Comment peut-on confier l’avenir de ses enfants à de tels gugusses ?

Pour voter, il vaut mieux connaître la face cachée du candidat que son programme, qu’il n’appliquera pas.


Ecce homo !

Aix les Bains a ‘’balancé ses porcs’’ bien avant les autres.
Journal d’information municipal, numéro 112 de février 2007. 
Groupe de la majorité municipale. (Les accusateurs publics!) 

A noter : c’est le contribuable qui finance ce journal ‘’d’information’’.

D’abord, le titre : ‘’Nouvelle sortie de route pour Ferrari’’
D’une Kolossal finesse ! On sent que Dord, l'ex conseiller de Raffarin, n’est pas loin !
. Qui est ce ‘’vieil ami’’ qui traite G. Ferrari ‘’d’homme influençable’’ ? Peut-être que G. Ferrari n’était que réfléchi  et soucieux des intérêts des Aixois. Contrairement à notre maire qui s’est servi de la ville pour faire carrière

. 

Dord a pourtant bien récupéré quelques ‘’vieux amis’’, sans doute eux aussi influençables, dans son équipe. Même ceux qui voulaient être ‘’son pire cauchemar’’ et qui ont préféré aller à la soupe.
. ‘’Ce pathétique attelage.’’ a accusé le maire du pire ! Celui-ci ne répond pas à ces provocations. Sauf qu’il utilise le journal de la ville pour les dénoncer.
. ‘’Les aixois ne veulent plus de ces guerres intestines du passé.’’ N’est-ce pas lui qui porte ces ‘’affaires’’ sur la place publique avec le bulletin municipal ?
. ‘’A leurs yeux, Dord est un menteur, un magouilleur et un voleur.’’ Et Bigmillion ? Qui a dit ‘’casse toi’’ à Copé ? Qui a dénoncé à Sarkozy : ‘’J’avais alerté Nicolas Sarkozy : tu es sûr que tu ne laisses pas les copains de Jean-François se gaver ?’’  La mise en accusation, une seconde nature ?
. ‘’Ils ont saisi les tribunaux.’’, ’’ Ils ont inventé le harcèlement judiciaire.’’  Combien de procédures à nos frais Dord intente-t-il chaque année ? Et de quels tribunaux parle-t-on ? Du tribunal administratif ! Que tous les citoyens ont le droit et le devoir d’alerter. Mais le système est ainsi fait que les juges mettent rarement en cause les élus. Ils sont nommés par ceux-ci et se protègent les uns les autres.
‘’Pendant que certains pataugent, le maire travaille d’arrache-pieds.’’ Il est vrai que Dord ne patauge jamais ! 18 millions envolés à Bigmillion, les thermes dont il ne sait plus quoi faire, etc.. !
‘’Une ville qui avance, toujours plus belle.’’ Il y a bien que l’équipe municipale pour penser ça !

Devant de telles accusations, magouilleur, voleur, menteur, pourquoi ne pas avoir été au tribunal pour dénonciation calomnieuse ? Les choses auraient été claires, et les méchants condamnés.

Mais le 12 octobre 2015, le harceleur pathétique G. Ferrari devient ‘’un ami’’, un ‘’battant’’.
     

Inauguration de la MJC Gratien FERRARI.
Cherchez l’erreur. Tout sourire ! Nos élus applaudissent le peu nuancé, le harceleur, le polémiqueur, le pataugeur, l’influençable au jugement pas objectif , etc… Comment peut-on être suppléant aussi longtemps d’un individu aussi ‘’nauséabond’’ ? (Terme utilisé pour tout ceux qui ne sont pas serviles.)
Une simple remarque : sur la photo, qui sont les stars ? Qui occulte la famille de G. Ferrari ? Nos modestes élus ! Le maire et ses adjoints en première ligne. Peut-on trouver opportunistes plus minables ?
Cerise sur le gâteau de l’hypocrisie.
A voir et à écouter, un régal. Le label du ‘’tartuffe’’ de l’année est décerné à Saint Dominique à l’unanimité par les Aixois, moins les 34 voix du conseil municipal qui cosignent. 

https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/savoie/aix-les-bains/gratien-ferrari-l-ancien-maire-d-aix-les-bains-est-decede-827913.html

L’article ayant peu d’intérêt, allez directement à la dernière vidéo ‘’Un battant’’: Dord dit tout le bien qu’il pense de G. Ferrari ! Le chef d’œuvre d’hypocrisie d’un spécimen de la politique politicarde qu’il faudra empailler pour montrer plus tard à nos petits enfants ceux qui les ont dépouillés!
‘’Gratien ! (il l’appelle par son prénom.), ‘’je lui dois beaucoup’’ (sans lui, il n’aurait pas cet énorme patrimoine), ‘’un homme d’une très grande culture’’, ‘’il avait le sens des autres’’ (ce n’était donc pas tout pour sa gueule), ‘’il était dans l’empathie.’’, (et pas dans la promotion) , ‘’on vit de ses acquis.’’ (sauf qu’un incertain Dord a donné au privé les thermes Chevalley que G. Ferrari avait fait construire) , ‘’Il faut lui rendre hommage.’’ (Rendre hommage ou cracher dessus ? )
Il faut savoir qu’à l’époque G. Ferrari, contacté par divers professionnels, avait envisagé de privatiser les thermes. Il a vite abandonné cette idée, les professionnels lui ayant annoncé qu’ils ne garderaient qu’environ 50% du personnel. Ce qui n’a absolument pas gêné son successeur.

A lire, demain, la suite.

BF

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter