Que valent les labels Aixois ? Des pets de lapins que l’on exhibe!

Quand l’orgueil et l’aveuglement sont au pouvoir, il n’y a rien à espérer.


La Riviera des Alpes ? Tout à l’ego et tout à l’égout !
Dord n’a jamais habité Aix les bains. Ce qui est plutôt bien pour nous. Ceci nous évite une certaine promiscuité. Lorsque les touristes déplorent l’état de notre ville on peut répondre, comme lui sait si bien le faire, : ‘’Mais c’est pas d’not' faute !’’
Les 34 autres qui pantouflent au conseil municipal, à quoi servent-ils? Ils ne mettent jamais le nez dehors ? Ils ne voient rien, n’entendent rien ?
Alors on va les aider un peu. Mais nous avons peu d’espoir de leur faire comprendre et de nous faire entendre.

 A nos élus multicartes, D. Dord, M. Ferrari, R. Beretti et l’adjoint au tourisme, le bienheureux M. Frugier !
Sans qui tout ceci n’aurait pas été possible.
Ils ont tant de fonctions qu’ils n’ont pas le temps de s’intéresser aux devoirs que celles-ci entraînent.
Rappelons à ces aimables et heureux élus, qui ont rempli tous ces papiers pour être neuf fois labellisés, que le parking au fin fond de l’improbable Chemin de Mémard est le point de départ et d’arrivée de plusieurs ballades dont les touristes devraient pouvoir profiter pleinement.
. Le Grand Port et la Baie de Mémard. 
. Le jardin vagabond. (Raté, comme beaucoup de ce qui se fait à Aix les Bains)
. L’école et le point de rassemblement du ski nautique aixois .
. Le sentier pédestre ‘’au fil de l’eau’’.
Tout ceci nous a déjà coûté fort cher et leur entretien pèse lourd.

Honte à eux ! Etat des lieux.
 

      

     

     

     

     

     

Peut-on suggérer une action ?
Que nos élus prennent un vélo et aillent faire un tour du côté de ce haut lieu du tourisme aixois.
Attention toutefois au passage à niveau du Grand Port, (Depuis la mort du gamin, il y a encore des fleurs.), et aux pistes cyclables qui sont au vélo ce que le gruyère est au piège à souris. On croit que l’on va se régaler et on y laisse sa peau.
Dord va adorer faire le mannequin vélocipédique devant les objectifs du daubé ! Avec toute la modestie qu’on lui connait.

BF






 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter