On prend les citoyens pour des demeurés.

Les politiciens et le daubé dépassent les bornes.


Restons optimistes. Saluons une grande première médicale à Lyon :
‘’Le cerveau peut se réactiver !’’ En regardant leurs politiciens, les citoyens reprennent espoir.

La nouvelle sénatrice et Beretti : ‘’Un signal de modernité’’.
Sans blague ! Et si on commençait par dégager les cumulards en politique et si on arrêtait de subventionner le daubé ? Voilà ce qui serait un signal de modernité !
Modernité ? Avec R. Beretti comme suppléant ?

Rappel du parcours de notre Superman:
. Après ses études il entre en politique ! Il n’a jamais eu ce que l’on appelle un métier.
. Il commence à traîner dans les différents cabinets territoriaux en 1991. Soit depuis 26 ans ! (Rappel à l’époque le  premier ministre est l’éphémère Edith Cresson !) C’est dire le nombre de pantoufles qu’il a usées dans tous les couloirs et devant les machines à café de toutes ces mystérieuses officines territoriales qui asphyxient les travailleurs de ce pays. 

Les fonctions actuelles de Beretti : (on est prié de ne pas rire !)
Conseiller départemental-1er adjoint mairie Aix les Bains-Vice président Grand Lac-Vice président de la Facim-Président de la mission locale jeune-Président de l’UPA-Conseiller national Les Républicains-Président de l’ITEP et maintenant suppléant de la sénatrice.
Assurer correctement ces fonctions est tout simplement impossible. Ceci explique la gestion déplorable de notre ville, notre Savoie et notre pays .
En toute modestie sur Linkedin, il nous énumère ses compétences :
Gestion de projet-politique-stratégie marketing-microsoft office-communication marketing-political science-relations publiques-management-managerial finance-réseaux sociaux-service client-français-TIC-public administration-marketing ! Rien que ça ! (Il oublie de nous dire qu’il a le permis de conduire les voitures de fonction(s) et qu’il est capable, même par les jours de grand vent, d’envoyer des SMS !)

Ne vous fiez pas à son air nonchalant, ce n’est pas un homme ‘’normal’’, c’est Superman ! Sans doute un frère caché de notre Jupiter national.
Dord nous expliquait que le cumul des mandats n’était pas un problème. Il avait des gens qui faisaient le ''travail'' qu’il n’avait pas le temps de faire ! On est bien d’accord, sauf que ça fait double emploi ! On paie l’élu cumulard et on paie celui qui fait le boulot à sa place !
Ne rions pas ! C’est nous qui payons et le rapport qualité/prix est désastreux. 

Le 26 septembre, le daubé nous régale d’un supplément spécial !

L’écologie pour les nuls.
Trois jours pour la mobilité durable ! Où il eût fallu peut-être commencer par parler français.
Exemples de termes utilisés:
mOVE oN uRBAN vELOCITY – Créative mobilities – Covoit’Oùra – Cité Lib by Ha:mo ou HyWay – coworking – B to B – Zero Emission Valley – test o choc – Saturday tram fever, etc… La pédanterie comme la bêtise n'a plus de limite.

‘’Grenoble montre la voie’’
au forum international ‘’Creative Mobilities’’.
Pour qui connait un peu Grenoble, une des villes les plus polluée et bouchonnée, avec ses usines classées Seveso situées dans l’axe des vents dominants, on rigole. Le matin ou le soir : une heure et demi pour faire Moirans-Meylan (la silicone vallée grenobloise)! 29 km !
La mairie met, un mois par an, dans les fortifications de la Bastille, quatre chèvres et dix brebis pour tondre les pelouses. Il est vrai que dans certaines mairies les chèvres ne manquent pas. Ecologie oblige. C’est ce que l’on appelle sans doute la ‘’modernitude’’ chère à notre écolo ambassadrice des pôles que l’on recycle sans interruption depuis bien trop longtemps.

Vive l’écologie façon Hulot, l’hélicologiste préféré des français.
On peut quand même se poser des questions.
La dernière page est entièrement consacrée à la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
On nous y demande de soutenir l’ambition en allant sur le site internet ‘’auvergnerhonealpes.fr’’ et là, comme pour le journal d’Aix les bains, nous avons droit à toutes les photos possibles et imaginables du grand chef de la région. Gloire à eux et n’oubliez pas de payer vos taxes pour le ministère de la vérité.

Doit-on encore croire à l’écologie telle qu’on nous la vend quand celle-ci est financée par ceux-là mêmes qui nous polluent.
La première pollution est celle des esprits des citoyens par les politiciens et les médias.
Ce numéro spécial du daubé donne la parole et fait la pub à des grands groupes qui font des milliards de bénéfice en polluant et en font autant en nous vendant de la pseudo dépollution !
Nous y trouvons des gros investisseurs comme les compagnies d’assurances, des banques, etc… Shell, Engie, Hulot et ses sponsors mondialisés, le centre d’énergie atomique, Enedis, Suez, EDF, banque Populaire, Macif, sans oublier les 70 intervenants qui prendront la parole et dont ‘’l’écologie’’ est le gagne pain.

Restons encore dans la ‘’transition écologique’’ en mode fric.
Ce sont les mêmes politicards qui ont tout fait pour favoriser le diesel qui viennent aujourd'hui le taxer en nous disant qu'il pollue. 
Le 26 septembre, dans le daubé, on nous dit haro sur le diesel qui pollue et on nous annonce les taxes à venir. Il y a des années on nous disait l’inverse et les scientifiques sont toujours divisés sur la pollution de l'essence ou du diesel. Ce n’est ni à Hulot ni aux politiques de juger, ce n’est pas leur domaine de compétence. (En ont-ils un?) Passons donc sur cet aspect de la chose pour nous intéresser à un autre.
Notre pays est en faillite, ce n’est pas Dord qui dira le contraire de Fillon et il y a participé pour beaucoup.
Alors :
. Un citoyen, Monsieur Impôts, fait 15 000 km/an avec un véhicule à essence. Il consomme en moyenne 8,5 litres au cent kilomètre.
. Un citoyen, monsieur Taxes, a un véhicule diesel équivalent en puissance. Celui-ci consomme 5,8 litres aux cent kilomètre.
. Le citoyen Impôts consomme annuellement 1275 litres , taxés à 0,86€, soit 1096€ de recette.
. Le citoyen Taxes consomme, pour le même kilométrage, annuellement 870 litres, taxés à 0,66€, (Seulement !!) soit 574€ de recette.
La différence de gains pour l’état est de 522€ entre les deux par an.

Il y a en France environ 21 millions de véhicules diesel. (55% de 38 millions de véhicules).
La disparition du diesel permet donc de grossir les caisses de l’état de 11 milliards par an !
Soit un nouveau racket fiscal que nos bureaucrates organisent sous couvert d’écologie et de santé pour nos petits poumons !
Si c’est un problème de santé publique et de pollution,  il y a une autre solution : mettre l’essence bien moins chère que le diesel. Les crânes d’œufs de Bercy n’y ont pas pensé? C’est couillon.
Les trois règles des gouvernements depuis 40 ans:
. Si quelque chose bouge, le taxer!
. Si ça continue à bouger, le réglementer!
. Si ça s'arrête de bouger, le subventionner!

BF

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter