L'humeur du dimanche: aux (saints) innocents les mains pleines

Nous avons reçu d'un habitant de Saint-Innocent le message suivant:

Je souhaite attirer votre attention sur l'autophobie sans limite du Maire de Brison Saint Innocent qui transforme la rue principale de la commune, dénommée la route de Paris , en un chemin étroit  bordé de trottoirs surdimensionnés qui ne seront jamais utilisés par une population importante.
Le but avoué de ce maire est d'entraver la liberté de circulation aux usagers de la route, à grands coûts de travaux très onéreux, pensant ainsi augmenter ses chances de réélection; son ambition coûte très cher aux contribuables.
Cette route de Paris, à rebaptiser chemin de Paris ou mieux chemin de Croze, n'a que 4,80 m de large, et aura atteint le but retenu par le maire, à savoir entraver le plus possible la circulation. Ce chemin de Croze comporte  également en son milieu une place  démesurée située autour du monument aux morts, malgré le fait que lors des cérémonies commémoratives, il y ait que 3 pelés et 2 tondus qui maintenant vont se perdre sur cette place voulue par le maire afin certainement de rivaliser avec l'espace situé autour du monument aux morts d'Aix les bains  
Quelle gabegie financière dépensée par pure ambition personnelle ! impossible par exemple qu'un bus scolaire puisse croiser un poids lourds, sans parler de l'entrave faite à la distribution des secours par les sapeurs-pompiers, notamment avec les engins de lutte contre l'incendie
A cela s'ajoute une pléthore de ralentisseurs, dont la très grande partie sont totalement illégaux, ne respectant nullement les normes en vigueur, sans oublier une forêt de chicanes et même des tronçons de voie publique limitée à 20 km/h !
A quand la décision de rendre Brison Saint Innocent totalement  piétonnier, comme l'ont remarqué ironiquement certains résidents de la commune lors d'une réunion publique organisée par le maire?
Cette autophobie majeure pourrait à mon avis faire l'objet d'un prochain article dans votre journal


Cher lecteur,

La commune de Saint-Innocent qui a l'honneur d'abriter sur son territoire cette Sainte Trinité que forment l'ancien trésorier de l'UMP (l'homme qui n'a pas vu s'envoler 20 millions d'euros chez Bygmalion), l'ancien maire d'Aix-les-Bains (l'homme qui a bradé 20 millions d'euros dans l'achat et la revente des anciens Thermes) et l'actuel président de Grand Lac (l'homme qui réalise à grands frais des passerelles à touristes... fermées pendant la saison touristique) ne pouvait que s'enorgueillir de voir se réaliser chez elle des travaux que vous jugez aussi inopportuns que coûteux. En sa qualité de vice-président de la CALB, votre maire ne devait-il pas prendre exemple sur son président?
Nous sommes étonnés que cela puisse vous étonner encore.
On sent bien votre désappointement mais nous ne pouvons que vous inviter à être serein et patient. L'expérience a démontré dans un passé récent que les électeurs avaient tendance à maintenir ce genre d'élus en place assez longtemps avant d'ouvrir les yeux. C'est en tout cas ce que nous a confié Madame Isabelle Balkany avant de se rendre au parloir.


La Rédaction




 

Cet article vous a intéressé? Partagez-le sur Facebook ou Twitter