Sont-ils devenus fous ou n'est-ce qu'une rumeur ?

Les connaissant, il se pourrait bien que ce soit vrai.

Brexit
Le 29 mars 2017, le Royaume-Uni a déclenché l’article 50, permettant la sortie du pays de l’UE.
Le 31 mars 2017, Barnier réagissait 
On a pu lire dans la presse à l’époque:
« Dans ce cas là, explique Michel Barnier, le Brexit ‘’le plus dur’’ pourrait en effet mener à la réintroduction des contrôles douaniers. »
« Mais ce n’est pas tout : le Royaume-Uni pourrait se faire sortir du programme de passeport européen pour animal de compagnie qui permet la libre circulation des chiens, des chats et des furets à travers les frontières. »
Selon le porte-parole de la commission, Alexander Winterstein, : « Le sort des chiens et des chats et leur liberté de circulation sont bien entendu de la plus haute importance, pas seulement pour la Commission européenne, mais pour l’Union européenne en général. »

On retrouve ces jours dans la presse un article sur ce sujet. 

 
     

Churchill, de Gaulle, revenez leur botter le cul !
Il semble que ces articles tirés de différentes sources ne soient pas des ‘’fausses nouvelles’’. Mais comme ces personnages osent tout, et les connaissant bien, il se pourrait bien que ce soit vrai.
Barnier, ce brave garçon, qui après avoir fait don de sa personne à la Savoie, (et pas mal de dettes au passage!) nous a laissé en ‘’cadeau’’ ses émules Dord et Beretti !

Si on comprend bien, nos joyeux terroristes de retour de Syrie, circulent plus librement en Europe que les animaux de compagnie.
Partant du fait que ne pouvant pas lutter contre le trafic de cannabis la solution consiste à le légaliser,  pourquoi ne pas légaliser le terrorisme ?

Que nous dit le Dauphiné Subventionné à ce sujet ? Va-t-il confirmer ou démentir la chose ? La connerie ayant atteint des sommets dans ce pays, on aimerait savoir.

BF

 

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter