Et si on donnait la parole au maire d’Aillon-le-Jeune ?

Ça nous changerait de l’éternelle satisfaction nombriliste d’Ubu roi.


Voilà une annonce qui aurait dû faire la une du daubé !
Nos villes savoyardes sont entre les mains depuis bien trop longtemps des mêmes bandes politiques organisées. Pour préserver leurs intérêts, ils ont tout verrouillé.

 

Plutôt que de nous en faire des pages entières sur le vrai-faux-départ de Dord, il aurait été bien plus intéressant de donner la parole à Monsieur Philippe Trépier, maire d’Aillon-le-Jeune.
Ainsi, à Aix les Bains.
Parlons des vieux de la vieille, que Dord nous présente comme des ‘’jeunes’’! Des parfaits représentants d’une cinquième république moribonde. Sont-ils seulement conscients d’y avoir leur part de responsabilité ? Même pas… aveuglés qu’ils sont par le miroir des vanités.
Dord, parlant de Ferrari et Beretti : ‘’Ils sont à même de relever à leur tour les défis qui attendent notre chère Commune sur une trajectoire de 20 ans. Les 20 prochaines années seront passionnantes.’’
P….. ! Encore 20 ans avec ces fossoyeurs.
Et surtout 20 années très lucratives pour tous ces vieux chevaux de retour d’élus cumulards. A Aix, on ne change pas une équipe qui perd. A noter que la commune n’est ‘’chère’’ à Dord que parce qu’elle lui a beaucoup rapporté à lui personnellement ! Le domaine protégé de Brison étant tellement mieux pour y vivre que la proximité des horreurs qu’il a bétonnées dans notre ville.
Qui veut encore de ces gens que Dord nous impose 20 ans de plus?
Ceux-ci représentent un système que les citoyens ne supportent plus ! Des petits barons qui se cooptent depuis des lustres et qui ont toujours tout raté.
Ils s’occupent de tout, ne savent rien faire mais sont persuadés d’avoir la science infuse. Ils ne lâchent rien. Ils ont fait de notre territoire le leur. Ils ne cessent d’abîmer et d’appauvrir nos villages, nos villes, notre département et notre région.

Que connaissent ces patelles accrochées à leur rocher des problèmes d’un petit maire des Bauges ou des citoyens?
Allez, daubé, plutôt que de nous en faire des tonnes sur le gouffre des pensées dordiennes, dont on se moque éperdument, allez plutôt donner la parole aux gens qui se battent pour leurs territoires plutôt qu’à ceux qui possèdent un joli patrimoine gagné sur le dos des habitants de ces villages.
Dord, au daubé : ‘’Je ne ressens pas de nostalgie particulière.’’ Définition nostalgie : ‘’désir insatisfait..’’. Il ne manquerait plus que ça, compte tenu des avoirs accumulés en 34 ans de politique politicienne. Une retraitée veuve d’un agriculteur des Bauges, peut-elle en dire autant ? Lire des trucs pareils ne donne-t-il pas l’envie de distribuer des baffes? Ohé, daubé, rien à dire à ce sujet ?
Comment appelle-t-on un système où un groupe de personnes qui détiennent tous les pouvoirs en se cooptant?

BF

 

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter