Au secours ! Un doux paradis à l’entrée d’Aix.

A ce stade, ne faudrait-il pas que nos élus consultent la faculté?


Le monde change et l’obscurantisme avance à grands pas ! ‘’Dans quelques années, il n’y aura ni mec, ni nana ! Que des branleurs !’’ . (Danny Boyle .)
Il semble que l’on y arrive et à Aix les Bains, encore plus vite qu’ailleurs.
Oui, le monde a changé ! Un de Gaulle après avoir été désavoué à son référendum a démissionné avec panache! Dord, après une petite claque , pleure sur son sort dans la presse papier locale.
Les Aixois, ces ingrats, pendant la déprime dordienne n’ont même pas organisé une marche blanche, avec fleurs, bougies, oursons en peluche, pancartes ‘’il faut sauver Dominique’’ comme il fallait ‘’sauver Willy’’, ‘’le fâââchisme ne passera pas’’ ou ‘’je suis Dominique’’…
Pourtant, ‘’C’est pas d’sa faute !’’. Mais il revient en force ! C’est lui le patron ! Les autres ne sont là que pour la figuration. Les électeurs ? Ils s’en foutent. Ce qui compte ? Les chèques de fin de mois !

Et ça continue, encore et encore !

 
Dord en est resté aux années fric post soixante huitardes et l’architecture de l’époque .

 

Témoin, ces saloperies sans nom que tout le monde à rejeté depuis et qui ressemblent à s’y méprendre au ''doux paradis''! Tout le monde a rejeté? Non, Dord continue de s’y accrocher et les ‘’connards’’ sont ceux qui osent, par simple bon goût, critiquer les folies municipales .
Entrée sud de notre ville, typiquement et ridiculement dordienne ! Entre Macdo, parkings, antennes, béton du bowling et du cinéma. Un monumental gâchis ! (A noter qu'il aura fallu à Dord 17 ans pour enfin faire enterrer toute la tripaille de fils et de poteaux en bois qui pendouillaient lamentablement le long de l'entrée sud de notre ville.) 
Comme le souligne l’Essor : ‘’Cet immeuble ne manquera pas de détonner .’’ (Façon élégante pour dire : ‘’une m…. de plus !’’
Détonner, définition : ‘’ne pas être dans le ton, ne pas être en harmonie avec le reste.’’
Exactement comme les citoyens et leurs élus Aixois.
Dominique, réveille toi ! Sors de ta bulle des années 80 et prend ta retraite. Les élus bidons ont lassé les citoyens. Une ville ne se construit plus sans une participation de ses habitants. Notre pays est largement en retard par rapport à ses voisins européens s’agissant de la ‘’démocratie participative’’. En d’autres termes, on ne construit plus la ville contre la volonté de ses habitants.

Le Sierroz est à sec !

  

En urgence, notre superman Beretti, même pas encore investi maire de la ville, a pris le problème en main !
Il aurait convoqué en réunion extraordinaire l’équipe municipale qui n’était au courant de rien .
Compte tenu du fait que son prédécesseur en 17 ans ne s’est jamais préoccupé des fuites du réseau d’eau potable Aixois, notre Beretti va proposer de récupérer toutes les fuites, de les canaliser et de les envoyer dans le Sierroz pour que celui-ci retrouve un niveau normal .
Enfin, en mairie, quelqu’un qui réfléchit, qui prend des initiatives et qui agit !
(Non, Renaud, ce n'est pas une ''fausse nouvelle'', c'est une simple blague!)

Quant à Dominique-nique-nique…
‘’Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée !’’ On ne peut pas avoir un pied dehors et un pied dedans . Il faut choisir.
Sa présence est devenue insupportable. Il a été désavoué et s’il avait pour trois sous de pudeur et de fierté il aurait dû s’en aller au lieu de pleurer à longueur d’articles dans la presse papier locale.
Mais, comme le disait Audiard : ‘’Quand on a de graves préoccupations alimentaires, on n’a plus beaucoup d’ambition .’’

BF

 

 

 




 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter