Quand on veut aider les gens, on dit la vérité !

Quand on veut s’aider soi-même, on leur dit ce qu’ils ont envie d’entendre.


Question au mannequin préféré du daubé.
Beretti n’est pas payé pour être mannequin du daubé en campagne électorale, mais pour travailler. Il faut qu’il nous explique : Dord, l’année suivant son élection en 2001, avait augmenté les taxes d’habitation et foncières de 25% !!!!. (Plus beaucoup d’autres plus discrètes !) Aix possédait alors un patrimoine considérable. De combien Beretti sera-t-il obligé d’augmenter les taxes après 2020 (si malheureusement il est élu.) compte tenu du fait que le patrimoine aixois a été bradé au privé, sans pour autant réduire la dette? (Celle-ci n’a diminué que du montant de la vente de la SAEMCARRA)

Beretti, maire par pure bonté d’âme.
   
          Supplément du daubé du 21 mars             Et le petit marquis a ses petits pages !

Lire encore aujourd’hui de tels baratins de la part d’un élu prouve à quel point ceux-ci sont complètement déphasés par rapport à la réalité. Passer 30 ans à tourner en rond dans les administrations, ça abîme un individu. Ils ont tout fait, tout essayé, tout raté, ils n’ont plus aucune solution ! Largués ! Alors ils bavassent pour continuer d’exister, ils appellent ça de la ‘’communication’’ !
Ainsi il serait maire par bonté d’âme ? Mais à ce prix là, ce n’est plus un sacerdoce, mais une arnaque.
Et le daubé, comme à son habitude, reprend la note transmise par le service communication des maires LR !  
Que nous dit le maire, qui a oublié qu’il n’était que notre employé :
.  ‘’Beretti serait le point de repère des administrés!’’  Pas prétentieux le bonhomme ! Désolé, mais les citoyens qui ont un peu de bon sens ne suivent pas leurs élus actuels dont la spécificité est d’être totalement hors course ayant depuis longtemps perdu le nord. Beretti ? Notre point de repère ? Heureusement que non !  Qu’il puisse dire ça et même le penser ajoute à son ridicule!
.  ‘’Etre maire, est une fonction de tous les instants. J’imagine mal qu’un maire ne soit pas investi à 100% dans sa mission.’’ C’est bien la seule chose sur laquelle on est d’accord ! Mais ça pose un gros problème. En plus de son mandat de maire, il gère : ses comptes Facebook, Twiter, YouTube, Instagram, Google+, notre superman est également: vice président du conseil départemental, suppléant sénateur, vice président Grand Lac, président de la Ribambelle, président de la mission locale jeune, président de la fédération LR Savoie, président de l’UPA ! Disant lui-même qu’être maire d’Aix est un emploi à plein temps, avoir autant d’occupations est la preuve que son travail ne peut-être que bâclé et mal fait ! Il cumule au minimum 4 indemnités, avec tous les avantages annexes, si le travail de maire occupe à 100%, pourquoi lui payer 4 indemnités? Celle de maire suffit largement. Il ne faut pas chercher plus loin le problème de notre pays aux mains de ces incapables cumulards.
‘’Quand on se lève le matin, on ne sait pas ce qui va arriver pendant la journée. (Accidents, dossiers imprévus, etc…) ‘’ Ce jeune homme enfonce des portes ouvertes. A part madame Irma, ceci est le lot de chacun! Sauf que s’il y a un problème, le maire ne le réglera pas avec son argent propre, contrairement aux citoyens, mais avec celui des contribuables ! Ce qui est facile. Notre employé grassement payé aurait donc plus de soucis en se levant qu’une femme seule avec deux enfants à charge et qui pointe à l’usine pour un smic de misère ?
.  ‘’J’aime porter des projets d’avenir pour la ville qui rassemblent sans être dépendant de groupes minoritaires.’’ Se posera-t-il un jour la question de savoir si les projets qu’il aime porter conviennent aux administrés ? Jusqu’à présent ça n’a pas été le cas. On ne compte pas l’argent jeté par la fenêtre pour des ouvrages que personne ne demandait et dont le seul intérêt consistait à faire mousser les élus. Quant aux groupes minoritaires, il en est le représentant ! On lui rappelle que les LR n’ont fait que 17% des voix au premier tour des législatives.
.  ‘’Il faut répondre à l’intérêt général.’’ Ce qui n’est pas le cas depuis 2001 ! Les anciens et nouveaux thermes donnés au privé, l’ignoble Zac des bords du lac, le bétonnage de fous furieux, les fuites d’eaux potable, les réseaux non séparatifs, etc… tout ceci était de l’intérêt général, et il s’est assis dessus, comme il s’est assis en 2007 sur le référendum.
.  ‘’La concorde républicaine.’’  Concorde : ‘’union des cœurs et des volontés qui produit la paix.’’ Le bonhomme ne se rend même pas compte de l’état dans lequel il a mis ce pays qui, chaque jour un peu plus, retourne à l’état sauvage avec ses guerres tribales.
.  ‘’Le maire porte hélas aussi le poids de l’exigence de ses administrés.’’  Faux ! Etant donné que l’équipe municipale a toujours fait ce qu’elle voulait sans demander l’avis des contribuables, elle ne porte que le poids de ses erreurs. Encore faut-il qu’elle en soit consciente, ce qui n’est pas le cas.
A ce jour les exigences des administrés seraient plutôt de mettre des piloris sur les places publiques et d’y exposer quelques politiciens professionnels après les avoir passés à la plume et au goudron .

Notre maire est-il l’homme idoine et a-t-il les épaules ?
Pour prévoir l’avenir, il faut connaître le passé.
Beretti :
.  de 1993 à 1997 a été directeur de cabinet de Barnier . (Président du Conseil général)
.  de 1996 à 1997 a été conseiller de Gaymard. ( Ministre de la santé et conseiller général)
.  de 1998 à 2001 a été directeur de cabinet du maire d’Albertville, Gibello. (Conseiller général.)
C’est à cette époque que le scandale de l’incinérateur  de Gilly avec ses nombreux cancers, ses abattages d’animaux, ses destructions de cultures, etc… à éclaté !
Début du procès de l’incinérateur : 2001.
Tous les politiciens en place ont trempé de près ou de loin dans la Simigeda, (président Gibello et dépendant du Conseil général.) qui s’est auto-dissoute juste avant le procès. Plus de politiciens responsables. Une seule condamnation : le contremaître de l’incinérateur !
.  Egalement en 2001 : scandale à la mairie d’Albertville avec le ‘’fichier troubadour’’ ! La police municipale tenait un fichier informatique des citoyens homosexuels et maghrébins. (Y aurait-il un lien avec la frénésie vidéo maniaque aixoise ?)
Le hasard faisant quelque fois bien les choses, c’est en 2001 que notre nouveau maire a été exfiltré par la petite porte de la mairie d’Alberville pour rejoindre Gaymard au Conseil général. Ce qui ressemble bien à un ‘’sauve qui peut’’ général de la part des élus locaux et un abandon en rase campagne des citoyens . N’est-ce pas devenu une habitude de leur part ?
Étonnant et même inquiétant, non ? Comment peut-on encore faire confiance à ces gens ?

BF

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter