Le crépusculaire D. Dord a ouvert la voie à l’Aurore.

D. Dord, 34 ans en politique a façonné les successeurs.


Quel monde politique français D. Dord nous laisse-t-il ?
On a tous remarqué que le monde politique et celui du show-biz ont fusionnés.
On retrouve sur nos écrans les chroniqueurs recyclés Raffarin, Bachelot, Filippetti, Guaino, Debré ou l’ineffable palme d’or Garrido. Notre D. Dord s’était spécialisé, lui, dans la blague de Youtubeur et mannequin du Dauphiné.
Des artistes aux USA, font le chemin inverse, les Clooney, DiCaprio, Bono et autres Madonna parlent haut et fort pour ne rien dire ! Leur parole est devenue plus importante que celle des politicards en place.
En France la politique se fait chez les nullissimes animateurs TV et leurs insupportables chroniqueurs, ainsi que chez nos pseudo ‘’artistes’’, entre deux défilés de mode et deux remises de prix bidons. Ils nous enfilent du politiquement correct comme nos grand-mère enfilaient des perles. Ils ne peuvent pas s’encadrer, mais sont inséparables, très sûrs et très contents d’eux. Comme tous les imbéciles ils ignorent la vérité.
Pourquoi sont-ils interchangeables ? Ce sont les mêmes ! Du vent et du culot.
Dord, comme notre président, nous dit : ‘’J’assume !’’ Assumer, c’est prendre en charge une responsabilité ! Eux, ils le font avec notre argent, pas le leur. A la fin de leurs mandats, ils n’ont aucun compte à rendre ! Où est la responsabilité?

Jusqu’au sommet de la pyramide, c’est le grand carnaval !
On avait une Assemblée de vieux députés gamellards et combinards, on a une Assemblée de jeunes députés gamellards et combinards. Rien de changé, ils étaient les complices des multinationales, ils en sont devenus les larbins.
Notre premier ministre, Libération, janvier 2017 ( !!!!) : ‘’Emmanuel Macron n’assume rien mais promet tout, avec la fougue d’un conquérant juvénile et le cynisme d’un vieux routier.’’
Jupiter : ‘’Moi, je suis socialiste et je l’assume.’’ Sans oublier : ‘’L’honnêteté m’oblige à vous dire que je ne suis pas socialiste.’’ On relève le mot ‘’honnêteté’’, c’est très fort !
En 2017, tout le monde rêvait d’avoir enfin un vrai président. (Les sots.). C’est fait ! Le Président récite ‘’Pierre et le loup’’, en attendant de nous faire ‘’le Roi danse’’ à Versailles.
Les citoyens comprendront-ils un jour que leurs élus nationaux n’ont plus aucun pouvoir ? A part celui de nuisance pour certains élus locaux.
Jupiter,18% des inscrits au premier tour. Un président aujourd’hui n’est pas élu par les citoyens, il n’est plus que le résultat d’algorithmes moulinés dans les ordinateurs des banques centrales et diffusé à profusion dans tous les médias.

Ils ont tous la même devise, celle que notre ex député, mais toujours maire-président : ‘’Quand on se trompe, il n’y a qu’une solution : persévérer dans l’erreur !’’
Comme à Aix les Bains, on a l’impression de vivre le dernier spasme d’un système qui repousse sa disparition, sa dernière solution, l’unique moyen de déguiser une continuité devenue intolérable aux citoyens.

D. Dord a été sorti, victime du système qu’il a aidé à mettre en place. 
Certains diront qu’il y a une justice. En fait, pas vraiment, car personne ne demande de comptes.
Mais dans le grand cirque comique de l’Assemblée Nationale, parité oblige, il est remplacé par ce que l’on peut appeler ‘’une artiste’’ ! Une incertaine Aurore B…. !
Pour paraphraser ‘’ Tout le monde en a parlé’’, cette brave ‘’députée’’ (Si, si !!!!) s’est ‘’exposée’’ dans une copie de cette vieille émission, présentée par le même indéracinable animateur.
Toute la presse et les réseaux sociaux, se sont emballés parce que cette brave et jolie fille avait un décolleté un peu profond et une robe un peu trop courte ! Oui, et alors ? Où est le problème ?

Le vrai problème n’est pas dans la longueur de la robe!
Ce qui devrait faire scandale c’est le parcours politique de cette dame !
Pour faire carrière, Dord a changé de parti politique, il a suivi Million, Barnier, Madelin, Raffarin, Sarkozy, Fillon, etc…
Mais c’est un gamin à côté de notre nouvelle ‘’bête politique’’ qu’est cette jeune femme.
Question opportunisme et carriérisme, il est enterré notre pauvre ex député ! Battu avec plusieurs longueurs d’avance !

On a pu la voir suivre et soutenir au gré des sondages et des bruits de couloirs:
Fillon, Sarkozy, Copé, Pécresse, Poisson, Juppé, Calmels, Hulot, Kosciusko-Morizet… pour finir avec, devinez qui ? Macron !
Il en a fait une députée parachutée et elle siège à la commission des affaires culturelles et de l’éducation ! (Parce qu’il reste quelque chose à démolir à l’éducation ?) Aux affaires cuculturelles elle va plaire à ce milieu. Côté éducation, c’est une autre histoire.
Son principal soutien ? Le repris de justice Juppé qui nous dit ‘’nous partageons les mêmes valeurs : amour de la liberté, attention envers les plus fragiles, amour de la France. Elle saura vous représenter à l’Assemblée nationale.’’ On y croit très fort!
Moquée pour le nombre de candidats qu’elle a soutenu depuis le début de sa carrière, qualifiée de girouette ou d’opportuniste elle dit avoir fait le choix ‘’de la cohérence’’.
En réaction, elle dénonce : ‘’Faux comptes, mensonges, misogynie et vulgarité.’’ Elle considère que c’est la marque de ses opposants.

A propos du Bois Vidal, Dord n’utilise-t-il pas les mêmes arguments, les fumeuses ‘’Contre-vérités et manipulations en tout genre .’’?

 Elle a réussi sa vie! Comme dirait Séguéla. Toute la presse parle d’elle ! Pas pour son action, mais pour sa longueur de robe !
Une chose qui lui reste à apprendre de Dord, c’est de dire: ‘’C’est pas d’ma faute !’’ . Il est vrai qu’elle n’a encore rien fait. Nul doute qu’elle apprendra vite.
Les nouveaux députés sont bien dans la suite de notre ex député. Il avait commencé, ils continuent dans la foulée la démolition du pays. Dord le Bétonneur, va laisser un pays où les agriculteurs qui devraient nourrir ce pays crèvent bientôt de faim !
Dernier détail, si quelqu’un a l’occasion de voir cette députée sur un plateau TV, (on ne la voit guère ailleurs.), regardez bien sa principale caractéristique, elle a un regard d’un vide sidérant.

Pour rire .
En attendant les explications de D. Dord sur le Bois Vidal et les anciens thermes de Bouygues, qui ne vont pas manquer d’être pittoresques, une aimable plaisanterie sortie par un vieux politicard qui ne manquait pas d’humour :
‘’Les politiciens sont des gens qui se promènent les fesses serrées de peur de laisser s’échapper un peu de vérité.’’
On s'invitera donc à l'apéro du 10 mars et on évitera l'invitation de D. Dord du 14 mars, l'odeur ne sera sans doute pas la même! 

 BF

 

 

 

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter