A l'eau ? Il y a quelqu'un ?

Comme dirait l'autre: ça coule de source !

Voici un message de Marcel Girardin, conseiller municipal de Voglans. 

J’ai eu la grande surprise de découvrir dans le DL du 10 septembre dernier, le motif de la colère d’un mérolain, Monsieur Sébastien BARBAUX, contre le classement de son terrain de 3000 m2 en zone Naturelle, par la communauté d’agglomération du lac du Bourget, dans le cadre du futur PLU intercommunal.

Ce terrain, auparavant constructible, est déclassé par la CALB car celle-ci veut préserver une source qui se trouve sur un terrain voisin…au motif de : « l’enjeu eau des temps à venir qui oblige à préserver le potentiel de cette source ».
Le motif de la CALB, en apparence louable, relève plutôt de la plus totale hypocrisie !
En effet la CALB ne semble pas tenir compte de l’étude produite par ce mérolain qui montre que cette source ne peut être exploitée car son débit est trop faible. 

Par contre au centre de Voglans, où il existe depuis plusieurs siècles, une grosse source publique qui alimente encore le bassin chemin des carrières, les services de la CALB ont instruit favorablement plusieurs permis de construire pour autoriser la construction du gros bloc d’immeubles de NEOSENS, à l’endroit même où se trouve le captage de cette source publique et d’autres sources plus petites.
J’ai par ailleurs alerté le préfet , depuis 2017 et par écrit, dès la signature par le maire du certificat d’urbanisme favorable à ce bloc d’ immeuble NEOSENS.
Étrangement, le préfet qui signe sans interruption, depuis 2018 et encore plus depuis le printemps, des arrêtés limitant les usages de l’eau, n’a jamais donné suite à mes interventions et laisse le promoteur NEOSENS poursuivre son opération immobilière !

Tout cela est d’autant plus surprenant que le secrétaire général de la préfecture a lancé depuis l’année dernière des appels aux citoyens pour économiser l’eau/
En conclusion : lorsque vous êtes un simple citoyen, vous devez préserver l’eau et réduire son usage, mais pas lorsque vous êtes un promoteur immobilier comme NEOSENS !

Dans ce cas-là, la CALB, la majorité municipale de Voglans et le préfet vous autorisent à détruire une grosse source publique et d’autres plus petites en plein cœur du village de Voglans !!!


Allez comprendre les véritables « motivations »  de nos autorités après cela !

M.G.


Note aux benêts: chercher à comprendre, c'est commencer à désobéir. Ce devrait être un devoir civique.


Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter