Aix les Bains. Le daubé, les élus et les droits de mutation !

Beretti continue le bétonnage et le gaspillage des recettes qui y sont liées.


L’article du 1er août 2019 : Comment les finances de la ville carburent à l’immobilier.
Le titre aurait dû être : ‘’La ville carbure aux taxes et finance un grand nombre de prestations utiles électoralement ’’ et très peu de travaux indispensables, comme les fuites d’eau potable, l’état des chaussées déplorable, les réseaux d’eaux usées et pluviales sans parler de la vétusté de certains bâtiments publics , de la propreté  ou d’un minimum de toilettes publiques! ’’ Lorsque des touristes demandent aux aixois où sont les WC publics, ils expliquent qu’Aix étant classée ville touristique, seules les indemnités des élus sont majorées ! Pas le nombre de WC publics.
Exemples :
   
.  Beretti en photo avec un cendrier. Sa bouille joviale était-elle indispensable ? Assurer la propreté de la ville n’est-ce pas le b.a.- ba de l’action municipale ? N’a-t-il rien d’autre à faire ? Ce cendrier vaut, à l’achat, la modique somme de 200€ ! Une fois posé, celui-ci doit bien arriver au prix d’un homard sur la table d’un ministre de la ‘’République’’ ! Ce cendrier est-il seulement agréé EU et Gréta Thunberg ?
.  Quelques chaises longues et des parasols pour un mois ou deux. C’est bien, mais ça nous rappelle la promesse de Dord en 2001 qui était de couvrir le théâtre de verdure ! (On pardonne la kolossale finesse : ‘’Aix les Bains de Soleil’’. On aimerait seulement en connaître l’auteur.)
.  N’oublions pas notre argent investi dans des outils à la gloire des élus locaux, comme  ‘’Aix les Bains le Mag’’, 20 000 exemplaires en papier glacé dont la facture (glaçante) nous fait chauffer les oreilles. Sans compter les voitures de fonction, repas d’affaires, inaugurations de pas grand-chose et de stages pour voir ‘’ailleurs’’ ce qui s’y passe.

Que nous apprend la grande enquête du daubé sur les droits de mutation.
Dord et Beretti ne cesse de pleurer sur la diminution des dotations, ‘’alors que les droits de mutation encaissés ont doublé depuis 2014 ! 2,42 millions d’euros en 2018 pour 1,22 millions en 2014 !’’.
La cagnotte fiscale est issue de l’augmentation des transactions immobilières. La part la plus importante est reversée au département et à la commune.
La majorité municipale y voit dans son boom une conséquence de l’activité ‘’retrouvée’’ de la citée thermale .’’ (On veut bien, mais laquelle ?) Autrement dit, alors que les âneries s’accumulent, et qu’ils s’en dédouanent en disant ‘’c’est pas d’notre faute’’, lorsque l’argent rentre, c’est grâce à eux ! Ca n’a rien à voir avec le fait que : ‘’Le marché de l’immobilier est porté par la faiblesse des taux d’intérêt.’’
Le daubé se fait juge et se range du côté des élus, malgré le rejet des Aixois de l’urbanisation devenue folle. ‘’L’urbanisation de la ville est contestée, mais elle a le mérite de remplir en partie les caisses de la ville.’’.
Or, de nombreuses villes jouent avec l’option de l’urbanisme pour remplir les caisses de la ville et éviter les augmentations des taxes et impôts dus à leur gaspillage des deniers publics. Il ne s’agit que de solutions à court terme. Ces taxes ne sont pas faites pour remplir les caisses, mais pour financer les travaux que l’augmentation de la population ne manque pas de générer et qu’il faudra bien faire un jour.
Les taxes que ces nouveaux logements rapportent aux municipalités sont très loin d’en couvrir les dépenses  supplémentaires. Ce sont les entreprises qui rapportent le plus de taxes, or Dord a rejeté celles-ci dans les communes périphériques. (La grosse entreprise aixoise, Alstom, est bien malade, Gaymard devrait pouvoir nous en donner des nouvelles, il est indirectement au cœur du sujet.) . On ne compte pas le nombre de nouveaux élus municipaux qui se retrouvent avec des investissements énormes à faire alors que ces taxes ont été dilapidées. Après eux le déluge ! Rien que pour ça on a envie de voir les successeurs de Dord rester aux commandes. Comment vont-ils faire sans augmenter de façon drastique les impôts et taxes ?

La ‘’belle endormie’’ que Dord aurait, parait-il, réveillée se retrouve grâce à lui avec 4500 habitants de plus !
Si l’on en juge par la pyramide des âges de la ville, il aurait fallu :
.  25 classes d’école primaires supplémentaires. Où sont-elles ?
.  30 classes supplémentaires pour les collèges et les lycées. Où sont-elles ?
.  Des créations d’emplois. Où sont-ils ? A Aix intramuros le taux de chômage est supérieur à la moyenne.
.  Un minimum d’un Ehpad supplémentaire. Où est-il ?
Sans compter tout ce qui accompagne la vie d’une cité:
Les places dans les hôpitaux, les médecins, les voiries, les parkings de surface, les transports en commun, tous les travaux liés à l’étalement urbain, la pollution, l’eau potable supplémentaire, le traitement des eaux usées, les terres cultivées qui disparaissent, les artisans, les commerces de proximité, les liaisons inter-ville, etc…
Ces travaux d’accompagnement, il faudra bien les faire. Dord ayant vendu à bas prix notre patrimoine, le successeur  n’a plus aucune réserve. Alors, ce sera le matraquage fiscal. 40 ans que ce pays est géré de cette façon par tous les incapables possibles et imaginables que les électeurs s’obstinent à conserver.
Dans ces conditions, il y a tout lieu de penser que dans quelques années, la ‘’belle endormie’’ soit dans un coma profond et que pour la réveiller il faudra la mettre sous perfusion de taxes ! Mais, ça ne sera ‘’pas d’leur faute !’’

Le système sclérosé veut conserver ses prébendes!
On est dans le concours Lépine de la fiscalité : taxes, impôts, taxes, impôts ! Il ne vient à l’esprit d’aucun élu de démonter  la redoutable armada fiscaliste et de proposer une baisse de la dépense publique. Ils sont incapables de baisser les dépenses, prendre dans nos poches est leur seule obsession. Et malgré ça, les électeurs les maintiennent aux commandes. (Une minorité, il est vrai !) En fait, ils ne font plus que de la ‘’gouvernance’’ ! Ils ont cédé à d’autres les pouvoirs que les électeurs leur avaient donnés. Ils administrent ! Ils baissent un taux, en augmentent un autre, subissent les événements avec l’air affligé de celui qui sait ce qu’il faudrait faire mais estime qu’il ne peut pas le faire, qu’il est empêché ! Par l’Europe, Bercy, le gouvernement, le peuple, le manque d’argent, le manque d’imagination, la lâcheté, mais surtout par paresse !‘’C’est pas d’sa faute’’ ! 
   
Nom de Zeus ! 18 ans que je leur dis que ‘’c’est pas d’ma faute !’’. J’ai beau hurler que je suis le meilleur, le répéter encore et encore, ils ne comprennent rien !

Combien de temps allons nous conserver ce système électoral où quelques voix suffisent pour être élu ? Atlas Macron, qui porte le monde sur ses épaules et Kéké Castaner, le roi de la quinte flush, devraient vite supprimer toutes ces niaiseries électorales qui n’ont plus leurs raisons d’être ! A Aix, c’est déjà le cas, Beretti est bien maire sans avoir été élu !

BF


 

 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter