Nous, on veut Beretti à la présidence des Républicains !

Un vrai Chef ! Fonctionnaire, élu à vie, jamais travaillé, compatible tous partis.

Beretti, Dord, Ferrari, les chefs que le monde nous envie !
Le daubé : ‘’Isolé, Laurent Wauquiez démissionne.’’
Isolé, peut-être, mais n’avait-il pas été élu par les mêmes qui lui tapent dessus aujourd’hui ?
Le daubé : Wauquiez démission gaullienne ! Le ridicule ne tue pas.
Le daubé n’en rate pas une ! Comparer la secte des Républicains aux vrais gaullistes, il faut-être de la plus mauvaise foi ou complètement inculte ! Depuis les années 70, les électeurs de de Gaulle continuent à croire que UDR, RPR, UMP ou LR sont gaullistes et de droite ! Ce sont avant tout des affairistes et leur politique s’applique depuis plus de 40 ans à courir après la gauche. Ils sont coresponsables de la débâcle du pays. Résultat ? Dégagés et remplacés par un hologramme fabriqué de toute pièce pour la circonstance par les banques et la presse aux ordres!
Puisque le daubé compare Wauquiez à de Gaulle on lui rappellera que celui-ci a démissionné au lendemain d’un référendum perdu avec 41% des inscrits ! Les Républicains n’ont fait que 4,05% des inscrits !
Demain ? Ils iront tous ramper devant Macron le Petit ! Il y a des places à prendre et du fric à faire !
Les Républicains ont vraiment des esprits tordus. Alors que Bellamy n’avait pas fait une si mauvaise campagne, le Wauquiez et sa clique manœuvraient dès le lendemain pour mettre Geoffroy Didier à la tête des quelques élus qui vont à Strasbourg. Geoffroy Didier, un microcéphale clone d’Aymeric Caron de la gauche friquée, mais côté ‘’droite’’ d’argent. (Et chef de ‘’la droite forte’’. En fait, la droite castrée !)
Il est vrai que Bellamy avait tous les défauts possibles, un peu de classe, un peu catho, un peu de droite, un peu pour la famille et son pays! Bref, l’horreur. On peut lui reprocher une chose, c’est de ne pas avoir vu et compris les boulets LR qu’il traînait derrière lui.

Le daubé se pose la question : quel avenir pour Les Républicains ?
Sacré daubé ! Il n’en a aucune idée. C’est pourtant simple devant la catastrophe il leur faut préserver leurs intérêts, les mouches vont donc tout simplement changer d’âne.

Les municipales ! Il faut savoir à qui on a affaire.
Ils sont déjà en campagne ! Face au charisme débridé de Beretti, (Cumul à quelques 8000 € mensuels, plus les ‘’petits’’ avantages…) , au sourire immuable plaqué sur le visage de Marina et l’indécrottable politicard professionnel Dord qui, comme Macron, aime rabaisser les gens, il va falloir se décider.
Une anecdote pour savoir qui se cache derrière les grands sourires de campagne.
1-  Au dernier conseil municipal, les élus, comme un seul homme, ont voté pour la protection fonctionnelle de notre triumvirat.
 
Autrement dit, ce sont les contribuables qui vont payer les frais des actions en justice de leurs élus employés.
2-   L’aveu.
  
Il confirme ce que tout le monde sait : c’est la république des copains et des coquins ! Une seule buvette où on se partage la grosse gamelle.
3-  Il y a concurrent et concurrent !
Les concurrents de façade, avec qui on s’assoit sur le résultat des votes des citoyens, et les autres, ceux qui ne doivent pas avoir accès à la gamelle ! Il n’y en a pas assez pour tout le monde .
  
’Diarrhée verbale’’, ‘’N’importe quel connard.’’  On voit le vrai personnage ! Prétentieux, méprisant, grossier, Macron-compatible! Il a besoin de briller pour cacher qu’il n’est qu’un opportuniste. Vieux dicton des bouseux savoyards: ‘’donnez la parole à un perroquet et il se prendra pour un aigle .’’
3-  Municipales 2014 : un recours est déposé contre la liste ‘’Une ville pour tous’’.
 
La liste prend comme défenseurs un cabinet d’avocats marseillais qui est également le cabinet d’avocats de la ville d’Aix les Bains. C'est le mélange des genres habituel qui entretient la confusion. Un avocat payé au titre d'un service public qui se met au service des intérêts bien particuliers de quelques élus. Le citoyen lambda, lui, ne manquera jamais de se poser la question: qui a payé?
4-   Le recours est rejeté et le protestataire condamné.
Tous les objets de la contestation sont réfutés. Le plus souvent avec des explications injustifiées et ridicules. A noter que tous les hauts fonctionnaires chargés de contrôler les élus sont nommés par ces mêmes élus.
La protestation est rejetée et le protestataire condamné à payer 1500€ à messieurs Dord et Beretti.
Pourquoi à eux personnellement ? Le recours était contre la liste, pas contre eux, n’étant ni maire, ni premier adjoint, mais seulement candidats. Pourquoi à eux et eux seuls et pas à la liste? Le contestataire citoyen été menacé de saisie-vente par huissier par les citoyens Dord-Beretti! Le contestataire estimant que Dord et Beretti n’étaient pas économiquement faibles, (compte tenu de leurs indemnités payés par les citoyens !) il leur avait proposé de payer cette somme à une association. (Éventuellement à ‘’Enfance et partage’’, qui protège les enfants maltraités.) La somme étant remise à un huissier qu’est-elle devenue ? A-t-elle été partagée avec tous les candidats ‘’d’Une ville pour tous’’. Ou les duettistes Dord-Beretti se sont-ils partagé la somme ?

Il y a de quoi se poser des questions .
Le bal des faux-culs 
 
Après avoir menacé de saisie le contestataire et l’avoir traité plus bas que terre, les hypocrites municipaux n’ont pas manqué, lors de ses obsèques, de louer ‘’un battant qui avait le sens des autres.’’ Et de lui jeter des fleurs lors d’une inauguration ! A vomir . Le poisson pourrit par la tête, et les petits cheffaillons participent à cette décomposition.
Ils prennent les électeurs pour des couillons ! Mais peut-être est-ce la seule chose que l’on ne puisse pas leur reprocher .
Il faut bien réfléchir avant d’embaucher une équipe municipale.
Elle n’est pas notre patronne, mais notre employée, il faut s’assurer de sa loyauté et de sa compétence et elle doit nous rendre des comptes.
Un élu peut insulter en public un autre élu ou n’importe quel quidam. Il peut se défendre avec l’argent des contribuables s’il s’estime diffamé ! Et tout le monde trouve ça normal !
Le grand cirque des élections parti, soyons assurés qu’il ne nous restera que les clowns.

BF

 





Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter