Rappelons à Dord-Beretti-Ferrari qu’ils ne sont que des employés provisoires ! (2ème partie)

Pourquoi les rapports de la CRDC ne sont-ils pas accessibles sur le site de la ville ?

Un artisan ou un petit patron qui aurait une telle gestion serait rapidement débarqué, sans passer par la case départ et sans toucher 20 000 euros!
Nos élus locaux ont une pensée minimaliste centrée sur leurs petites personnes, leurs voitures de fonction, leurs petits (gros ?) avantages acquis, (ils se les votent eux-mêmes.), la constitution d’un patrimoine en béton. Mais à force de tout rater, que plus rien ne fonctionne bien, il ne faut pas s’étonner que tout tombe en panne.
Pour ceux qui ont un brin de curiosité, il faut consulter les rapports de la Chambre Régionale des Comptes. Ils sont riches de renseignements pour savoir comment notre argent est gaspillé ou distribué plus en fonction des intérêts de nos élus que de ceux des citoyens.
Attention ! On n’accuse pas, on constate !

Pour vous aider à voir ce qui est caché sous le tapis:
Un grand absent du site internet de la mairie d’Aix-les-Bains, le rapport de la chambre régionale des comptes de la commune d’Aix-les-Bains .
CRDC. Rapport d’observations définitives délibérées le 3 juin 2016 - commune d’Aix les Bains - Exercice 2009 à 2014.

https://www.ccomptes.fr/fr/publications/commune-daix-les-bains-73-rapport-dobservations-definitives-2016

Surprise-surprise ! Mais peut-être n’est-ce qu’une « Erreur technique ». Cette expression est utilisée par les médias, les politiciens professionnels ou les hébergeurs de sites internet quand ils sont pris la main dans le sac à manipuler et à censurer. Ce n’était pas volontaire, c’était une ‘’erreur technique’’.

Rapport d’observations définitives du 3 juin 2016 – Commune d’Aix les Bains.
Voici (en italique ci-après) quelques perles au hasard parmi tant d’autres que l'on peut trouver dans ce rapport:
.  Le statut de la commune actionnaire du Casino Grand cercle est irrégulier. La ville doit obtenir l’autorisation par décret au Conseil d’Etat. Des lustres que la ville est en infraction.
.  La ville subventionne largement l’OT. Il s’agit d’une des plus importantes subventions communales. La chambre invite la commune à se doter des outils d’analyse permettant d’apprécier les missions d’exécution de service public. Autrement dit l’OT n’est pas contrôlé.
.  Les anciens thermes. La commune assume des charges importantes de maintenance. Depuis 7 ans !!
.  La Saemcarra  n’était pas légitime pour gérer le centre équestre. Mais ça a fait le bonheur d’un ‘’fils de’’.
.  Les recettes fiscales augmentent fortement sur la période alors que dans le même temps les taux d’imposition sont restés identiques depuis 2009. Ce dynamisme s’explique par l’évolution favorable des bases fiscales et des cessions immobilières.
Le ‘’maire’’ Dord n’augmente pas les taux (sauf en 2003 et de 40%) mais le ‘’député’’ Dord augmente les bases ! Et il prétend ne pas augmenter les impôts . La chambre reconnait bien que la ville survit grâce également à la vente de notre patrimoine.

Les bases fiscales ont fortement augmentées. (Grâce au travail du député Dord ). La base fiscale de la taxe d’habitation est de 27% supérieure à la base de la strate ! Merci à Dord.
Les dépenses sont supérieures à celles des recettes. Les produits des cessions ont connu des montants particulièrement importants. On vend notre patrimoine pour couvrir les dépenses.
Le bilan de la commune se dégrade. La première ménagère venue gère mieux son budget que la ville.
.  La masse salariale n’est pas contenue et a même augmentée malgré le transfert d’agents à la Calb. (Sans parler de secteurs entiers donnés au privé.)
.  Des primes sont accordées alors que les entretiens d’évaluation ne sont pas en place. Salut les copains.
.  Absentéisme 10,8% et des congés sans base légale. Et Dord a été nommé trésorier de l’UMP parce qu’il était jugé comme un gestionnaire rigoureux. Sacré X. Bertrand !
Salut les copains !  Le directeur général des services (DGS)  part à la retraite. La collectivité, par délibération, le recrute comme expert territorial chargé de vacation sur la base d’un forfait journalier de 425€ brut pour une durée de six mois, renouvelable.(Beaucoup de retraités ont moins de 700 € mensuel) Il peut cumuler sa retraite avec une activité professionnelle. Selon la chambre cette situation est irrégulière car elle est de nature à maintenir une ambiguïté importante sur le rôle et les missions attribuées au vacataire. (Un peu, mon neveu ! Il serait intéressant de voir le travail fourni par ce Mozart de l’expertise !) A noter que ce retraité avait pour épouse une dame qui deviendra une directrice générale des services d’Aix les Bains. (Elle n’hésitait pas à mettre, en toute illégalité, un macaron bleu-blanc-rouge sur le pare-brise de son véhicule. ) Elle était présidente UMP d’un micro parti du député-maire ! Au lieu de remercier les  contribuables aixois pour avoir si bien rétribué toute la petite famille UMP, le député-maire de la ville d’Aix n’avait pas manqué, lors d’une cérémonie, de médailler ces illustres aixois désintéressés qui ont tant fait pour la ville.
   
Séances municipales de médaillages en série de nos heureux fonctionnaires.

Les rapports de la CRDC ? Ce n’est pas ça qui va les empêcher de continuer à gaspiller en toute illégalité ! 
Le bonheur de Dord fait plaisir à voir ! Faire du vent est un vrai métier! Il ne sait rien faire, mais il le fait très bien ! Le sport national français : la distribution de colifichets à n’importe qui, pour n’importe quoi ! Nos employés élus et leurs fonctionnaires encartés  s’entre-médaillent et s’en félicitent ! Heureux ! Je te médaille, tu me médailles, il se médaille, nous nous médaillons, vous vous médaillez, ils se médaillent ! Et à part ça ? Rien ! Heureusement, toute médaille a son revers. Il suffit d’attendre en étant patient. 20 ans pour virer le député Dord !
Poursuivons la lecture du rapport de la Chambre des Comptes:
.  Concession de logements. La chambre note qu’aucune délibération n’a été prise en application des nouvelles dispositions , mais que 15 agents communaux en bénéficient. Les conventions d’occupation ne respectent pas les conditions imposées par les textes en vigueur.’’  Ah bon ? Ça se fait ça ? On paie la location de logements à certains agents (cadres ?) communaux ? Si c’est la veuve d’un agent communal décédé suite à un accident du travail… à la limite, pourquoi pas… quoique, à la mairie… un accident du travail parait peu probable. Pourquoi a-t-on des doutes ? Certains ‘’hauts fonctionnaires’’ municipaux encartés en bénéficient-ils ?  On veut des noms….
.  La chambre note qu’aucune voiture de fonction n’a été accordée  aux fonctionnaires d’autorité. La voiture de fonction donnant lieu à imposition et cotisations sociales. Mais 18 agents ( cadres ?) bénéficient d’une voiture de service avec remisage à domicile. On veut des noms. Imaginons ! Nos élites municipales  vont assister à une réunion ‘’privée’’ du type réunion pour le parti politique de l’élu ou du cadre encarté. Il y va et rentre chez lui après ! C’est bien le contribuable qui paie un déplacement privé?
La chambre a constaté l’absence des carnets de bord des véhicules. Incohérence des kilométrages, etc… La collectivité doit justifier l’usage de ses véhicules. Et ce n’est pas fait ? Sans blague ! Est-ce pour cela que Dord a été vu à Brison sur le petit chemin derrière l’église, rentrant chez lui en se cachant le visage derrière sa main pour ne pas être reconnu ? Pas très courageux le colonel de réserve citoyenne ! « J’suis bidon… »
.  Les subventions aux associations représentent  une dépense de 5%. Les contrôles des sommes sont peu fréquents. Pas de plafonds aux montants attribuables. Absence d’objectifs fixés aux associations. L’arbitrage est réalisé par le maire. Aucun bilan des associations n’est certifié  par un commissaire aux comptes . Qui est juge et parti ? Dord !
.  La mise à disposition gracieuse de locaux à l’usage des associations, ne constitue pas une bonne gestion financière.  Mais, électoralement, c’est très payant !
Pour Musilac, la ville ne contribue que par le biais de la subvention de fonctionnement qu’elle attribue à l’office du tourisme . En 2015, Musilac a reçu une subvention de la commune de 3,33M€. Le retour sur investissement est de combien? Inconnu ! Pas d’étude. On ne va pas s’embêter avec ça ! Mais heureusement il y a les inusables Shaka-Ponk , dont un ‘’expert’’ qui brille à la télé a dit : « Leurs chansons m’ont emmené si haut que j’ai touché l’éternité. » ! Celui là, il doit en avoir de la bonne ! 

L’équipe municipale ne peut pas ne pas savoir!
Contrairement à ce que Dord et son équipe peuvent raconter , la ville est très mal gérée ! Au conseil municipal tous approuvent sans restriction les décisions prises par l’édile ! Tous coupables! A moins d’être idiots, ils ne peuvent pas ignorer tout ça! Des lustres que la CRDC relève les mêmes anomalies.  Ne jouons pas sur les mots, monsieur l’ex député-maire Dord! Ce qui est ‘’à côté de la loi’’ est bien ‘’hors la loi’’ et doit-être sanctionné ! C’est le cas pour tous les citoyens  et ceux qui font la loi sont tenus de s’y conformer !

Un sourire au passage, tous les touristes ne voulant pas bronzer idiots,  l’un d’eux nous a fait remarquer qu’il ne comprenait pas que notre ville batte tous les records du nombre de ralentisseurs compte tenu de l’état défoncé des chaussées. Ce qui est loin d’être sot, les aixois en font tous les jours l’expérience !

Ce rapport de la CRDC n’est rien à côté des bizarreries de celui de l’office du tourisme où l’on atteint des sommets!

Celui-ci fera l’objet d’une 3ème partie !

BF


 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter