Quand les élus se mettent en scène en évacuant tout débat de fond !

Avec une méthode simple : pourrir, divertir, ahurir !


Un spécialiste nous parle de Facebook. 

. L'ex-président de Facebook, Sean Parker, vide son sac sur Mark Zuckerberg et admet qu'il a aidé à construire un monstre.
. Le premier président de Facebook, Sean Parker, a été extrêmement critique du
réseau social, l'accusant d'exploiter la "vulnérabilité" humaine.
. "Dieu seul sait ce que ça fait aux cerveaux de nos enfants," a t-il dit.
. Ses commentaires font partie d'une vague grandissante de désillusion et
d'inquiétude de la part des personnalités de la tech concernant les produits
qu'ils ont aidé à construire.

Sean Parker, le premier président de Facebook, donne un avertissement troublant
à propos du réseau social: "Dieu seul sait ce que ça fait aux cerveaux de nos enfants."
En discutant avec Axios, le dirigeant et entrepreneur a parlé ouvertement de ce
qu'il perçoit comme les dangers des réseaux sociaux, et comment ils exploiteraient apparemment la "vulnérabilité" humaine.
"Le processus de décision derrière la construction de ces applications, Facebook étant la première d'entre elles, ... c'était surtout: 'Comment est ce qu'on absorbe le plus possible de votre temps et de votre attention consciente?", a dit Parker qui avait rejoint Facebook en 2004 quand la startup avait moins d'un an.
"Et cela veut dire que nous avons besoin de vous donner en quelque sorte une dose de dopamine une fois de temps en temps, parce que quelqu'un a aimé ou commenté une photo ou une publication ou autre chose. Et cela va vous pousser à mettre plus de contenu, et ça entraînera... plus de j'aime et de commentaires. C'est un cercle vicieux d'impressions de validation sociale... exactement le genre de choses qu'un hacker comme moi imaginerait, parce que ça exploite une vulnérabilité de la psychologie humaine."

Il ajoute: "Les inventeurs, créateurs — c'est moi, c'est Mark [Zuckerberg], c'est Kevin Systrom sur Instagram, ce sont tous ces gens — l'ont compris consciemment. Et nous l'avons fait quand même."

Superbe exemple : le compte Facebook de D. Dord.
Il est intéressant d’aller y faire un tour. Une seule fois pour en rire ou pour en pleurer, suivant votre humeur du jour.
Tout le narcissisme de l’individu vous saute à la figure ! Il est IBM ! (Intelligent, Beau, Modeste)
N’allez surtout pas, dans un commentaire, porter la moindre critique ou même simplement une légère mise au point. Ce n’est pas toléré, vous en serez systématiquement banni. Seuls les laudateurs de ce qui ressemble plus à un gourou qu'à un élu sont admis.
Le système Macron n’a rien inventé, à Aix il est largement pratiqué. Depuis 2001, du verbe, du vent, pour un résultat plus que négatif. Et pour la secte en place l’impression d’être toute puissante alors qu’elle n’est que ridicule .

Ce ne sont que des faux débats, dignes d’une cour d’école de CM2.
Un exemple :
D. Dord attaque Macron qui a dit ‘’NOUS avons gagné à Raqqa’’. Depuis sa terrasse de Brison, il ne peut pas savoir ce qui se passe réellement là bas. Eux ? Nous ? Les autres ? Qui ? Quoi ? Comment ? Dans un tel merdier, auquel il a contribué en tant que député, qui peut savoir ? Ses connaissances des combats sur le terrain  sont  telles que l’on se demande s’il n’est pas en liaison directe avec les envoyés spéciaux de l’agence du Dauphiné Aix les Bains qui sont sur place.
S’ouvre alors une grande discussion où Nicole, Greg, Sabrina, Jérôme et Pâquerette nous donnent leur avis éclairé sur la question .
Pour certains, ce ne sont que des louanges pour ce personnage si important pour eux ! Les pauvres .
’Entièrement d’accord avec toi.’’ ! ‘’Bon courage cher ami.’’ ! ‘’Dord, un homme de confiance.’’ ! ‘’Il y a un engouement de la population pour ce que vous faites, monsieur le Maire.’’ !
C’est pas possible, personne ne peut écrire de telles âneries.
Quoique :
Si on regarde un peu qui rédige ces commentaires, on y trouve beaucoup de connaissances du maire.
Telle dame est amie avec des amis de Dord, un autre a déjà été vu en photo sur Facebook avec Dord ayant sa main sur son épaule, un gérant de société travaillant pour la mairie ou bien des gens qui visiblement ne sont pas aixois .

 Exactement ce qu’en dit Sean Parker, de la pub, du lavage de cerveaux et une superbe exploitation de la vulnérabilité humaine !
‘’Dieu seul sait ce que ça fait aux cerveaux de nos enfants.’’Dit-il.
On peut ajouter quand on lit de telles inepties: ‘’et aux adultes’’ !

N’ayons pas peur des mots !
Les partis au pouvoir depuis 40 ans ont tellement crétinisé les masses, ont tellement désarmé intellectuellement les citoyens, lavé le cerveau du populo du matin au soir et du soir au matin, avec les médias complices, on peut ajouter le monde de la Kulture qui lui aussi participe au lavage de cerveau, tout comme le monde des associations, le monde des syndicats, le monde de l’école, que tout espoir de changement par le bulletin de vote est une illusion.

 BF


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter