Quand nos vieilles zélites savoyardes ne font que brasser de l’air !

Nos politiciens professionnels? Une machine à fabriquer des chômeurs.


Nos élues savoyardes LR et le serpent de mer montagnard! Les fameux ‘’lits froids’’ !
Dans l’hébergement touristique, sont appelés ‘’lits froids’’ les logements rarement occupés par leurs propriétaires et peu proposés à la location.

Notre députée LR, Emilie Bonnivard.
 
Le Dauphiné Subventionné. Article du 14 novembre 2017.
Notre députée aborde le problème des ‘’lits froids’’ et les ‘’incitations fiscales’’.

Notre sénatrice LR, Martine Berthet.
 
Le Dauphiné Subventionné. Article du 26 septembre 2016.
Notre sénatrice aborde le problème des lits froids.

Pourquoi s’intéresser  à ça ? Parce que leurs prédécesseurs ne se sont occupés que de leurs carrières !!!
Rappel. Au début des années 90 le BTP subit une énorme crise, les entreprises cherchent à remplir les carnets de commandes et à éviter les licenciements .

Les entreprises savoyardes ont alors l’idée de s’intéresser à ce problème.
Elles ont crée en 1993 une association : l’ARBRE. (Association pour la Rénovation des Bâtiments et la Réhabilitation de leur Environnement.)
Cette association regroupait tous les métiers du bâtiment. Promoteurs, architectes, bureaux d’études, bureaux de contrôle, syndics, et environ 80 entreprises de tous corps de métiers qui ne voulaient pas voir leur département sombrer.
Il y avait là un potentiel de chiffre d’affaire, à l’époque, de 5 milliards de francs ! (800 millions d’euros en 1993. Soit environ 1 milliard deux cents millions d’euros actuels !)

Qu’a alors proposé cette association ?
L’idée était d’établir un diagnostique de chaque bâtiment et de le transmettre au syndic pour qu’il propose à ses propriétaires une porte de sortie.
Le travail consistait à faire intervenir tous les professionnels pour établir un diagnostique chiffré de l’opération.
Le document présenté faisait plus de 250 pages et listait tous les travaux à exécuter ainsi que le coût global de l’opération afin que les copropriétaires puissent faire un choix.
C’était un travail colossal pour des travaux très lourds de mises aux normes, de transformation de studios en deux pièces, etc…
Ce sont des milliers d’heures de travail par opération, avec visites de tous les intervenants sur place, coordination et consultation de tous les corps de métiers, chiffrage et mise au point du diagnostique chiffré !
Ce diagnostique était proposé gratuitement ! Un investissement très élevé en temps et en argent pour les membres de l’association.

Comme le dit justement Emilie Bonnivard, il n’existe pas de mesures coercitives, seules des incitations fiscales peuvent permettre de remettre sur le marché des lits froids.
A l’époque Hervé Gaymard était député et Michel Barnier président du Conseil Général et ministre de l’Environnement.
Ils étaient emballés par ce projet à tel point que l’association les a nommés Président Honoraire et Vice Président .
Ils assistaient régulièrement aux assemblées générales de l’association. Ils arrivaient juste avant la fin pour remercier les intervenants de leur travail, boire une petite coupe de champagne, faire des grandes phrases et promettre de regarder de près les problèmes fiscaux et administratifs qu’il faudrait adopter pour débloquer ces travaux.

Que croyez vous qu’il arriva ?
Rien! Ces gens n’ont fait que leur métier, que ce qu’ils savent faire : du vent, des promesses, ils se mettent en scène, se font mousser. Tant qu’il y a eu des articles, de la pub sur cette association, ils sont venus, puis ils sont passés à autre chose de plus médiatique et plus intéressant pour leurs carrières.
Devant de tels investissements en temps et en argent et l’inefficacité de ces politiciens professionnels, les entreprises ont petit à petit levé le pied et ont fini par licencier à tour de bras en regardant passer sous leur nez le chiffre d’affaire potentiel.
Plus de trente ans que le problème est posé.
Nous avons eu 300 000 chômeurs de plus dans le BTP entre 1 990 et 1998 !

Quant au Président Honoraire et au vice Président, pour eux, tout va très bien. Ils ont fait une brillante carrière. 
Le très honorable Barnier, après nous avoir laissé la dette des JO et amené Dord par les oreilles dans la seule ville où il avait une chance d’être élu, s’en est allé utiliser ses qualités pour mettre encore un plus grand merdier en Europe. La Savoie et la France n’était pas assez grandes pour ce génie des alpages. (Voir ses résultats catastrophiques pour la pêche, l’environnement, l’agriculture. )
Il est à noter que Barnier, après une petite période de chômage, a été repêché par le grand maître des paradis fiscaux Juncker. Il est Négociateur Chef pour le brexit. On se met à la place des anglais, ils doivent trembler. 

Les vaches sacrées savoyardes :
 
Campagne électorale de 2 007. Des pros de l’enfumage.
Dans un tel article on a du mal à séparer ce qui est de l'incompétence ou de l'hypocrisie de politiciens liés dans un groupement d'intérêts communs.
La célébrité médiatique et la célébrité tout court ne constituent pas une preuve suffisante de la qualité et de l’importance d’un individu.

Ces gens n’ont qu’une devise :
‘’Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme.’’

Nul doute, Mesdames, que vous n’aurez pas de mal à faire mieux qu'eux.

 BF

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter