Et il faudrait encore leur faire confiance ? 1ère partie .

Les Aixois, depuis 17 ans, auraient-ils évacué toute intelligence ?


Démission de DD l’Embrouille et nomination du nouveau maire.
Après le dépouillement des bulletins du seul nominé pour l’Oscar de la ‘’Démocratie’’  le vainqueur est…..
A la surprise générale, l’homme que personne n’attendait : Renaud Beretti ! Grande victoire de la démocratie 29 voix sur 29 voix de la majorité ! De toute évidence ‘’les mouches ont changé d’âne’’ comme dit le dicton . Score jamais atteint , même en Union Soviétique ! En toute simplicité, il a même voté pour lui ! Mais peut-être, connaissant les promesses non tenues de son prédécesseur, avait-il peur d’une entourloupe de dernière minute.
On lui donne la parole :
‘’Mon dieu, quelle surprise ! Je ne m’y attendais pas… ! Je remercie mon papa de m’avoir prêté sa Twingo pour mes campagnes électorales, ainsi que Marina pour avoir la gentillesse d’attendre que j’ai terminé mes trois mandats pour prendre ma place, également l’opposition pour continuer de ne pas s’opposer et surtout les Aixois pour qui je me battrai  pour que ces aveugles ne puissent pas voir à qui ils donnent les clés de la ville ! Merci à tous, et suivant les conseils de Dominique qui m’a appris à ne dire que des banalités et à cacher la réalité , j’ai fait mien son engagement politique : ‘’prend l’oseille et tire toi !’’.
Il semble qu’à Aix nous soyons retombés sous une quatrième République… n’est-on pas noyés sous l’incompétence d’une équipe qui se gratte l’entre jambe pour y trouver quelques idées ?
On rappelle à cette majorité minoritaire avec ses échecs à répétition et sa prétention micronesque, cette citation de Michel Serres :
‘’La seule autorité possible est fondée sur la compétence.’’ 

Dord vante les ‘’bébés’’ Barnier ou l’illustration du principe de Peter .
Dord, parlant de Beretti : ‘’Comme moi, il a été formé par Michel Barnier.’’
L’ineffable daubé : ‘’ Dord compte parmi les ‘’figures’’ de ces élus installés par Michel Barnier, comme Hervé Gaymard, Michel bouvard, Michel Dantin … qui ont marqué de leur empreinte la droite savoyarde.’’.  Le daubé se garde bien de préciser si c’est en bien ou en mal .
Il est à remarquer le peu de cas que les politiciens et la presse font de la ‘’démocratie’’ : tous ces ‘’élus sont ‘’installés’’ grâce à leurs réseaux et la complicité des médias ! La mise en place de l’occupation de notre territoire n’est que le résultat d’un système corrompu où la cooptation remplace l’élection ! Les bébés Barnier sévissent  depuis 40 ans en s’arrangeant entre eux et avec l’opposition. (Système Carignon où chacun y trouve son compte en bon plaçou, en fric pour le parti, en cumul des indemnités et d’avantages discrets! Tout ceci sans aucun contrôle, les contrôleurs n’osant plus contrôler ceux qui se prennent pour les rois du monde . (‘’C’est moi le maire ! Je fais ce que je veux !’’). Rappelez-vous les départementales 2011 ! Egalité au second tour du vote pour la présidence entre Gaymard et Repentin . Ils s’isolent un petit moment et reviennent en s’étant mis d’accord, Gaymard président au bénéfice de l’âge. En quoi consistait exactement cet accord ? Qu’a eu Repentin en échange ?
Et ces gens auraient  des ‘’valeurs’’ démocratiques ? Comme tous les pouvoirs sont ailleurs, leurs ‘’valeurs’’ ne sont-elles pas que mobilières et immobilières ? Il suffit de voir le patrimoine de ces gens qui ont toujours vécu sur le dos des contribuables !
Rappel du principe de Peter :
‘’Plus une entreprise possède d’effectifs promus, plus ceux-ci atteindront leur niveau d’incompétence rapidement !’’
Et son corollaire :
‘’Avec le temps tout poste sera occupé par un incompétent incapable d’en assumer la responsabilité !’’

Surprise ! Le vainqueur est l’homme que personne n’attendait!
Après avoir dépensé des sommes folles en cirage destiné à faire briller les chaussures du petit baron de Brison, notre homme était parvenu à obtenir le poste prestigieux de faire-valoir du maître des cocardes tricolores . Un retour sur investissement bien mérité tant l’étalage de pâte à reluire avait été généreux. Le virtuose en produits d’entretien coulait des jours heureux dans ses nombreux bureaux territoriaux jusqu’au jour fatal, espéré mais redouté, où il lui fut demandé de faire démonstration de ses talents dans la fonction qui lui a été offerte par le petit baron. Roi de la brosse, mais piètre représentant des citoyens, sa prestation quelque peu pauvrette lui fit goûter bien des couleuvres. Mais déterminé à ne pas avoir fait ces efforts pour rien il attendait patiemment que lui soit désigné un endroit plus noble pour s’asseoir. Notre baron qui rechigne à se débarrasser des encombrants parfois utiles, ne savait que faire de l’olibrius. Homme-pipi, vestiaire, préparateur de café, chargé du chargement, porteur de serviette, … qu’en faire ? Après des années de recherches la solution a été trouvée, le baron en fait son hologramme ! Notre préretraité pourra ainsi profiter de l’argent gagné, en tondant la pelouse, s’adonner à la pêche, lisant le daubé tous les matins, etc…tout en continuant en sous main à diriger la ville avec ses amis dont la discrétion n’a d’égale que le goût des affaires. Ainsi donc, notre nouvel édile ne sera-t-il qu’un post-it ! Très cher pour les citoyens, mais post-it quand même.
Première mission sérieuse : expliquer où en sont les promesses de son prédécesseur et surtout organiser une réunion publique pour présenter le produit et le montage financier de ‘’l’affaire’’ Bouyguo-dordienne des anciens thermes, entre autres. Les mauvaises langues diront que si le nouveau maire est aussi brillant à ce nouveau poste qu’à l’ancien il y a fort à parier que l’on fêtera le 18 juin en janvier et le 8 mai pour Noël. Pourquoi pas ! L’homme a les capacités de se montrer créatif.
Nouveauté, les réunions du conseil municipal, pourront enfin se terminer autour d'un pot de ''l'amitié'' organisé par le nouveau maire! Les membres de l'opposition, ces pelés, ces galeux,  n'y seront naturellement pas conviés!

Dans la ‘’deuxième partie’’ , on se remettra en mémoire quelques ‘’affaires’’ anciennes mais caractéristiques de la gestion de papa Barnier et de ses beaux bébés qui ont marqué notre Savoie. 
   
‘’Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant ‘’l’Europe !, l’Europe ! ‘’, mais cela n’aboutit à rien et cela ne signifie rien !’’ Charles de gaulle.
Michou le Cabri ! Le papa des bébés ! Avec le ‘’Brexit’’,  Juncker craint pour son approvisionnement en vieux whisky et autre Guinness. Les anglais tremblent. On leur envoie notre génie des alpages, il va frapper fort, ils ne s’en relèveront pas ! En cas de sortie de l’Europe de l’United  Kingdom  Barnier rétablira la quarantaine pour les animaux domestiques des britanniques qui souhaitent se rendre en Europe . C’est à ces petits détails que l’on se rend compte que nous sommes entre les mains de ‘’Lumières’’ !

 BF


 


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter