Le conseil municipal. Les infatués sont au pouvoir. (2).

Il faut sauver le soldat Dord ! Le lavage de cerveau en marche !

D’autres le font. Pourquoi ne trouve-t-on pas, sur le site de la mairie, les indemnités perçues par les élus ? Y compris les cumuls, ce qui serait la moindre des choses .
La moindre flatulence d’un politocard est exploitée à fond ! Tout devient une marchandise sur le marché de la communication politique ! La vraie question est : que reste-t-il à ces gens quand toute la vie devient un calcul ? Nos élus sont devenus des caricatures, ça se voit dans ce qu’ils disent, dans ce qu’ils font, dans leurs comportements. Ces gens ne vivent pas, ils se mettent en scène. La tromperie maintient et nourrit la plupart des occupations des hommes politiques ! C’est ainsi depuis trop longtemps. Beaucoup en ont abusé et le rejet n’en est que plus violent. C’est aussi simple que ça ! Quand le mensonge prend l’ascenseur, la vérité prend l’escalier, il suffit d’attendre ! Il semble que l’on y arrive, ce qui explique la hargne de certains élus qui n’ont plus d’arguments, à part l’invective. Regarder la vidéo de notre conseil municipal est affligeant. Comment Dord, qui a largement contribué au déclin économique et morale de notre pays, peut-il donner des leçons sans que personne ne réagisse?

Les usurpateurs de la république commencent à paniquer !
Il y a peu la France était pliée en deux ! ‘’Attaque’’ (selon la presse officielle) de la ‘’maison France’’ de l’ineffable ex-porte parole du gouvernement ! Le politocard type : de ‘’gôôôche’’, (on a les mêmes à ‘’drouââte’’) fils de notaire et d’avocate, collaborateur des multi condamnés DSK et Cambadelis. Sa porte attaquée par un transpalette, le courageux résistant a été exfiltré de son nid d’aigle par les sous sols humides et des forces de l’ordre qui devaient rire sous cape! Le prétentieux  a fait rigoler le petit peuple las d’être insulté ! C’est à ces petits signes que l’on voit l’état de décomposition avancé du système ! Ils n’ont jamais eu peur du ridicule, aujourd’hui ils ont peur du petit peuple. Ils font croire qu’ils font de la politique alors qu’ils ne font qu’en vivre.  Au moindre ‘’rendez l’argent’’ tagué sur une permanence, c’est la panique, c’est alerte attentat, on multiplie les caméras de surveillance, on menace, on cite les heures les plus sombres , le fascisme, on incite à dénoncer les voisins, etc…

Et si nos élus commençaient par faire le ménage chez eux ?
Pourquoi un tel ras le bol des français vis-à-vis de leurs élus ? N’y a-t-il pas là qu’une simple volonté pour le petit peuple de reprendre son destin en main ? Peut-être ne veut-il plus que celui-ci soit entre les mains de  professionnels qui vont du simple amateur parvenu au voyou de haute volée en passant par quelques hommes honnêtes à qui on ne donne aucun pouvoir.
Il y a maire et maire ! On en connait des petits qui ne se votent même pas d’indemnités , alors que des cumulards virés par une élection et ayant toujours vécu grassement sur le dos du contribuable réunissent en catastrophe le conseil municipal pour faire réajuster leurs indemnités !
Beaucoup d’élus nous fournissent la preuve que le multiplicateur Keynesien existe. Ceux-ci sont incapables de justifier leur train de vie par leurs émoluments officiels ! Combien d’élus, sans profession et n’ayant jamais travaillé de leur vie, se retrouvent à la tête d’un patrimoine que de nombreux chefs d’entreprise n’ont pas ?
Nos élus montent au mât de cocagne alors que beaucoup ont le haut de chausse breneux ! Après des lustres de politocards délirants entourés d’inutilités, les citoyens endormis se sont rendu compte qu’en fait ce ne sont pas eux ‘’qui ne sont rien’’, mais bien les classes politiques incultes et prétentieuses.  Au pouvoir depuis bien trop longtemps beaucoup de ‘’voleurs’’ de la république se cachent derrière les ‘’valeurs’’ de la république.
Encore faudrait-il que ceux qui se disent ‘’républicains’’ le soient ! (cf le referendum de 2005 et toutes les lois qui vont à l’encontre de ce que les électeurs attendent de leurs représentants). Beaucoup d’élus oublient simplement que pour être respecté, il faut être respectable ! 
Le petit peuple commence à penser que ceux qui menacent le plus la ''république'' sont ceux qui devraient le représenter!

La participation citoyenne, les référents habitants et l’opposant.
Les élus ont peur pour eux! Ils ne maîtrisent plus rien ! Un pauvre maire décédé dans des conditions qui restent à éclaircir et c’est toute la classe politique qui s’émeut et tremble pour elle-même! Pourtant une statue de de Gaulle déboulonnée un soir de match de foot, des suicides de policiers et de chômeurs, des français ‘’attaqués au couteau à la carotide’’ (en novlangue), des femmes et gamines violées, des gens tabassés pour un regard, cela ne semble pas trop déranger ni nos élus ni la presse.  La peur poussant souvent les hommes politiques à des positions extrêmes, il n’en ressortira rien de bon.
Pourquoi ‘’l’opposant’’ ? A Aix les Bains, il n’y en a qu’un, parce que le ‘’système’’ politique en place n’est qu’un échange de bons procédés. C’est ‘’gagnant-gagnant’’ pour tous les copains. Il n’est nul besoin d’être de son bord politique pour s’apercevoir que sur certains sujets il est le seul à poser les bonnes questions.
Au dernier conseil municipal, il rappelle ce qu’est la participation citoyenne qui se met en place dans notre ville. Il y aura des référents habitants qui centraliseront les informations et les transmettront à la police. A juste raison, ceci est le travail de l’Etat pas celui des aixois.
On invite ceux-ci à lire la circulaire du 30 avril 2019 du ministre de l’Intérieur.

http://circulaires.legifrance.gouv.fr/pdf/2019/05/cir_44631.pdf

On peut y lire, entre autre :
.  ‘’Le rôle des citoyens référents se limite à effectuer des signalements auprès des forces de sécurité publiques. Leur action se veut donc complémentaire de celle de la police et de la gendarmerie nationale.’’
Il s’agit bien de ‘’signaler’’ aux forces de sécurité, donc de collaborer.
.  ‘’S’agissant d’un dispositif  visant à ‘’prévenir’’ la commission d’actes délictueux. ‘’ Autrement dit, on peut ‘’signaler’’ avant . On peut donc dénoncer une ‘’intention’’ sans passage à l’acte. On entre dans l’ère du ‘’crime de pensée’’.
.  ‘’Le maire est le pivot de ce dispositif. Il peut associer la police municipale aux différentes phases du dispositif comme ‘’le choix des citoyens référents’’ et la ‘’connaissance des informations échangées’’ et ‘’l’évaluation et l’adaptation du dispositif .’’ En clair : le maire nomme les référents ! Il a connaissance des informations levées par le référent. Il évalue et choisit le dispositif qu’il conviendra d’utiliser à la suite ! Autrement dit, il fait ce qu’il veut, avec qui il veut, contre qui il veut. Ce système a un nom!
Exemple : un quidam a connaissance de malversations de la part d’un élu, il en parle au référent choisi par le maire. Ce référent va en discuter avec le maire avant de faire sa déclaration. S’il s’agit d’un copain, l’affaire ira-t-elle plus loin ? On a des doutes? La suite sera-t-elle la même s’il s’agit d’un opposant ?
Imaginons une autre scène : suite à la dénonciation d’un quidam vous êtes réveillé à l’heure du laitier par un Beretti quelconque, élu par quelques voix et quelques jeux de réseaux, pour vous interroger sur une histoire de cornecul ou parce que vous avez dit, chez votre boucher, ‘’on en a marre des tocards en politique.’’.  Analyse des archives de la Stasi : ‘’les officiers devaient recruter des Inoffizielle Mitarbeiter (IM ou informateurs). Ces IM étaient de simples citoyens est-allemands qui étaient appelés à collaborer avec la Stasi. Ils n’étaient pas membres de la structure mais ils fournissaient des rapports. Grâce à ces IM, la Stasi parvenait à pénétrer dans la vie des ‘’surveillés’’. Cela ressemble finalement  à une opération de délation organisée.’’
Si ce n’est pas ‘’la participation citoyenne’’, on n’en est pas loin. L’opposant a raison de poser le problème.
On peut rire, encore un peu aujourd’hui, de ce genre d’orientation que prend notre pays ! Le citoyen allemand n’a rien à voir avec le citoyen français ! Avec l’organisation, la rigueur, le respect des règles établies et la mentalité du citoyen teuton le système a très bien fonctionné ! Lorsque l’on voit notre maire répondre pendant un quart d’heure à une question dont la réponse aurait du être oui ou non, on est dubitatifs ! C’est sans compter l’esprit coquin des français, plus proches de ‘’La 7 ème compagnie’’ que de l’esprit teuton ! Nul doute que ce genre d’organisation va encore faire perdre un temps fou à ceux qui sont chargés de la sécurité de ce pays. Combien d’heures en réunions pour savoir si le vol du string sur l’étendage de madame Michu a été le fait d’un plaisantin bourré ou d’un dangereux pervers ?
Pas de panique pour autant ! Les politiciens professionnels ne raisonnent pas comme nous ! Tout ceci n’est peut-être qu’un leurre ! 2020 est une année électorale. L’important n’est pas la sécurité des citoyens, c’est de donner l’illusion de la sécurité et c’est payant en voix récoltées, surtout chez les personnes âgées, qui sont les plus vulnérables et les électeurs de la ‘’majorité’’ minoritaire aixoise.

Haro sur l’opposant !
Le courage n’étant pas la qualité première de nos élus, on envoie au charbon les seconds couteaux.
En premier l’inusable Judas Iscariote. Chaque fois qu’il faut taper sur l’opposant, c’est lui que l’on y met ! C’est devenu sa spécialité. Il devait être le pire cauchemar de Dord, il savait des choses qu’il ne manquerait pas de divulguer s’il était élu. Il fut élu, changea de camp et ne dit plus rien, s’offrant ainsi un bon gagne pain ! A quoi donc tiennent les convictions politiques. Il pourrait se contenter de ça, mais non, bien dressé il fait le sale boulot. On a remarqué que pendant ses minables attaques, pas une fois il regarde l’opposant en face. Il devrait faire son chemin en politique.
A une vraie question soulevée par l’opposant sur la participation citoyenne et ses dérives, Iscariote défend la position de la majorité en se cachant derrière le décret du 30 avril 2019 signé par le Ministre de l’intérieur !  Brandir un texte du roi du poker menteur et du bonneteau marseillais est loin d’être une preuve de l’intelligence de la démarche. On est plutôt dans un jeu de personnages de farces et attrapes.
Quelques déclarations de notre Fouché national:
.  ‘’La politique, c’est se placer au bon endroit et au bon moment .’’
.  ‘’ Il y a peu, je téléchargeais encore la Provence à 5 heures du matin pour voir s’il y avait ma photo dans l’édition de jour.’’
Ce qui prouve qu’il n’a rien inventé ! On en connait des plus vieux pour qui la politique se résume à ça! Et pas la peine de monter à Paris.
Pour prouver la grande démocratie aixoise, Iscariote va jusqu’à citer l’exemple des anciens thermes ! Prendre ce contre exemple c’est vraiment prendre les aixois pour des imbéciles ? (Où en est-on à ce sujet ?)
Et pour finir le bonhomme ose nous asséner: ‘’Pendant que certains communiquent,  la participation et la concertation est le quotidien de notre travail toujours au service des aixois.’’  Allez, jeune homme, laissez tomber votre quotidien pour enfin être utile à quelque chose, ce qui vous évitera de dire un certain nombre d’âneries .
Et celui à qui personne ne demandait rien prend la parole.
L’adhérent de circonstance au RN! Le sous marin qui reste à la surface pour naviguer de concert avec la majorité. Devant de telles inepties, les bras nous en tombent.

.  ‘’Chaque fois qu’il y a un bilan à faire, c’est la même bagarre. C’est facile de critiquer ce qui est fait. Depuis 2001 on n’a pas baissé. ( Baissé quoi ?)
.  ‘’Il faut dire merci à ceux qui le font et qui le veulent bien, de continuer et de ne pas promettre des choses qu’on ne pourra pas faire.’’. Jeune homme, ce n’est pas un sacerdoce gratuit, on n’a pas à les remercier ! Ce sont nos employés, ces gens sont payés pour ça, et même pour certains plutôt bien ! Quant aux promesses, on tient à sa disposition la liste de celles non tenues de notre employé Dord.
Et il nous sort la pire des argumentions :
.  ‘’Quand j’avais mon entreprise, je présentais mon bilan. Mes ouvriers pouvaient le critiquer mais en attendant ils avaient à manger !’’ 
Ohé, les élus, réveillez-vous! Les aixois ne sont pas vos ouvriers, mais vos employeurs ! Et ce ne sont pas nos ‘’employés’’ élus qui nous nourrissent ! Mais l’inverse !

Avec la réplique de l'élu du Rassemblement national, frétillant de satisfaction au sein de la majorité droitière aixoise, on ne sait plus si on atteint des sommets ou si touche le fond !

BF

 Sans aucun rapport (encore que) avec ce qui précède, on nous invite à communiquer ce qui suit:

Je viens de signer la pétition "Appel au Maire et aux conseillers municipaux d'Aix-les-Bains : Il est encore possible d'annuler la vente des anciens thermes !" et je souhaitais savoir si vous voudriez nous aider en ajoutant votre signature.
Pour en savoir plus et pour signer, c'est ici:
http://chng.it/gzXBdN9K8P

Merci!
Chantal

 

 

 

 


 

 






 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter