D. Dord, le parlementaire chevronné et efficace qui a sauvé les retraites!

Soyons sérieux, celles des élus, pas celles des citoyens.


Il serait grand temps que les citoyens relèvent la tête, ce n’est pas eux qui ne sont ‘’rien’’, ce sont nos politiciens au pouvoir depuis plus de 40 ans . Ce pays regorge d'entrepreneurs talentueux et audacieux, mais passant trop de temps à lutter contre des administrations qui les étouffent, ils ont laissé la politique aux incapables qui en ont fait une profession bien plus lucrative que l'entreprenariat! Ce pays est en train d'en crever.
Quand notre ex député se vantait d'avoir sauvé les retraites. On a retrouvé ça dans une publicité mensongère malheureusement habituelle chez nos politiciens professionnels.

Dans une fausse interview par un faux jeune savoyard, un grand moment de l’illusionniste aixois en campagne électorale.

Question:
‘’Vous parlez du travail accompli, de quel vote êtes-vous le plus fier ?’’.
La réponse vaut son pesant de cacahuètes :
‘’Du plus difficile, du plus courageux. Celui de la réforme des retraites. C’était un vrai pari : essayer de pérenniser un système auquel nous sommes très attachés mais qui menaçait de faillite avec l’augmentation du nombre de retraités. Aucun gouvernement n’avait réussi à le faire, certains ne s’y étaient même pas risqués car il n’est jamais porteur électoralement de demander aux Français de travailler plus ! Avec cette réforme, notre système de retraite par répartition est sauvé pour les prochaines années. Il faut maintenant confirmer cette réforme dans la durée en y faisant participer les régimes spéciaux, à commencer par celui des parlementaires.’’

Après ça, peut-être aurait-il fallu jouer la Marseillaise, hisser le drapeau national et le médailler pour sa clairvoyance ? De toute évidence il n’a aucune notion de ce qui est difficile et courageux.
C’était en 2007 que le parlementeur chevronné et efficace tenait ce langage ! De deux choses l’une, ou il y croit et c’est la preuve d’une totale incompétence, ou il ment en toute connaissance de cause et ça s’appelle se foutre de la gueule des citoyens!

A-t-il toutes les raisons d’être fier de lui ?
Incompétence, mensonges, veulerie, carriérisme ? Sans doute ni plus ni moins que les autres.
Député de 1997 à 2 017, pourquoi n’a-t-il pas œuvré à aligner les retraites des régimes spéciaux et celles des parlementaires sur celles du privé ? Le manque de courage de nos cumulards! C’est tellement plus facile de faire taire et d’emmerder les petits employés de mairie que de réformer un système basé sur le copinage et l’électoralisme.

Dord, héroïque sauveur des retraites, c’est notre mère courage à nous:
. Alors pourquoi ont-elles été bloquées début 2 013 à fin 2 017 ! 5 ans ! 
. Mais un autre Zorro-Zozo du même tonneau est arrivé, qui débloque 0,8% d’augmentation fin 2017. Soit pour le minimum de la retraite de base de 688€ : 0,18 € par jour ou une baguette par semaine !
. Il est à noter que les caisses de retraites du privé sont devenues déficitaires à partir du moment où l’état en a assuré la gestion avec les syndicats ! Dès que les politiciens s’occupent de quelque chose, c’est la faillite. Ce n’est pas l’ex-trésorier de l’UMP qui dira le contraire.
. Quel est le montant de nos cotisations qui va nourrir des gugusses qui n’ont jamais cotisé ? Solidarité, qu’ils disent ! Par solidarité, mettons tous ces politiciens professionnels au SMIC et à Pôle emploi.
. Notre ex-député, pour 1€ de cotisation ne va-t-il pas toucher 6,1 € de retraite alors que les travailleurs du privé ne toucheront que 1,5 € ?
. Notre ex député ne payait-il pas que 12% des cotisations pour sa retraite, le reste étant payé par les contribuables ?
. Dord, l’excellent gestionnaire, n’a-t-il pas contribué à la dette de 70 milliards des retraites de la fonction publique ?
. Pour finir sur les misérables retraites du privé ou des veuves, l’argument béton des syndicats : ‘’Il n’y a pas de déficit de la retraite des fonctionnaires car il n’y a pas de caisse de retraite !’’ Ben voyons, s’il n’y a pas de caisse il ne peut pas y avoir de pertes ! Comme pour la ville, il suffit de vendre notre patrimoine pour dire ‘’regardez, j’ai fait baisser la dette !’’

 . Et pourtant, malgré le sauvetage de nos retraites et toutes ces largesses, 86% des électeurs ne veulent plus de lui ! Sans doute des ‘’connards’’, comme il dit.
Et les retraites, il le reconnait lui-même, c’est ce qu’il a fait de mieux ! C’est dire pour le reste !
. Il fut un temps, (campagne 2 007) où il voulait lutter contre la maladie d’Alzheimer. Il n’a rien fait s’étant vite aperçu que c’était pour lui un gros avantage, les électeurs oubliaient vite toutes les promesses des professionnels de l’enfumage.

 Pourquoi ?
Un ouvrier qui fait mal son travail est mis à la porte !
Pourquoi n’a-t-on pas le droit de mettre à la porte un élu qui fait mal son travail ?

Pour mémoire, il a sauvé les retraites comme il a sauvé les thermes Chevalley après les avoir mis sur la paille, en les bradant. Et il s'en vante. Le pire? Ce sont ces pitoyables apôtres qui le suivent pour 30 deniers d'avantages acquis. 

BF


 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter