Dord aurait formé Beretti. Non, il l’a un peu plus déformé !

27 ans a servir la soupe à Barnier, Gaymard, Dord, Vial, Gibello, ça use .

Nos élus locaux? Des dinosaures.
La Savoie va même avoir un record du monde : Claude Giroud, en politique depuis 47 ans ! (1971 !) Et pas un jour sans inauguration ou un dépôt de gerbe dans le daubé ! Quelle santé. Il est vrai que physiquement, contrairement à un artisan, il ne doit pas être très usé. Par contre, compte tenu du fait que tous les jours la République honore quelque chose et que souvent ceci se termine dans un grand restaurant il n'est peut-être pas loin d'être champion du monde de la note de frais. Sa deuxième grande spécialité? Le montage de SCI immobilières! Si vous avez besoin d'un conseil....
(Un ado nous a fait remarquer que 1971 était l’année de la mise en vente du premier microprocesseur !!!! )

Aix les bains ? L’Halloween des Républicains et du Modem.
Le Dord nouveau est arrivé un peu avant le beaujolais. Mais contrairement à celui-ci, rien de nouveau ! Le jeune-vieux n’est qu’un copié collé du vieux qui se croit encore important parce que personne de son entourage ose lui dire qu’il a tout raté et que ce pays n’en peut plus de ces incapables prétentieux au pouvoir depuis bien trop longtemps! L’argent gagné, sur le dos des citoyens, ne confère pas une vraie valeur .
Ils nous vantent les deux gros chantiers à venir, Marlioz et la rénovation des anciens thermes, mais ceci ne dépend pas d’eux, et ils n’y sont pour rien:
Marlioz, a été décidé par une loi de programmation votée en 2017. Marlioz était dans la liste des villes de l’ANRU 2. A noter que Dord après l’immense gâchis du quartier Sierroz-Lafin, avait sorti ‘’Si c’était à refaire , je ne le referai pas.’’
La rénovation des anciens thermes. Celle-ci ne les concerne plus, et depuis longtemps. Qu’ont-ils fait ? Ils ont acheté les thermes sans avoir la moindre idée de ce qu’ils allaient en faire. Bloqués dans leur échec, ils ont envisagé de vendre notre bien trois francs-six sous au secteur privé ! Le même privé bien conscient que le projet n’était pas viable, a proposé la seule solution qui soit pour qu’il le devienne : monter 17 étages de logements de luxe et faire venir des grandes enseignes. Dord n’ayant rien à refuser aux promoteurs a modifié le PLU, ce qui permet de construire un bâtiment de 17 niveaux. Superbe bras d’honneur aux Aixois qui ne veulent pas en entendre parler. (C’est le même Dord qui nous explique que c’est l’état qui l’oblige à  
bétonner la ville.) 

Le nouveau maire va être pragmatique.
Si ! Si ! Promis, juré ! Fini la rigolade ! L’argent jeté par la fenêtre en pantalonnades à la Frugier, genre passerelle de l’école d’aviron, et autres fumisterie dordiennes, tout ceci va cesser, c’est sûr !
Vantardise et douce rigolade, pour deux raisons, son parcours de fonctionnaire et le fait qu’il ne pourra pas aller plus loin que la longueur de sa laisse. Simple évidence dont il est le seul à ne pas être conscient.
Que nous dit notre ex-député-maire :

Pour nous ça craint : plus de responsabilités, pour ceux qui n’en n’ont jamais prises. Expérience ? Après avoir cumulé les erreurs, ils n’ont rien retenu. Notre ‘’chère’’ commune, nous dit celui qui n’y a jamais habité, très peu mis les pieds et s’en est servi comme d’un tremplin pour sa carrière. Lui n'avait sa ‘’chère commune’’ que pour ses émoluments, les citoyens eux, avaient un très ‘’cher’’ député-maire.
Putain ! Il nous parle d'une trajectoire de 20 ans ! Dord aura 80 ans, Beretti 70 et Marina une soixantaine. Les vœux du conseil municipal vont ressembler aux momies qui présidaient aux défilés sur la place Rouge à la grande époque de Brejnev. C’est pas possible, les Aixois n’ont pas mérité ça ! Et bien si ! Ils ont voté ! 14% pour Dord au premier tour des législatives, mais dans notre belle démocratie représentative, c’est suffisant pour nous ‘’représenter’’.
Dord, Macron, mêmes personnages : Macron : ‘’Augmentations des taxes, du gasoil, etc.. j’assume !’’ .Sauf que ces mal-élus ne risquent absolument rien, facile d’assumer lorsque que l’on sait que l’on ne court aucun risque.
Que nous dit notre nouveau maire.

Beretti se pare de toutes les vertus, en toute modestie. ‘’Disponible, à l’écoute.’’ , c'est vrai, mais sur le marché et uniquement en période électorale ! Tous ceux qui lui ont fait part de doléances disent la même chose: ''Il dit toujours oui, je vais m'en occuper, mais ne fait jamais rien.'' Il parait que c’est saint Dominique, le Prince Charmant qui nous aurait réveillés, nous, les vieux cons demeurés! Pourtant, ce n’était pas Zorro qui arrivait, mais Calamitas. Comment un maire, qui devrait être un personnage un peu sensé, peut-il dire de telles âneries ? Les crétins des Alpes, sont peut-être plus à chercher chez les ‘’zélites’’ que chez les citoyens.

(A suivre, un exemple d'entrée dans le XXIe siècle)

BF



Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter