratage'' informatique, le maire (qui ne sait pas!) donne la parole à son ex-pire cauchemar rallié par quelques intérêts minables. Celui-ci va débiter un tissu d'âneries qui ne répondent pas à la question. A noter qu'il ne regardera jamais son interlocuteur en face, en bredouillant au point d'être repris par le premier adjoint. Les ''pirates'' ont bien été relaxés, mais: ''Une mesure disciplinaire a été décidée, on ne revient pas la dessus!'' Dord, Dieu vivant, au dessus de la justice. Ainsi soit-il.

Vient ensuite le petit ''jeune qui monte'' et qui s'affiche de plus en plus au côté du maire. Il vient nous déchiffrer difficilement une note justifiant l'installation de caméras de surveillance supplémentaires. La question posée par l'opposition était de savoir si la mairie avait des retours sur l'efficacité du système avant d'en ajouter d'autres. La réponse est non! Jeune homme, au lieu de débiter des fadaises laissez nous donc décider de ce qui est bon pour nous ou pas. La position du maire est encore une fois ridicule! Compte tenu du coût des installations il nous dit: ''Si ça permet de résoudre une seule question, ce sera déjà fort bien!'' 

Corinne Casanova, dont on se demande pourquoi elle n'est ''que'' 6ème adjointe, fait un exposé sur le parking du grand port et le traitement par énergie solaire photovoltaïque. Aux réserves sur les coûts, elle argumente et répond sans lire ses notes avec des explications claires et précises. Visiblement, elle connait son dossier et elle parait bien être la seule.

Mais le pire, l'insupportable, c'est l'arrogance du maire, ce monsieur ''je sais tout''.

Il faut voir à quelle vitesse il fait défiler les problèmes à régler: ''Article xxx, pas d'opposition, pas d'abstention? Génial!'' Et au suivant!
Toujours ce sourire suffisant, condescendant et cet air de se foutre du monde, vis à vis aussi bien des élus de sa majorité que de l'opposition. Comment peuvent-ils supporter ça. Faut-il n'avoir aucune fierté?
Miracle, il nous annonce une nouvelle source d'énergie! L'eau du lac! Il découvre! Personne ne l'a attendu pour ça, il y a belle lurette que tout ceci existe. Mais en période électorale, il faut récupérer des voix, alors plus écolo que lui, tu meurs. Il se présente comme étant plus progressiste que le trotskiste de l'opposition. Un comble, lui qui se faisait mousser en vitupérant contre le Pacs.

Notre député-maire-président ne comprendra jamais que la montagne d'argent qu'on lui donne ne confère pas une vraie valeur.

Dominique! Puisque le tutoiement te va bien, permets nous de te dire que le Be Fit, le Be Run, le Be Tech et le Be Fun, ne sont rien à côté de la Be Rigolade et de la Be Pantalonnade des réunions du conseil municipal.
Mais pour une fois nous serons d'accord avec toi! Tu es bien ''progressiste'' et même parmi les ultras! En 33 ans de politique politicarde, tu as surtout bien fait progresser tes revenus et la dette de la Ville!
Chapeau, bonhomme! 

Simple réflexion en cette journée électorale: lorsque l'on regarde l'histoire de France, le roi avait moins de pouvoirs que notre président, mais lorsque le peuple en avait marre, il pouvait toujours lui couper la tête. 

BF

A voir: La TVNet Citoyenne. Morceaux choisis. Conseil municipal du 27 mars 2017.

http://www.dailymotion.com/video/x5glk6s_conseil-municipal-d-aix-les-bains-du-27-mars-morceaux-choisis_news





Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter