Les fausses nouvelles sont souvent des vraies nouvelles qui enfument les enfumeurs. .

Ce qu’ils appellent des ‘’ fausses nouvelles’’ dénoncent souvent des vraies trahisons de nos élus.


 

Faux-il brûler la presse officielle?
La liberté d’expression s’arrête là où ce que l’on dit commence à les emmerder.
Pour garantir au peuple une information libre et de qualité, le média unique et populaire ne doit-il pas être sous le contrôle uniquement des partis officiels? Ils en rêvent et ils le feront. Ça a déjà commencé.
Un exemple Aixois :
. Le daubé du 03 février , Aix les Bains, une page entière consacrée aux crêpes de la Chandeleur !
. L’Essor du 1er février, grand titre en première page : mobilisation sans précédent pour le Bois Vidal !
Alors ? Qui contrôle qui  et quoi ?

Le ‘’Bois Vidal’’ ou la ‘’Crémaillère’’?
Où l’on se fout du monde en jouant sur les mots !
Lorsqu’un collectif de riverains a été reçu par la commissaire enquêtrice, le 22 janvier, deux hommes étaient présents, ils travaillaient pour Bouygues et la SAS !
Est-il  normal que des individus dont les intérêts sont opposés à ceux des aixois soient présents lors de l’enquête publique auprès du commissaire enquêteur ?

Où la vie politique est bien plus belle sans nouvelles .
L’époque est à la chasse aux sorcières et ceux qui prêtent leurs flancs à la police de la pensée risquent d’être réduits en cendres telles les dames du temps jadis qui chevauchaient leurs balais. Pour faire bien, on appelle une ‘’fake news’’ une fausse nouvelle comme le ‘’salon’’ est devenu ‘’le living-room’’. Il existe pourtant une expression bien ‘’frenchy’’ pour ‘’fake news’’, c’est ‘’bruit de chiotte’’, certes moins connu des germanopratins mais très courant devant un petit blanc chez ‘’mimile’’!
Pour mettre fin aux bruits de chiottes, il suffit de les défaker. Jupi de la Macronade et le baron de Brison, ont résolu le problème, il existe deux sortes de journalistes : les vrais qui disent la vérité dans les journaux publiés à cette fin et les mauvais qui racontent n’importe quoi sur internet. Parmi les premiers se rangent tous ces braves petits gars politiquement corrects et de pensée unique qui nous chantent les louanges le long des campagnes électorales dans des publications appartenant à la grande finance.
D’autres, appelées ‘’fausses nouvelles’’, circulent aussi sur les déclarations de patrimoine de nos élus, dont certains sont d’une telle modicité que les citoyens, au lieu d’y voir une preuve de vertu civique, se sont interrogés. Sont-ils smicards, ou ont-ils un compte aux Bahamas ?

Grandeur et décadence du politicien professionnel.
Après tant d’autres LR, Juppé et sa clique de vieux de la vieille, va à la gamelle. On attend avec impatience la position de Dord le laissé pour compte qui n’a de cesse depuis longtemps de tomber dans ses propres pièges.
Sur ces vieux chevaux de retour, un prof de philo a eu un bien joli mot à propos de ces parasites tombés dans l’oubli : ‘’C’est la loi du marché ; quand on commence en demi-dieu, on finit en porte-clés !’’ A l’heure où notre pays, grâce à notre ex-député, va vers de graves dangers, il est heureux de ne plus voir cet énergumène faire le pitre à l’Assemblée Nationale.  Dord et ses remix de rap pour ados décérébrés ayant disparu, celle-ci lui a déjà trouvé un remplaçant, l’ineffable Ruffin, bien parti pour le détrôner!

 Vraies et fausses nouvelles. Avantages et inconvénients.
Est-ce si mauvais pour les citoyens d’avoir à leur disposition les différentes versions d’une ‘’affaire’’ ? N’est-ce pas les prendre pour des imbéciles que de leur dire que la vérité c’est celle-là et pas une autre ? Dord , macron-compatible, doit-il nous imposer ses idées folles comme étant les seules acceptables ? Certainement pas!
Vraies ou fausses, les nouvelles permettent aux citoyens de ne pas gober tout et n’importe quoi en leurs laissant le soin d’aller au fond des choses pour se faire leurs propres opinions en surfant sur tous les sites possibles. Il est étonnant de voir comment une ‘’vraie nouvelle’’ annoncée par l’AFP et reprise par toute la presse aux ordres, peut-être très différente lorsqu’elle est publiée, par exemple, dans la presse étrangère. 

Dord ? Discrédité depuis le 4 février 2008 n’a plus qu’un droit : celui de se taire !
Ainsi Dord, avec le gouvernement, veut lutter contre les ‘’fausses nouvelles’’, mais qui luttera contre les ‘’fausses nouvelles’’ de Dord et du gouvernement ?

Rappelons aux citoyens, une ‘’vraie nouvelle’’ qui est une ‘’vraie trahison’’.
C’était le 29 mai 2005. Les citoyens étaient appelés à voter par référendum sur le traité établissant une constitution pour l’Europe !
Rappel des résultats :
. 28 9855 293 votants .
. Soit 69,34% de la population .
. Oui : 45,32%.
. Non : 54, 68%.
. Soit 15 449 508 citoyens qui étaient contre !

La suite?
La modification de la constitution par la voie du Congrès le 4 février 2008 a permis la rectification du traité par voie parlementaire le 8 février 2008 !
Dord était signataire de ce déni de démocratie! Il a dit d’aller se faire foutre à 15 449 508 citoyens ! Et il ose encore donner des leçons. Combien de fois, lors de son altercation sur le marché avec sa jeune concurrente a-t-il prononcé le mot ''démocratie''? 
Et c’est lui qui va décider de ce qu’est une ‘’vraie nouvelle’’?
Démocratie représentative? Non! Il n’a plus qu’un droit : celui de se taire !
On vit une époque formidable! On vire de la télévision un animateur qui sort une blague qui aurait fait rire tout le monde il y a 20 ans, y compris les femmes intelligentes, et on garde des députés qui ont craché sur plus de 15 millions d'électeurs!

Mais, tout aussi grave !
Comment ce genre de politicien professionnel peut-il être suivi sans aucune contestation tant au Conseil Municipal de la ville d’Aix les Bains qu’en tant que Président de Grand Lac ? 
Le vrai problème est ici, autant que dans la personnalité et les actes du personnage.

 Manipulation. (Exemple de l’utilité de diversifier ses sources d’information .)

BF


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter