Le catastrophique rapport de la CRDC sur l’OT ! 3ème partie

Ce cynisme n’a aucune limite et Dord continue de donner des leçons.

Salut les copains et le syndrome d’Hubris. 

  
Dord, Frugier et la passation de pouvoir en 2008 entre les directeurs de l’OT. Il semble que certains se soient gavés et que les aixois y aient laissé des plumes !
L’avenir, pour eux, est joyeux ! Les super-contrats d’embauche et de débauche financière sont signés . Elle n’est pas belle la vie d’élus et de copains d’élus ? Demain leur appartient, ils peuvent envisager l’avenir avec sérénité. Ils vont arroser ça en buvant à la santé de leurs bienfaiteurs : l’union des contribuables avachis! Aix est une ville formidable, les gens y sont d’une gentillesse qui frise l’imbécilité. Il y a des pays où il y a longtemps que les bonimenteurs auraient été passés à la plume et au goudron et cloués au pilori sur la place publique.
Après Dord l’Affabulateur, Beretti la triste contrefaçon. (Bien trop cher pour la qualité !) Ce n’est pas fini ! Il y en a plein d’autres qui piaffent pour avoir la place. On trouve plus de prétendants pour être d’inutiles et ridicules politicards royalement  indemnisés que de plombiers. Il faut dire que le métier ne demande aucune compétence, mais du baratin, un art certain pour le mensonge, un ego inversement proportionnel au QI et un réseau d’intéressés qui attendent les renvois d’ascenseurs .
Nicolas de Chamfort, (le 18ème siècle est toujours d’actualité.) :’’ Dans une société française où l’autorité est adulée et la loi méprisée, cette parcelle de pouvoir leur donne gratuitement la reconnaissance sociale tant convoitée à laquelle ils n’avaient aucune chance d’accéder par leur seule médiocrité.’’
Le syndrome d’Hubris . Appelé la maladie du pouvoir.
« Perte du sens des réalités, intolérance à la contradiction, actions à l’emporte-pièce, obsession de sa propre image et abus de pouvoir : tels sont quelques-uns des symptômes d’une maladie mentale récemment répertoriée qui se développerait durant l’exercice du pouvoir. »
Et ces gens sont élus et réélus ! Un exemple : Juppé le Repris de Justice voulait virer 300 000 fonctionnaires car il estimait qu’ils ne foutaient rien ! Lui qui a été condamné pour emplois fictifs !!!! 

CRDC- Rapport d’observations définitives délibérées le 20 décembre 2017-Office du Tourisme d’Aix les bains – Exercice 2010 à 2015
Pour ceux qui veulent le lire en détail. Les élus s’étant bien gardés de le publier sur le site de la mairie :
https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2018-02/ARA201805.pdf

Dans les observations générales du rapport , on note: ‘’Manque de culture administrative et juridique.’’. Ca commence bien ! On passe sur un grand nombre d’observations relevées par la CRDC sur la gestion plus que bizarre de Musilac, du camping du Sierroz, de l’OT, pour s’intéresser à deux chapitres qui posent un énorme problème :
. Les chapitres 5.2.4 et 5.2.5 . Pages 27 à 30.

Quelques extraits : (en italique,  textes extraits du rapport.)
Les conditions d’emplois des directeurs successifs.
Les contrats de travail de droit public: leurs dispositions ne respectent pas les règles applicables à ce type de contrat.
.  Le contrat du 30 juin stipule la reprise de l’ancienneté du salarié acquise en tant que salarié de droit privé alors que la nature publique du contrat exclut cette possibilité.
.  Les contrats ne respectent pas les dispositions du code du tourisme et des textes réglementaires applicables aux directeurs d’OT. Il s’agit de tous les contrats de tous les directeurs de 2010 à 2016.
En clair : des contrats bourrés d’irrégularités.
Article 5.2.5.1- Un ancien directeur chargé de mission de juillet 2008 à décembre 2010.
.  Le salarié a été directeur général de l’OT de 2003 à 2008.
.  Ayant accédé à des responsabilités électives dans une autre ville en 2008, il a continué d’être salarié par l’OT dans le cadre d’un poste de chargé de mission ‘’prospective-grands projets touristiques et thermaux’’. (contrat à temps partiel -21 heures hebdomadaires !) Ce garçon disait que son nouveau travail de maire l’occupait 60 heures par semaine. Et il signe pour 21 heures de plus à l’OT! Quel homme!
.  L’OT a souhaité continuer à bénéficier de son expertise, selon les éléments exprimés par l’ordonnateur. (Avec quel salaire, monsieur l’ordonnateur Dord ?)
En décembre 2010. Deux ans et demi après son recrutement sur ce poste, une convention de rupture a été conclue entre le surchargé de mission et le directeur de l’OT, (Dord), donnant lieu au versement d’une indemnité d’un montant de 99 010 € . (‘’Nom de Dieu de bordel de merde !’’ Comme disait le regretté Jean-Pierre Marielle, dans ‘’Les galettes de Pont-Aven’’. Car il s’agit bien là d’une grosse galette !)
Et, accrochez vous bien, qu’a fait ce garçon pour un tel prix ? On rappelle qu’il était payé par l’OT.
.  Les échanges ont eu lieu avec le maire et son adjoint. Les missions lui sont confiées directement par le maire et son adjoint. Le directeur de l’OT n’a été destinataire en copie que d’un seul échange. L’OT n’a trace d’aucun document de travail réalisé par le surchargé de mission hormis un diaporama sur la privatisation du centre de congrès et une étude sur l’avenir du bâtiment des thermes nationaux. L’ordonnateur (Dord) confirme que le chargé de mission n’a produit que deux documents au cours de sa période d’emploi. L’ordonnateur justifie cette ‘’faible’’ ( !!!) production par des fonctions de conseil et de mise en relation d’acteurs. (Bidons ?) A sa dernière année d’emploi par l’OT le surchargé de mission n’a assisté à aucun comité de direction de l’OT alors qu’il appartenait à l’équipe de direction. Malgré des relations de travail étroites avec la ville le surchargé de mission de l’OT et les missions qu’il a réalisées on été défrayées par l’OT exclusivement. (Avec des remboursements de frais pour 2008, 2009, 2010.)Les missions exercées par le salarié de 2008 à 2010 l’ont été au profit de la ville d’Aix les bains et non de l’OT alors que celui-ci en a seul supporté la charge. Au 31 décembre 2010 la convention de rupture entre le surchargé de mission et le directeur de l’OT a donné lieu au versement d’une indemnité de 99 010 € ! (7 ans de smic) L’ordonnateur (Dord) l’a justifiée par le fait que les réflexions prospectives et les principales problématiques avaient été traitées par le surchargé de mission. La rupture conventionnelle s’est effectuée dans les conditions les plus préjudiciables pour les finances de l’OT.
Article 5.2.5.2- Un directeur par intérim à mi-temps.
On ne s’étendra pas sur ces anomalies qui ne sont que du pipi de chat par rapport au chapitre précédent. Du style : a bénéficié d’une indemnité de congés payés de 10 640 € pour 37 jours non pris alors qu’elle n’aurait du n’être que de 1267 €. Seuls 16 jours de congés n’ont pas été pris au lieu de 37.Une broutille dans un océan d’argent pas perdu pour tout le monde.

Etonnant, non ? Mais peut-être n’avons-nous rien compris.
En lisant le rapport de la CRDC, le contribuable de base peut penser qu’il a payé royalement un copain des élus qui n’a rien fait, et que tout ceci était en dehors de toutes les règles administratives et financières par la seule volonté du prince.! Nous vivons dans un monde opaque où l’on habille les copains qui ne servent à rien avec des noms comme facilitateurs, experts ou autres âneries. Facilitateur ? Dord voulait vendre les anciens thermes 4 millions d’euros, ils l’ont été à 1,2 million ! Le facilitateur aurait gagné du temps s’il les avait vendu 1 € comme Dord vendait nos thermes que l’on avait payés 50 millions ! Comment empêcher les aixois de penser que cet ex directeur était l’homme qui en savait trop !
Pour faire simple : doit-on comprendre que nous avons payé un employé une petite fortune à l’OT pendant des années, que celui-ci n’a fourni que très peu de travail, n’a été que très peu présent, qu’il était plus à la disposition de Dord que de l’OT et qu’on lui a fait un chèque de 99 010 € pour qu’il s’en aille ?
Pourquoi Thibaut Guigue, qui avait commencé à soulever le tapis de l’OT en 2010, ne prendrait-il pas l’affaire en main ? Ne voulait-il pas être le pire cauchemar de Dord.  Il disait savoir des ‘’choses’’ sur l’OT, le camping du Sierroz, Musilac, l’opacité des comptes, etc…il entendait obtenir des réponses ! Et bien, jeune Thibaut, c’est le moment ! Après tout ne doit-il pas ça aux électeurs qui l’ont élu sur ces dires et qu’il a laissé tomber ? Savoir et ne rien dire ne rend-il pas complice ? Il citait à l’époque Sarkozy (de quoi faire sourire !) : ‘’Chaque euro d’argent public dépensé doit-être utile et légitime.’’ ! (code de procédure pénale : un élu qui, dans l’exercice de ses fonctions, aurait connaissance de la commission d’un crime ou d’un délit serait donc tenu d’en avertir le procureur de la République.)

Et ce sont ces gens qui font la loi et qui vous surveillent !
Ils nous pondent des lois de plus en plus liberticides, ne laissent rien passer au citoyen lambda . Nous sommes tenus de croire en leurs ‘’valeurs’’ ! Lesquelles ? Ils se gardent bien de les citer. A la moindre infraction tombent les amendes, quand ce n’est pas la prison avec sursis ou prison ferme. La chasse est ouverte à la moindre parole de travers envers les ‘’communautés’’ ou autres ridicules icônes  politico-peopolesques , il faut adhérer sans restriction à toutes les conneries possibles et imaginables qui tournent en boucle dans toute la presse subventionnée, sinon…. C’est insupportable !
A l’attention de nos élus encartés, la réflexion d’un politicien, ex député UMP,  qui ne joue pas dans la même catégorie que les nôtres: ‘’Quand je pense que j’ai côtoyé, chez les Républicains notamment, tant de personnes sans conviction, sans fidélité, sans résistance, sans neurone, sans colonne vertébrale pour être capables d’être macronistes, je me dis : en 1940, il fallait vraiment se méfier de ses voisins.’’
Dans ‘’l’affaire’’ du surchargé de l’OT, n’est-on pas en face d’un scandale du même genre qu’à Bigmillion? La signature de Dord le Naïf  n’aurait-elle pas été imitée à l’insu de son plein gré ? Avec les crédules aixois, ça peut encore marcher.*

BF

 * Il a été porté à notre connaissance qu'une association de défense des citoyens aurait transmis au procureur de la république de Chambéry le rapport de la chambre des comptes sur les curieux passe-droits à l'office de tourisme. Y a plus qu'à...

 

 

 

 


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter