Prière... de ne pas rigoler

Cachez ces saints que l'on ne saurait voir

Communiqué:
L'abbé Retti et Soeur Marina Bée des Anges sont (bien)heureux de vous inviter aux offices religieux qui auront lieu en l'église Notre Dame malgré les importants travaux qui vont y être engagés aux frais des contribuables. A cette occasion, les deux élus ont retrouvé leurs (derniers) fidèles sur les marches de l'église ainsi que l'a souligné le très pratiquant dauphiné.

Les deux élus (de dieu, bien sûr) en ont profité pour rappeler à leurs ouailles que les élections municipales auront lieu dans moins de neuf mois. Ils ont alors invité
les crédules
les croyants à prier afin que des mécréants ne viennent pas les chasser de leurs saints sièges.
Entre les deux élus et leurs fidèles ce fut un moment de communion très solennel.

Plutôt que des promesses électorales, l'abbé Retti et Soeur Marina Bée des Anges, dans un grand élan de franchise, ont rappelé cette parole du Christ: "Heureux les simples d'esprit car le Royaume des Cieux leur appartient". Jamais parole d'Évangile n'avait rencontré plus juste application.
Ite, missa est.



P.S.: Si après cela les électeurs ne reconduisent pas le tandem, c'est à désespérer du ciel. Quoi que...
Quoi que, il faut bien le confesser, si l'illustration supra est bien tirée de l'édition du daubé du 24 juin, le communiqué n'est qu'une vue de l'esprit (sain). Son auteur a d'ailleurs été condamné à réciter deux Pater et trois Ave.

On attend maintenant que nos deux élus, faisant preuve d'oecuménisme, reconduisent la même cérémonie religieuse devant une synagogue (
mazel tov !) et une mosquée (labess !). Avec photos dans le journal.

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter