Quand Dord la Bétonnière devient Dord le Croquant .

Rien de bon à attendre du personnage.

Audiard : ‘’On est gouvernés par des lascars qui fixent le prix de la betterave et qui ne sauraient pas faire pousser un radis !’’

Dord, après avoir massacré Aix, va-t-il massacrer la Chautagne ?
Compte tenu de l’état dans lequel il a mis notre ville et la facilité déconcertante avec laquelle il méprise les gens, on a tout à craindre du personnage. Et ceci d’autant plus que c’est la Chautagne, faite de Savoyards encore pétris de bon sens, qui l’ont renvoyé d’un bon coup de pied aux fesses dans ses foyers en 2017. Sa pauvre remplaçante n’a pas gagné, c’est bien lui qui a perdu ! Il était grand temps, mais le mal était fait .
L’homme est aigri, revanchard et ce faux prophète n’hésite pas à inventer des faux remèdes .
Après avoir dévasté la ville, que va-t-il nous faire en Chautagne ? Et, comme d’habitude ce n’est pas le daubé qui va poser les bonnes questions . 

Qu’en est-il du marais de Chautagne ?
Le 27 janvier 2019, le daubé nous titre : Grand Lac, le marais de Chautagne va expérimenter l’agroforesterie. Le terme ‘’expérimenter’’, entre les mains d’un Dord qui s’est toujours trompé et qui nous a toujours trompés, nous fait craindre le pire .
Tout le monde se souvient de la catastrophe du début des années 50 où les politiciens et leurs fonctionnaires se sont mis en tête d’organiser le remembrement et la gestion des terres cultivables de nos agriculteurs ! Une catastrophe écologique que l’on paie encore de nos jours. Pour la Chautagne, ce ne sont pas moins de six ( !!!) institutions qui prennent l’affaire en main. (La France ne regorge-t-elle pas de trop nombreux comités Théodule, comme disait de Gaulle.)
Comme d’habitude, l’article du daubé ne pose aucune question. On nous dit :
.  ‘’Le marais de Chautagne est un territoire en déprise.’’ Ce qui est totalement faux ! Définition de déprise : abandon définitif ou pour une longue durée de l’activité de culture dans un territoire. Non seulement celui-ci est entretenu, mais il est en activité. De nombreux Chautagnards entretiennent, coupent, replantent des peupliers qui ont participé à la vie du marais et à son équilibre. Celui-ci n’est-il pas également classé Zico (conservation des oiseaux)? N’est-il pas classé également zone humide protégée par la convention Ramsar ? Et même classé zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique ?
Pour preuve, ce n’est pas si loin que le port de Portout a été démonté après une décision du Conseil d’Etat condamnant la collectivité, exigeant la remise en état naturel du site. (Combien tout ceci a-t-il coûté aux contribuables.)
‘’Les terres maraîchères et agricoles manquent cruellement au territoire de Grand Lac.’’ La Savoie manque de terres agricoles ? Mais qui ne cesse de bétonner et d’exproprier les maraîchers en périphérie des villes, si ce ne sont ces mêmes élus ?
.  ‘‘L’activité sylvicole subit les effets du réchauffement climatique.’’  La voici, la voilà l’excuse que l’on attendait! Celle chère à DiCaprio et ses 12 voitures d’exception, grand conseiller écologique à l’ONU et d’Obama, qui se fracasse régulièrement dans New York avec son monstrueux et indispensable Range Rover.
.  ‘’Le maïs, le blé, et plus généralement les céréales peuvent réussir une bonne cohabitation  avec les arbres.’’ Peut-on dire également que les OGM et les pesticides que l’on injectera peuvent aussi réussir une bonne cohabitation avec le lac et le Rhône ?
.  ‘’Les productions maraîchères font défaut sur le territoire de Grand Lac .’’ N’est-ce pas Dord et sa folie bétonneuse qui ont chassé les maraîchers de la ville ?
.  Dord, ‘’espère que ce vaste projet sera préfigurateur de ce qu’une zone ‘’rurbaine’’ comme Grand Lac peut faire.’’ . Dord, jamais en retard d’une ânerie, veut briller en entrant en modernitude. Nous voilà avec une zone ‘’rurbaine’’ comme nous dit le daubé!
.  ‘’Un bâtiment de la zone industrielle de Serrières-en-Chautagne sera prochainement affectée au stockage réfrigéré des denrées alimentaires.’’  Ce qui sera nettement mieux que nos petits maraîchers aixois qui vendaient leur production en direct sur le marché . (A noter, un rejet d’un kilo de réfrigérant de synthèse dans l’atmosphère génère de 1 000 jusqu’à plus de 13 000 kilos de CO2. (Et ils nous taxent et surtaxent nos voitures pour le soi-disant climat .)
Si la Savoie manque de terre agricole, elle ne manque pas de redoutables élus farfelus qui, pour continuer de briller, ne tirent jamais les leçons d’un désastreux passé! 

Dord, a un objectif ambitieux.
‘’Atteindre l’autosuffisance alimentaire à l’horizon 2050 !’’
Voilà un type qui est en politique depuis 34 ans et qui se réveille parce que notre pays n’est pas en autosuffisance alimentaire ! Mais s’il ne l’est plus, c’est grâce à qui ? A lui ! Qui d’autre ?
De gaulle : ‘’Un pays qui ne peut pas se nourrir lui-même n’est pas un grand pays.’’
Voilà où Dord avec les copains et les coquins d’autres partis nous ont amenés. (Un suicide d’agriculteur tous les deux jours !) Et il veut nous sauver ? Qu’il dégage ! Il n’a qu’à traverser la rue pour trouver du travail, selon son alter égo !
Dord, ne se rappelle pas qu’il a traîné en politique pendant 34 ans ; en 1984, il y avait 1 500 000 agriculteurs, en 2013 il n’en restait que 450 000 ! La France était le premier exportateur de blé, on en a importé en 2014, et ce n’est pas fini ! La France ne serait pas autosuffisante avec 100 habitants seulement au km2 ? Barnier, son idole adoubé par l’ivropathe branlant aux chaussures dépareillées, n’a-t-il pas été ministre de l’agriculture et de la pêche ?

La Chautagne, qui devons nous croire ?
L’agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, organe officiel du ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, a publié en décembre 2016, un article intitulé :
‘’La Chautagne retrouve son marais.’’ On peut y lire :
.  ‘’Chindrieux a exploité en maïs de manière intensive le marais de Chautagne. Asséchée par les drains, la nappe d’eau baissait et la terre se tassait. ‘’ A noter, la maire de Chindrieux était la suppléante de Dord aux dernières législatives qui les ont vus heureusement disparaître.
.   ‘’D’ici 5 ans, la suppression de 23 km de drains rendra à la terre son humidité. A cet endroit la nappe remonte déjà. Nous allons redonner de l’humidité au sol. Objectif, recharger la nappe, limiter les moustiques, création de mares pour les amphibiens, reboisement. L’idée est de recréer de la diversité et de s’appuyer sur le potentiel naturel du territoire.’’
Quelqu’un pourrait nous expliquer ? Qui ne raconte et ne fait que des conneries ? L’Etat ? Grand Lac ? Les deux ?

On se pose des questions .
Un des inconvénients majeurs de l’agroforesterie est la concurrence entre certaines espèces, celle-ci peut exister pour l’espace, la lumière, l’eau et les éléments nutritifs du sol.  Force est de reconnaître que les modèles qui remplissent ces critères ne sont pas nombreux ! Et ce n’est pas Dord qui va les résoudre !
Alors, Dord, on fait quoi ? On coupe les arbres, on plante des denrées alimentaires, on refait monter la nappe, on la fait descendre, on reste en zone naturelle, on plante, on flingue tous les sangliers et les bestiaux qui y vivent, etc…
Si l’Etat fait remonter la nappe pour retrouver le marais d’autrefois que nos élus locaux ont fait disparaître,  la seule culture qui restera possible ne sera-t-elle pas celle du cresson ?
Le problème de Grand Lac ce sont ses tissus de contradictions, ça parle, ça bavasse, ça fait, ça défait, etc… sans aucune concertation,  sans aucune logique, sans la moindre connaissance ! Que fait à la tête de cette officine, un président qui a été rejeté aux dernières élections et ne représente plus que 14% des électeurs ?
A moins que…. Imaginons un instant:
Le président de Grand Lac, bétonneur compulsif et intéressé, nous a annoncé que dans les 20 ans qui viennent, la Savoie doit augmenter de 100 000 habitants. Son esprit tortueux et ses coups de billards à trois et même quatre bandes , ne nous prépare-t-il pas la disparition du marais de Chautagne pour tout simplement aller y bétonner  une ville nouvelle qui pourrait s’appeler Dord City, la ville de l’illusion politique.
A l'attention de Dord, cet homme qui porte haut les ''valeurs de la république'', nous posons la question: est-il normal qu'avec 14% des électeurs au premier tour des législatives, on soit président d'une communauté d'agglomération? 
Ainsi Père Ubu est devenu Chef Shadok! Et il va pomper la Chautagne comme il nous pompe depuis bien trop longtemps!

BF 

 

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter