Aix, première ville labellisée trou noir !

Les aixois ont sauté dans le trou noir en 2001 et n’en sont plus sortis .


Le parallèle entre ‘’trou noir’’ et politiciens est étonnant !
L’image a fait le tour de la planète ! Elle est baptisée ‘’première photo d’un trou noir’’.
Un trou noir est en effet, du point de vue gravitationnel, un avale-tout tel que rien ne subsiste dans son environnement ; et, du point de vue lumineux, un être tel qu’aucune lumière ne peut en sortir. Ce n’est donc qu’un ‘’rien absolu’’. 

Nos élus creusent des trous que l’on arrête pas de combler .
Trou de la dette, on arrive aux 2400 milliards d’euros !
Trou de la sécurité sociale !
Trou des caisses de retraites !
Etc….
Sans oublier les trous fait par Dord à la mairie de notre ville et dans la trésorerie de l’UMP. A noter que Xavier Bertrand, qui ambitionne d’être premier ministre, nous avait dit que Dord était ‘’particulièrement rigoureux et sérieux .’’ .  On ne mesure pas notre chance d’avoir de tels hommes politiques.
Question : pourquoi des caisses de SS et retraites, qui devraient appartenir à ceux qui cotisent et être gérées par ceux-ci, sont-elles entre les mains des incapables qui nous gouvernent? Combien d’énormes salaires à la tête de ces organismes sont des copains des coquins ? Combien de permanents syndicaux sont employés et payés dans ces structures ? (La Cour des comptes fustige des frais de gestions exorbitants.) Combien d’argent des cotisants sert à financer ‘’d’autres choses’’ ? Un début d’explication révélé par la Cour des comptes : ‘’C’est un pillage en règle’’ ! Plusieurs milliards d’euros sont puisés dans les caisses de retraites des salariés du privé pour alimenter le régime des fonctionnaires contractuels et des élus ! (Ircantec) Alors qu’à cotisation égale Ircantec leur offre des retraites près de deux fois supérieures.
A Aix, malgré tous les dires de l’ancien et du nouveau maire, les taxes ne cessent d’augmenter alors que la ville est déjà une des plus taxées de Savoie ! Chiffres officiels de l’augmentation des taxes de la commune seule : (hors intercommunalité et département et taxe ordures ménagères depuis 2002. (+82% pour les ordures !!!)
Taxe d’habitation : 2002-2014 : +51% !
Taxe foncière : 2002-2014 : +59% !

Les conseillers municipaux ont donné tous leurs pouvoirs au maire.
Pourquoi un conseil municipal peut-il déléguer les décisions les plus importantes à un seul individu qui a fait la preuve qu’il n’était pas capable de gérer quoi que ce soit ?
La maire peut décider à sa convenance, et sans contrôle, entre autres :
.  Des emprunts, que les citoyens devront rembourser.
.  D’aller en justice avec son équipe d’avocats pour tout et n’importe quoi.
.  Des travaux supplémentaires aux marchés de travaux aux entreprises.

Des exemples d’engagements du maire seul .
Sans aucun contrôle des élus municipaux et donc son corollaire : à quoi servent-ils ?
En recherchant quelques décisions prises au conseil municipal des années 2014 et 2015, nous avons trouvé que Dord avait emprunté en deux ans : 11 340 000€ que le contribuable aixois doit rembourser et que Dord, n’habitant pas la ville, ne remboursera pas. Et pourtant notre patrimoine disparait sans que la baisse de notre dette soit significative . (En cette période de bla-bla continuel ou autres grands débats, une question se pose : pourquoi ces emprunts ne seraient-ils pas remboursés QUE par les électeurs de Dord ? Les autres, connaissant l’homme, ne voulaient pas de lui sachant ce qui les attendait.)
Son successeur démarre lui aussi très fort puisqu’à la réunion du conseil municipal de février il a emprunté 2 260 000€, après seulement 4 mois à la tête de la ville ! Dord largement battu ! Ce qui augure mal pour la suite.
Un autre exemple. Au cours de l’année 2016, Dord a embarqué la ville dans 26 procès ! Combien tout ceci nous coûte-t-il ? Quels en sont les résultats ? Pourquoi autant d’affaires en justice ? Doit-on en déduire que les élus ne maîtrisent pas les dossiers ?
Quant aux travaux supplémentaires payés aux entreprises la ficelle est tellement grosse que tout le monde la connait. Elle permet de faire passer qui on veut dans un appel d’offre, ce qui explique en partie les nombreuses explosions des budgets prévus au départ.
Attention, tout n’est pas négatif dans la gestion de la ville, il faut être honnête il y a aussi des rentrées d’argent ! Le maire vend également, en plus de notre patrimoine, de la ferraille, des pneus d’occasion, une perceuse, une cuve à huile, une vieille voiture, une petite saleuse, quelques sièges pliants et autres inventaires à la Prévert ! C’est devenu une annexe du ‘’Bazar de L’hôtel de Ville’’. Ce qui prouve le sens de l’économie de nos édiles.

Heureusement la presse régionale nous amuse.
La preuve par la Une de ‘’Presse Océan’’. Quand le hasard fait bien les choses, ou l'art de la mise en page.
Presse Océan. Du groupe SIPA. ( dont Ouest France). CA 980 millions d’euros. Patron : Louis Echelard, banquier ami de Macron.

 

Comme ‘’Ouest France’’ le daubé appartient à un banquier, le ‘’Crédit Mutuel’’. Ce sont les petits ‘’avoirs’’ de Macron au ‘’Crédit Mutuel’’, déclarés à la HATVP, qui posent des questions. Mais, chut ! Le daubé fait peut-être une enquête la dessus .

BF


Quand l'humour dérange:
C'est sous ce titre que nos amis d'aix-info ont relaté une curieuse manoeuvre qui démontre bien à quel point la liberté de se moquer des pouvoirs reste, à Aix-les-Bains plus qu'ailleurs, un droit à conquérir sans relâche.

lien à recopier:  https://www.facebook.com/pg/aixlesbains.info/posts/

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter