Politiciens et menteurs sont-ils synonymes ?

On posait la question en mars 2018. La réponse est : oui!

Ce qui n’a rien à voir avec le titre du jour. (Quoique !)
Jupiter et Junon sont dans leur panic room et le 7 janvier Benjamin l’Evacué fait le tour de toutes les chaînes de télévision pour nous sortir la plaisanterie du jour : ‘’ Ce n’est pas moi qui suis visé, c’est la République.’’.
Ce jeune, mais déjà vieux, usé par des années de compromissions de fausse gauche et fausse droite, veut nous faire croire que les citoyens s’attaquent à la République. Celle-ci n’est plus qu’un mot qui ne veut plus rien dire depuis 40 ans. Ce n’est donc pas à elle que les citoyens s’attaquent mais à ceux qui l’ont transformée en un petit monde qui ne vit que de corruption, de tripotage et d’abus de pouvoir. Sans aller bien loin, nous avons en Savoie des élus dont certains sont en place depuis plus de quarante ans et qui ont amassé un patrimoine considérable.

On nous reparle de vidéosurveillance.
Nous avions commis, sur ce site, un article qui avait pour titre : ‘’Politiciens et menteurs sont-ils synonymes ?’’ (Pour le retrouver aller à : ‘’A retrouver dans nos rubriques.’’. Cliquer sur : ’’UBU ROI’’. Faire défiler jusqu’à l’article du 17 mars 2018.)
Concernant la vidéosurveillance on y trouve quelques perles de la part des duettistes de l’époque Dord et Beretti. Quelques extraits:
.  Dord : ‘’Le maire considère qu’il conviendrait de se limiter à une sauvegarde dans le temps (48 heures) et des captations d’images qui ne seraient consultées qu’en raison et pour les besoins d’une enquête précise.’’ (Ben voyons!)
La Chambre Régionale des Comptes. : ‘’Il ne saurait être question d’affecter du personnel à un visionnage continuel des dispositifs de ‘’vidéosurveillance’’.’’ A noter que la CRC parle bien de ‘’vidéosurveillance’’ et non de ‘’vidéoprotection’’ comme Dord et Beretti veulent nous le faire croire . (Ben voyons!)
.  Bulletin municipal n°138, 2013 : ‘’Leur rôle est de dissuader. Accès nominatif et restreint au local sécurisé qui centralise les images. Interdiction de regarder les vidéos en temps réel. Visionnage des images uniquement quand une procédure est engagée . Un comité d’éthique est mis en place.’’ (Ben voyons!)
.  Dord, 2014 : ‘’Il n’est pas prévu de visionnage en direct.’’ (Ben voyons!)
FR3 Auvergne, 2015 : ‘’La ville d’Aix les Bains sous ‘’vidéo surveillance’’ gérée par la police municipale.’’ . (Ben voyons!)
A noter que Dord ‘’en même temps’’ , le 9 décembre 2014, signait une proposition de loi visant étendre à la police municipale la lecture automatisée des plaques d’immatriculation. ( Voir l’extrait de l’enregistrement en fin d’article du 17 mars 2018.)
Comment appeler cette suite de mensonges autrement qu’une belle saloperie . Ces gens nous prennent pour du bétail et des demeurés. 
Extraits du journal municipal d’information n°138, d’octobre-novembre 2013 .

    
                                                   A noter: 10 caméras en 2013

 
                                                  En 2018
A noter que, pour Dord, la première caméra rue de Genève était à vocation ‘’touristique’’ ! C’est pour ça qu’il en a mis dans le quartier Franklin-Roosevelt et avenue Saint Simond.

La vidéosurveillance entraîne la vidéo-verbalisation.
La vidéosurveillance à Nice n’a pas empêché le massacre du 14 juillet avec ses morts, ses blessés et ses mutilés à vie! 
Par contre, la vidéo-verbalisation permet de faire un maximum de fric pour ces villes surendettées par l’incompétence de leurs élus.
Vidéo verbalisation pour : stationnement gênant, interdit ou double file. Ceinture. Téléphone. Défaut port du casque. Défaut d’assurance. Etc… L’arrêt en double file de trente secondes sans gêner personne va faire cher le coût de la baguette. L’envoi des PV est automatisé et envoyé directement du poste de surveillance. 
On entend d’ici les écolos bidons applaudir à ces sanctions ! Oui, les écolos les plus virulents, ceux qui ont un 4x4, une voiture pour leur femme et une pour que le gamin puisse se rendre à l’université où il fait psycho-sociologie. (Autrement dit futur chômeur qui voudra sa retraite à 55 ans !)
Beretti, l’acharné des caméras de surveillance et Dord qui faisait semblant d’être un peu contre, où en sont-ils aujourd’hui ?
Voir l’Essor du 3 janvier 2019 :

 
Oui, on lit bien, après la caméra touristique de Dord rue de Genève, la promesse qu’il n’y aura personne pour surveiller les écrans, que ceci n’est fait que pour les incivilités, etc…le système, telle la pieuvre mafieuse, s’étend jusque dans les commissariats !
Tout ce durcissement des lois et toute cette surveillance n’est-elle pas plutôt pour protéger ceux qui ont mis le pays dans cet état ? N’est-ce pas ce à quoi on est en train d’assister ? Un élu qui outrepasse ses droits, que risque-t-il ? Rien ! Qu’attendre de ces violeurs de référendum ?
Dord-Beretti se présentaient comme ‘’le ticket gagnant’’ ! Oui, pour leurs indemnités! Pour les Aixois, c’est taxes, dépenses inutiles, enfumage, fausses nouvelles, manipulations et mensonges .
Mentir est-il toujours une sottise ? Non, c’est une politique. Et ça marche.

BF

 

 





Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter