Conseil municipal: on en a marre d'être ''représentés'' par ces gens là!

On veut voter, on ne veut plus ''élire''! On ne veut pas élire des ''maîtres'', on veut pouvoir voter ce que l'on veut pour notre ville!

Ça? Un conseil municipal?

NON! C'est un conseil d'administration où on se distribue des dividendes!
      Le conseil municipal aixois.
Les mamies, électrices du maire, devraient de temps en temps assister au conseil municipal. Contrairement à ce qu'elles écrivent sur son compte Facebook, le maire n'est pas un ''gentil'', dévoué à sa ville et à son petit peuple. Ce n'est pour lui qu'un métier lucratif. On ne fait pas 30 ans de carrière politique en étant ''gentil'', mais en écrasant les autres, en étant carriériste, en méprisant, en retournant sa veste, en étant nombriliste, en disant ''barre toi'', en ruinant les opposants sous des procès, en les tuant socialement avec l'aide de la presse aux ordres et en s'entourant de gens peu brillants mais qui ne vous feront pas d'ombre! Avec l'âge, l'aigreur et le cynisme prennent le dessus.

De l'empathie? Non! Ce n'est que de la com!
      
De la com de vieux routard de la politique! Qui peut y croire?

      
Le vrai visage! Mépris! Colère! Insultes! On ose lui dire la vérité en face!

     Et hop! Dans la poche!
Fin du conseil municipal, le maire au journaliste qui lui demande comment ça s'est passé: ''Vous avez-vu comment ça a marché pour mon augmentation? La dette? Quelle dette? La misère sociale? Quelle misère sociale? Est-ce que je suis dans la misère? Non! Alors?''

Les réunions du conseil municipal! Mais quelle rigolade!
La réunion dure à peu près deux heures. Sur ces deux heures 15 minutes sont consacrées à l'augmentation des élus! Il reste donc 105 minutes pour les problèmes de la ville. Il y a encore 41 sujets à traiter, soit deux minutes et demi par sujet!!!!!
Ceux-ci concernent: les affaires financières, les affaires foncières, l'enfance, la jeunesse, Grand Lac, l'OT, etc...En clair, ils se foutent de leur boulot! Et on les paie? Une réunion bâclée tous les trois mois, pas étonnant que notre cité parte en quenouille.
Exemple: un élu lit un article en ânonnant, le maire enchaîne: ''Article xxx, on passe au vote. Je suppose que l'opposition s'abstient? Oui! C'est voté, au suivant!'' 42 fois comme ça!
Ça roupille, ça pianote sur l'ordi ou le téléphone. Si quelqu'un prend la parole, c'est pour lire difficilement une note qu'il a l'air de découvrir. Le seul moment un peu animé c'est quand le maire défend son augmentation en traitant l'opposition de mensonge, de méconnaissance, etc...et les autres? Ils regardent ailleurs. La tête du premier adjoint pendant que le maire explose de colère, un grand moment qui explique les taux d'abstention!

Le maire, ex-député, se croit encore à l'Assemblée Nationale! 
Il invective, parle haut et fort! A l'assemblée, il faisait rire ses collègues. Ce qui n'avait pas d'importance, à part le prix, il y a longtemps que les décisions sont prises ailleurs. Mais le conseil municipal impacte sur notre vie quotidienne et notre environnement immédiat. Le seul ''débat'' concernait l'augmentation des élus. On entend le maire invectiver l'opposition en parlant d'indélicatesse, de mensonges, de méconnaissance des dossiers, etc.. (En parlant de ''méconnaissance'' que le maire nous explique donc où il en est des anciens thermes! ''L'affaire'' de sa vie! Pourquoi une telle discrétion après tant de vantardise, d'enfumage, de photo de lui dans la presse, de présentations du projet qui devait amener la ville et son maire vers les plus hauts sommets de la modernitude? Le Las Vegas de la Riviera des Alpes!)
Indélicatesse? Qui a dit ''barre toi'' à son collègue? Qui a traité de ''connard'' dans un bistrot un adversaire de campagne? Qui a fait un bras d'honneur à 16 millions de français en 2007? Qui insulte l'opposition et à travers elle ses électeurs;
La mairie devait passer entre les mains du premier adjoint. Celui-ci allait hériter des nombreux problèmes d'intendance non résolus à cause d'une direction omnipotente et incompétente qui se prend pour ce qu'elle n'est pas.
Le maire se retrouve donc avec ses cadavres de bébés planqués dans un congélateur sur les bras. Il va bien falloir qu'il les en sorte et qu'il en parle un jour ou l'autre.
Aix n'a pas besoin de professionnels politiques, la ville a besoin de gens qui s'y intéressent autrement que par des histoires de répartition d'argent public entre les uns et les autres. Ces vieux routards de la Vème n'ont pas l'air de comprendre que ça énerve.

Vote et élection! Deux choses bien différentes, monsieur le maire! 
Oui, vote et élection de ''représentants'' sont deux choses bien différentes!
On en a marre d'être ''représentés'' par ces gens là. On en a marre d'élire des ''maîtres'', des petits ''chefs suprêmes'' omnipotents qui vont passer 5 ou 6 ans à:
.  Tout décider à notre place sans jamais nous demander notre avis sur ce qui va régir notre vie!
.  Trahir minutieusement toutes les promesses de campagne!
.  Servir les intérêts de la minorité qui a la puissance financière et médiatique nécessaire pour les mettre au pouvoir!
.  Et avoir le culot de prétendre que nous vivons en ''démocratie'' pour la seule et unique raison qu'on remettra la même bouffonnerie 6 ans plus tard!

BF







Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter